Aller à…
RSS Feed

25 novembre 2020

Israël: la riposte du Hezbollah viendra tôt ou tard…mais quand et comment ?


Israël: la riposte du Hezbollah viendra tôt ou tard…mais quand et comment ?

ALGERIE 1.COM

Par Agence | 19/01/2015 |

A peine quelques heures, après le raid israélien contre un convoi du Hezbollah dans la localité de Quneitra (Golan syrien), Israël a élevé dimanche soir son niveau d’alerte à la frontière avec le Liban et la Syrie. 

Les médias israéliens ont fait part d’un mouvement de panique parmi les habitants des colonies israéliennes dans le Golan et dans la Galilée. Les colons ont exprimé leur crainte quant à une riposte dure du Hezbollah, ce qui a poussé le commandement militaire israélien à les rassurer, tout en les sommant à suivre les prescriptions des dirigeants chargés de la sécurité des colonies.

Dans ce contexte, une source sécuritaire israélienne a mis en garde le Hezbollah contre toute riposte et provocation à l’encontre d’ Israël.

« Le Hezbollah s’exposera au danger s’il tente de viser des civils israéliens », a ajouté cette source, qui a implicitement appelé le Hezbollah à se contenter de viser l’armée israélienne.

Et de poursuivre: «  si le Hezbollah lancera des missiles à l’encontre des colonies, cela poussera Israël à une riposte dure. On le conseille de penser très bien avant de mener un tel acte ».

Dans les médias israéliens, la nature et le temps de la riposte préoccupaient leurs analystes.

Le correspondant de la dixième chaine israélienne, Alon ben David, a espéré que « la riposte du Hezbollah ne sera pas forte pour qu’elle n’engendre pas une vaste confrontation ».

Et d’ajouter : « Israël s’est permis dans le passé d’entrer en action en Syrie, mais c’est la première fois qu’il vise un convoi du Hezbollah à quelques kms des frontières avec Israël. Il est vrai qu’Israël a voulu viser Jihad Moughnieh (le fils du dirigeant de la résistance Imad Moughnieh), mais la raison principale de ce raid était de liquider Abou Ali Tabatabaï chargé d’entrainer les combattants à entrer dans la Galilée et à envahir les colonies ».

Pour sa part, la première chaine israélienne a estimé qu’ « Israël » tente d’imposer une ligne rouge au Hezbollah en le mettant dans l’embarras de riposter ou pas.

Elle affirme cependant que la riposte viendra sans doute tôt ou tard, et l’intrigue réside dans le lieu de la riposte.

La chaine s’est dans ce contexte interrogée « si cette riposte sera déclenchée dans la région frontalière avec la Syrie, ou bien dans les fermes de Chebaa au sud-Liban, c’est-à-dire dans la région faisant partie implicitement des règles du jeu sévissant au sud ».

« Cette riposte sera-t-elle vaste et sans précédent de façon à engendrer une nouvelle guerre? », s’est préoccupée la première chaine israélienne.

Côté libanais, une source proche du Hezbollah cité par le quotidien « As-Safir » a prédit « une riposte cinglante de la part du Hezbollah, le moment opportun ».

Et d’ajouter : « l’assassinat des dirigeants chargés des opérations dans le Golan incitera de plus en plus les résistants à poursuivre cette voie. Il est devenu clair, que l’axe de la résistance a décidé de traiter la question israélienne dans le sud syrien de la même manière qui règne au sud Liban. »

Et d’assurer : « Israël ne peut plus faire de séparation entre les fronts libanais et syrien de Naqoura, du Golan, et de Soueida. Comme il ne peut plus empêcher la résistance d’entrer dans la Galilée lors de la prochaine guerre. »

« La riposte sur le crime de Quneitra est très proche », a-t-on lancé de même source.(AlAkhbar,AsSafir, Al-manar)

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,