Aller à…
RSS Feed

2 décembre 2020

Le petit journal de Karim


 

Le petit journal de Karim

21/01/2015

Mes Ami(e)s.

« Vous lirez plus bas des infos et opinions contradictoires que nous ne retrouvons pas dans « nos » médias

et dont nous ne partageons pas forcément toujours le point de vue.

L’hygiène mentale et la voie de la raison consistent à analyser les faits et opinions sous tous leurs angles,

en prenant en compte tous les points de vue, ce qui permet ensuite de décider sa propre opinion, en âme et conscience.

Ce qui manque aujourd’hui dans les pays qui subissent un processus

d’Occidentalisation ….ou d’Oxydation(?)

C’est donc ce que j’essaie ici de vous offrir en profitant à l’occasion de l’apport de militants des associations participant au Collectif

 

 

EUROPE

Autodestruction européenne au profit de la FED

Les banquiers centraux sont devenus complètement fous et se sont engagés, pour masquer l’échec complet de leurs politiques de centralisme monétaire, à créer de la croissance économique, dans une entreprise concertée de destruction des monnaies qu’ils pensent distribuer aux populations comme s’il s’agissait de papier toilette… Sauf la Federal Reserve US qui, ayant opportunément cessé son QE, semble garder momentanément raison. Ce qui fait du dollar US (et donc des obligations d’État US)  le dernier l’actif monétaire refuge.
http://www.zerohedge.com/news/2015-01-07/ecb-has-lost-control-spiegel-asks-if-helicopter-money-comes-next

 

Xarlo      21 janvier 2015
Objet : Les cuisiniers vont décider de la sauce

Faute de mieux, je leur souhaite une épidémie de gastro galopante.d’autres temps, c’était les parrains de la Mafia qui se réunissaient ainsi. Maintenant, ça s’appelle le Sommet de Davos; les méthodes ont (un peu) changé , pas les objectifs.

***********************
Près de 2.500 leaders économiques et politiques commencent à Davos quatre jours de débats sur l’avenir du monde, dans l’ombre de la menace jihadiste sur  l’Europe, les tensions en Ukraine et les incertitudes qui pèsent sur une économie mondiale en ralentissement.
Ce forum s’ouvre quelques jours après  des attentats jihadistes en France et des coups de filet des forces  antiterroristes un peu partout en Europe.
La récente poussée de fièvre en  Ukraine, où Kiev a accusé mardi la Russie d’attaquer ses soldats, sera aussi  dans les esprits des participants. Le président ukrainien Petro Porochenko doit  intervenir en tribune à 14H30 GMT.Comme chaque année depuis plus de 40 ans,  les hommes et quelques femmesparmi les plus puissants du monde réunis dans la  bourgade enneigée de Davos,transformée en camp retranché, vont aussi beaucoup  parler économie.Le FMI a abaissé mardi ses prévisions pour la croissance  mondiale en 2015 et 2016, alors que l’économie chinoise est en ralentissement et  que la zone euro est la proie d’incertitudes, notamment en raison des élections grecques de dimanche qui pourraient voir la victoire du parti anti-austérité Syriza.
Un éventuel programme de rachats d’actifs qui pourrait être annoncé  jeudi par la Banque centrale européenne (BCE) pour soutenir une économie et une inflation en zone euro trop faible sera aussi au menu des participants.
De  nombreux chefs d’Etat ou de gouvernements sont attendus pour cette 45e édition  du World Economic Forum (WEF), comme l’italien Matteo Renzi, qui doit d’exprimer  mercredi à 10H30 GMT, ou le Premier ministre chinois LiKeqiang à 16H45  GMT.
Le président français François Hollande sera aussi présent, ainsi que l’habituelle cohorte de banquiers centraux et chefs d’entreprises du monde entier qui se réunissent pour réfléchir, deviser et étendre leur réseau de contacts.
A l’unisson des grands organismes comme le FMI, les chefs  d’entreprises interrogés par le cabinet PWC sont moins optimistes qu’auparavant  pour l’année 2015, d’après un sondage révélé mardi soir.Le volet énergétique  risque aussi d’être important avec des cours du pétrole particulièrement bas.  C’est un problème pour les pays producteurs, mais l’impact sur l’économie  mondiale est globalement positif.
Le secrétaire général de l’Organisation des  pays exportateurs de pétrole (Opep) Abdallah El-Badri, doit participer à une  séance de discussions à partir de 13h30 GMT. »Nous estimons que l’impact des  prix du pétrole est légèrement positif pour l’économie mondiale », a commenté  pour l’AFP le chef économiste du cabinetIHS, Nariman Behravesh.
Différents  artistes et têtes couronnées seront aussi là, dont le Prince Andrew, qui fait  face en Grande-Bretagne à des accusations d’abus sexuels surmineur.

*****
Je suis Khaled Idris Bahray

 
Date : 20 janvier 2015
Objet :  LIRE BRUXELLES2 SUR BforBORDE | 11 JAN. 2015

Antiterrorisme. Un retard à l’allumage européen !

http://www.bforborde.com/1360/antiterrorisme-un-retard-a-lallumage-europeen

BONNE LECTURE.

JACQUES BORDE.

BforBORDE
FRANCE

 
Date : 21 janvier 2015
Objet : la parole de Conesa retraité:  enfin « libérée »
Les causes du clash de civilisation ou le besoin d’inventer un ennemi même quand il n’existe pas…Apres les attentats de Charlie Hebdo/Porte de Vincennes prenons le temps de réfléchir et de poser les vraies questions avec Pierre Conesa spécialiste des questions stratégiques internationales en particulier militaires.

Interview Pierre Conesa. Politique de contre-radicalisation en France ( Ex Affaires stratégiques )

 https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=84359240&x-yt-ts=1421782837&v=bxANdVGz2bA

 Ce cher Pierre vous dit ce qu’il n’osait pas écrire ou dire auparavant je l’avais dit dans un papier sur parutions.com ou amazon.fr: ses livres n’allaient pas au bout car il était fonctionnaire de la défense.
Nicolas

 
Date : 20 janvier 2015
Objet : Après le terrorisme, les sites antisionistes bientôt bloqués sans juge ?

Pourtant ministre de la justice, Christiane Taubira a proposé que les mesures de blocage ordonnées sans le contrôle d’un juge soient étendues aux sites racistes et antisémites, depuis une liste fixée par le ministère de l’intérieur. Or pour Manuel Valls, les discours antisionistes qui critiquent Israël sont indissociables des discours antisémites. Attention, danger. http://www.numerama.com/magazine/31919-apres-le-terrorisme-les-sites-antisionistes-bientot-bloques-sans-juge.html

 

 

Date : 20 janvier 2015
Objet : Boycott d’Israël ! Tous aux rassemblements samedi ! (Photos)

mardi 20 janvier 2015

Liberté d’expression ? Oui ! La nôtre consiste à amplifier l’appel au boycott d’Israël, qui a été lancé par la société palestinienne. Isoler l’occupant en lui faisant payer le prix de son occupation, c’est possible. Ne soyons pas en reste par rapport au développement de la campagne BDS au Royaume-Unis comme aux États-Unis. Quels moyens ? Quels arguments ? Venez en parler avec nous ce SAMEDI 24 JANVIER ! http://www.europalestine.com/

A PARIS :RASSEMBLEMENTSAMEDI 24 JANVIERDE 14 H À 17 H A SAINT-LAZARE, PLACEDUHAVRE

(M° Saint-Lazare. Sorties Cour du Havre ou rue d’Amsterdam.)

A LYON :RASSEMBLEMENT SAMEDI 24 JANVIER DE 15 H À 17 H PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

 

Date : 21 janvier 2015
Objet :  Et qui marchait au premier rang, rayonnant comme un vainqueur ?

Notre irremplaçable Bibi.

Au premier rang pour saluer

Publié par Gilles Munier sur 21 Janvier 2015,

Les trois terroristes islamiques auraient été très fiers d’eux s’ils avaient vécu pour le voir.

En commettant deux attaques (assez banales selon les normes israéliennes) ils ont semé la panique dans toute la France, jeté des millions de personnes dans les rues, réuni plus de 40 chefs d’États à Paris. Ils ont modifié le paysage de la capitale française et d’autres villes de France en mobilisant des milliers de militaires et de policiers pour protéger des cibles potentielles juives et autres. Pendant plusieurs jours ils ont dominé les informations du monde entier.

Trois terroristes, agissant probablement seuls. Trois !!!

Pour d’autres terroristes islamiques potentiels d’Europe et d’Amérique, cela doit représenter un énorme succès. C’est une invitation pour des individus et des groupuscules à refaire la même chose, partout.Suite Sur France-Irak Actualité: http://www.france-irak-actualite.com


De : Dr Benjelloun
Date : 21 janvier 2015
Objet : Les origines du chaos dans le monde arabe
L’un des derniers (?) grands penseurs arabes encore vivant…

Georges Corm (arabe : جورج قرم), né le 15 juin 1940 à Alexandrie en Égypte, est un homme politique, historien, consultant économique, financier international et juriste libanais.

Ancien ministre des Finances (19982000) de la République libanaise, il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à l’histoire du Proche-Orient.

 

Source : Espace Maymana

De : jeff
Date : 20 janvier 2015
Objet : Arrêt sur Images

Dérapage raciste chez Morandini : heureusement, Porte était là !

Une violente diatribe antisémite de Dieudonné, au micro d’Europe 1 ? C’est le scoop déniché cette semaine par Didier Porte, au grand effroi général. Sauf que notre chroniqueur a commis une légère confusion. Ballot, non ? http://www.arretsurimages.net/emissions/2015-01-

Dieudonné et la prétendue « apologie du terrorisme » : réponse à Manuel Valls

19 janvier 2015

Après la censure de sa vidéo « Je ne suis pas Charlie », Vincent Reynouard va encore plus plus loin en démasquant l’hypocrisie de Monsieur Valls lorsqu’il évoque les poursuites intentées contre Dieudonné pour « apologie du terrorisme ».

Répondant à tous ses adversaires qui lui reprochent ses parallèles avec la deuxième guerre mondiale, Vincent Reynouard démontre qu’effectivement, les Alliés ont laminé le IIIe Reich et le Japon en violant la légalité et en pratiquant le terrorisme aussi bien à petite qu’à grande échelle… Finalement, notre monde issu de cette « victoire » de 1945 et ne fait que récolter ce qu’il a semé voilà 70 ans.

Attention la vision de cette vidéo peut provoquer des spasmes et de violentes éruptions cutanées dû à l’exposition de vos yeux à l’ignominie sous forme humaine en la personne de Vincent Reynouard. Bien entendu, la rédaction de Quenel+ se doit de vous montrer la bête féconde afin de vous tenir informé, car la liberté d’expression chère à notre pays et à notre culture ne serait pas respectée, il en va du futur de notre démocratie…http://quenelplus.com/videos/dieudonne-et-la-pretendue-apologie-du-terrorisme-reponse-a-manuel-valls.html

« Tout est pardonné »..?

LE MESSAGE AMBIGU DE CHARLIE HEBDO.

Panamza

 

Mystérieux « suicide » du policier chargé de la connexion Charlie Hebdo-Jeannette Bougrab
Le 16.01.2015

 

Exclusif. Panamza a recueilli le témoignage troublant de la famille d’Helric Fredou, commissaire de police chargé de rédiger un rapport sur l’entourage familial de Charlie Hebdo et retrouvé mort d’une balle dans la tête quelques heures après l’attentat.

Xarlo
Date : 15 janvier 2015
Objet : vous connaissez le commissaire Helric Fredou? trop tard, il s’est suicidé… ???

nos grands médias n’en ont pas parlé; en tous cas, moi, je l’ai appris par la presse..; sud-américai

 

Attentats : Une autre victime que l’on cache pour ne pas faire diversion

1518 vues 12 janvier 2015 Divers Avic

Jean-Pierre Chevènement avait dit : « Un ministre, ça ferme sa gueule, ou ça démissionne ». Aurait-il pu dire : « Un commissaire, ça ferme sa gueule, ou ça se suicide » ? Ce qui semble avoir été fait, dans le cas du commissaire Helric Fredou  du SRPJ de Limoges, retrouvé mort le jour des tueries en France, le 7 janvier 2015. Version officielle : suicide avec son arme de service, confirmé par la hiérarchie.

Un jeune commissaire de 45 ans, plein d’avenir et d’ambitions, que l’on charge de faire une enquête sur une des familles des victimes du journal Charlie Hebdo et qui, le même jour, avant même de remettre son rapport dont on ne saura jamais le contenu, se donne la mort après avoir tranquillement rejoint son bureau. Conclusion ? Rien. Pourquoi chercher à embrouiller des choses pourtant simples, à savoir le meurtre de 12 journalistes (oubliez la jeune agent de police et tout le reste) par des djihadistes revenant du front qui ont eu la délicatesse de signer leur crime d’un retentissant « Allahou Akbar » saisi clair et net grâce au téléphone portable d’un des membres du journal placé sur le toit, à côté d’un autre collègue paré d’un gilet pare-balles ?

Pourquoi un tel commissaire se suiciderait-il au tout début d’une enquête qui peut s’avérer être l’enquête du siècle ? Il était dépressif, disent les uns. C’est curieux comme la psychiatrie est souvent invoquée quand on veut éviter de chercher des réponses. Une tendance toute étatsunienne qui, maintenant arrive chez nous. C’est un moyen très commode pour écarter toute question mais, après tout, pourquoi pas ? Pour dire qu’il était dépressif, je présume que ceux de ses collègues qui l’affirment avaient connaissance d’un suivi médical ou quelque chose de ce genre, car ce n’est pas un peu de spleen de temps en temps qui fait un dépressif, sinon nous le serions presque tous. Mais alors, s’il était vraiment dépressif, comment sa hiérarchie peut-elle laisser un malade se balader avec son arme de service ? Qu’un professeur ou un chauffeur de bus avec des troubles psychiatriques continuent à travailler, c’est déjà limite, mais ne pas obliger une personne armée à s’arrêter c’est faire courir aux citoyens qu’il est censé protéger des risques mortels.

Mais la dépression n’est qu’une hypothèse et, en tant que simple hypothèse, elle ne doit en aucun cas écarter les autres possibilités qui pourraient s’avérer plus crédibles et plus probables. Peut-être était-il lié, d’une manière ou d’une autre aux protagonistes des évènements du 7/1 ? Ou peut-être que, pour retrouver les assassins au plus vite, les pressions de la part de la hiérarchie étaient telles qu’il n’a pas pu les supporter. C’est très peu probable, parce que son enquête ne portait que sur les victimes.

Il est cependant une question que tous les lieutenants Colombo du monde se posent en cas de suicide, et que les médias ont appris à ne jamais poser, c’est celle-ci : est-ce vraiment un suicide ? Et bien sûr, tout le monde se la pose. Si quelqu’un l’a aidé à appuyer son pistolet sur sa tempe, quelle pourrait en être la raison ? Aurait-il appris, lors de son enquête, quelque chose qu’il voulait divulguer et qui pouvait tout gâcher ? Lui mort, il n’y aurait plus de rapport. Et il n’y a pas eu de rapport. Ses successeurs sauront qu’il y a des choses à garder pour soi. C’est tout de même le deuxième suicide parmi les chefs dans ce même commissariat en à peine un peu plus d’un an. S’il a été aidé au suicide, cela tendrait à prouver que, même au plus haut niveau, jusque peut-être au sommet de l’état, personne n’est au courant de ce qui se passe réellement. La meilleure preuve en est que François Mitterrand semble n’avoir découvert certaines réalités que pendant sa présidence, avec sa fameuse remarque à la fin de son mandat sur la guerre menée par les États-Unis contre la France. Une autre conclusion pourrait également être tirée de ce suicide, s’il s’avérait être faux. Pour que l’on sache ce qui a été découvert et que des dispositions aient été si rapidement prises, c’est que la hiérarchie est infiltrée. L’on pourrait alors se demander si toutes les grandes administrations le sont.

Ce ne sont là que quelques-unes des questions que tout le monde se poserait dans des cas de suicide comme celui-ci, surtout si la victime n’avait aucune raison apparente de mettre fin à ses jours. Pourquoi les médias ne se les posent-ils pas ?

Avic – Réseau International

http://reseauinternational.net/attentats-une-autre-victime-que-lon-cache-pour-ne-pas-faire-diversion/

Caroline Fourest montre la une de Charlie Hebdo, Sky News interrompe l’interview et présente ses excuses aux téléspectateurs

dans Article, Attentats à Charlie Hebdo, prises d’otage…, Médias / par Raphaël « JahRaph » Berland / le 15 janvier 2015 à 19 h 55 min /

Caroline Fourest était l’invitée de Sky News hier, pour un entretien à propos de l’attentat de Charlie Hebdo. La polémiste française, qui se prétend journaliste*, a montré brusquement la dernière couverture de Charlie Hebdo, publiée le jour-même (soit une semaine après l’attentat contre le journal). Mais ce geste a été fait contre la volonté de la chaîne britannique Sky News.

La présentatrice s’est donc excusée auprès des téléspectateurs « qui auraient pu être offensés » ; « à Sky News, nous avons pris comme décision éditoriale de ne pas montrer cette une », a-t-elle expliqué.

Journée noire pour la communauté musulmane en France 15/01/2015

Les ressortissants algériens ont vécu, mercredi, une journée noire, après la publication de nouvelles caricatures portant atteinte au Prophète (QSSSL).

Partout, des caricatures de Charlie Hebdo ont été accrochées sur les murs, sur les vitres des bus, du métro… Une manière qui montre fort bien la haine incoercible des Français contre l’Islam et les musulmans…C’est qu’ont affirmé de nombreux Algériens installés en France à Echorouk.

A ce propos, le président de la Coordination des associations d’Algériens de France, Salah Hidjab a déclaré à Echorouk que les Algériens aient vécu des moments de panique et de peur depuis l’attaque contre les locaux de Charlie Hebdo. Selon lui, de nombreux Algériens ont fait l’objet de vérification d’identité.

Notre interlocuteur s’est dit surpris mercredi matin, comme d’autres Algériens, en s’apprêtant à se rendre sur son lieu de travail en apercevant la une du journal satirique « Charlie Hebdo » publiée par les différents magazines distribués gratuitement, pour la plupart par des entreprises juives. C’est ce qu’a fait que les caricatures soient répandues à grande échelle parmi les Français.

S’agissant de l’état d’esprit des Algériens suite à la parution d’un nouveau numéro de Charlie Hebdo, consacré à des caricatures attentatoires au Prophète, Hidjab a dit que les ressortissants algériens se sentaient être regardés d’un œil « raciste », voire méprisant de l’opinion publique française, au point même que des Français évitent d’adresser la parole à toute personne présentant des signes d’appartenance à l’Islam…

« En tant que musulmans, nous sommes étonnés par la forte présence des représentants de la communauté musulmane à l’occasion de la marche organisée dimanche pour dénoncer l’agression contre le journal Cherlie Hebdo, à laquelle ont pris part des chefs d’État et gouvernement, bon nombre d’imams et de musulmans, à leur tête le doyen de la mosquée de Paris, Dalil Boubekeur assis sur un fauteuil roulant. Mais après la publication de 3 millions d’exemplaires du magazine avec de nouvelles caricatures insultant le Prophète (QSSSL), aucun représentant de ces organisations n’a bougé le petit doigt pour dénoncer cette démarche provocatrice, ce qui confirme leur implication avec le gouvernement français». http://www.echoroukonline.com/ara/articles/229790.html

Les actes anti musulmans ont plus que doublé (médias)

19/01/2015

Les actes antimusulmans ont plus que doublé en France par rapport à janvier 2014, rapportent les médias internationaux.

Depuis début-janvier,116 actes et attaques de tout genre contre des Français de confession musulmane et leurs lieux de culte ont été recensés en France,

Date : 15 janvier 2015
Objet : QUELQUES QUESTIONS QU’IL EST ESSENTIEL DE SE POSER

Affaire Charlie Hebdo : Mais de qui se moque-t-on ?…

 

Il y a deux choses essentielles à comprendre (et complémentaires) :

1/ Les récents évènements sont soit des « faux drapeaux » (des coups montés de toutes pièces), soit de vrais-faux attentats, c’est-à-dire des opérations téléguidées, qu’on a laissé faire en toute connaissance de cause, voire qu’on a organisées en instrumentalisant de vrais islamistes à leur insu. De deux choses l’une : la vérité n’est pas moins complexe que cela.

2/ Il faut en finir avec les préchi-préchas politiquement corrects, avec le déni, l’angélisme, les minimisations, et avec les boniments aux sujets de la « stigmatisation », des « amalgames » etc. Ce terrorisme intellectuel, il y en a plus qu’assez. Il est grand temps de s’affranchir enfin de cette tyrannie et de se poser les vraies questions.

Ces deux dimensions sont absolument indissociables, et la synthèse en est indispensable. Si vous n’êtes éveillé(e) qu’à un seul de ces deux niveaux, alors vous ne comprenez que la moitié du problème qui se pose.(Et si vous n’êtes sensibilisé à aucun de ces deux aspects, alors vous n’avez rien compris du tout…)http://etoilenoire.hautetfort.com/archive/2015/01/15/affaire-charlie-hebdo-mais-de-qui-se-moque-t-on.html

———- Message transféré ———-
De : Bouras Sfr <[email protected]>
Date : 19 janvier 2015
Objet: Tiens !tiens!tiens!

 

 

———- Message transféré ———-
De : <[email protected]>
Date : 14 janvier 2015
Objet : Superbe analyse de l’UJFP … merci Cat

Nous vivons une affaire Dreyfus à l’envers, il y a 100 ans cette « affaire » avait fondé le mouvement du peuple

lundi 12 janvier 2015 par Serge Grossvak

Le texte qui suit a été une contribution à des échanges avec des militants de la « gauche de gauche », d’où des références historiques qui, je le crains, ne sont plus transmises à l’école.

Nous vivons une « affaire Dreyfus » à l’envers.

Derrière l’émotion, plus que justifiée, qui s’empare de notre pays, nous vivons une page majeure et structurante de l’histoire de la France. Nous vivons une affaire Dreyfus à l’envers.

Si « l’affaire Dreyfus » était à l’initiative des forces progressistes et avait amené l’émergence des valeurs émancipatrices, cette phase critique que nous vivons actuellement est portée par les forces conservatrices porteuses du regard du dominant, du soumettant, du bon en guerre contre le mauvais. La France de Victor Hugo se ferme, la longue histoire rebelle et révolutionnaire s’enterre. Le camp de la « gauche de gauche » a du souci à se faire.

Il est difficile de croire que notre capitaine de pédalo ait pu être à la conduite de ce travail puissant de l’opinion publique.

Le regard sur la mort et l’horreur est conduit de main de maître en simple pulsion de rejet, en condamnation morale aveugle. Nous sommes les bons, ils sont les mauvais. Nous défendons « nos valeurs », ils sont des barbares.

Et peu importe si « nos valeurs » sont plus boursières qu’humaines, si notre liberté est la liberté des puissants de nous mépriser, si notre égalité est chassée de notre vie réelle,si notre fraternité est tirée vers les injonctions à se soumettre, le racisme en découle. Peu importe.

Nous vivons une stratégie similaire à celle de G. Bush. Nos peines et nos larmes sont dirigées vers la guerre, la guerre de l’occident.

La guerre qui est pourtant à la source de tous nos malheurs d’aujourd’hui, et de montagnes de malheurs pour tant d’autres.

Devant cette émotion populaire, devant cette angoisse face à la cruauté, nous devons avoir la force de clamer que rien de tout cela ne serait advenu sans la propension de nos pays occidentaux à faire appel à la guerre pour réponse à tous les défis politiques.

Si ces guerres et déstabilisations n’avaient été provoquées, alors ni les armes n’auraient été si aisément disponibles, ni les lieux d’entraînement n’auraient été si accessibles, ni les imaginaires guerriers n’auraient pu proliférer.

Chacune de ces guerres nous a été vendue comme protectrice des populations et libératrice d’un dictateur. A l’arrivée, chaque guerre s’est achevée en désastre humanitaire et en explosions de barbaries. Ce ne sont ni les religions, ni les musulmans qui ont généré ces horreurs mais les guerres, nos guerres. Nous sommes bien plus des occidentaux que des Charlie.

Notre monde bascule, que faire ? Manifester, pas manifester ? Être Charlie ne pas être Charlie ?

Chez les militants politiques sincères et progressistes Jaurès est invoqué. Tout un symbole !
Jaurès et « l’affaire Dreyfus » lorsqu’il s’engage dans la défense du capitaine avec le mouvement populaire – Dreyfus était une victime à défendre, il n’en était pas moins un « réactionnaire », d‘où une controverse – .
Ou bien Jaurès face à la guerre, choisissant la rupture au prix de sa vie ?
Aujourd’hui, faut-il participer au mouvement instauré malgré ses limites ou avoir le courage de se démarquer ?

Il faut se démarquer, il faut un NON de résistance. Parce que suivre le processus engagé nous mène au gouffre. L’affaire Dreyfus portait la haute valeur du combat contre l’injustice et en cela était prometteuse de progrès.Aujourd’hui, c’est à la guerre qu’est mené notre peuple et l’avenir est prometteur de désastres, comme la guerre mondiale que refusait Jaurès.

Suivre rend inaudible, ne contribue pas à offrir des regards alternatifs aux personnes sincères.

Nous ne devons avoir de présence que porteur d’un message de rupture alternative. Nous ne sommes pas les moutons qui indignaient Cabu. Dire non, c’est le moment et un moment crucial.

Permettez moi de vous faire part de ma petite expérience personnelle. Mon expérience des dernières 24h. Je suis horrifié par cette barbarie mais je ne suis pas Charlie, parce que je ne peux m’assimiler aux passages racistes.

Je suis allé au rassemblement de ma ville où tout le monde était« Charlie » parce que le sens de cette appartenance était pour beaucoup un écœurement devant la violence.

J’y suis allé différent, avec mon texte publié en tract, avec mon alerte contre l’engrenage de la guerre, l’engrenage de l’islamophobie. Bien sûr des officiels ont voulu me faire taire, mais l’accueil a été fécond, les discussions nombreuses, les idées alertées.

Quelques personnes étaient déjà en guerre, mais beaucoup la refusait encore.

J’ai poursuivi avec des amis la distribution de mon texte-tract (1 500 exemplaires, pour cette journée). Le sujet est brûlant et les discussions se suivent, l‘accueil est ouvert. Un événement symbole : ce commerçant affichant mon texte partout dans sa boutique, en imprimant lui même un paquet pour le diffuser. Un commerçant « de quartier populaire ».

Vous aussi, dites non.

Dites le avec votre cœur, simplement, à votre manière humaine, avec votre conscience de progressiste et ces valeurs humaines qui ont fait les meilleurs pages de notre histoire.

Dites-le avec vos peurs et vos émotions, avec vos souffrances. Dites-le, beaucoup sont encore prêts à les entendre, à s’en émouvoir,à s’en interroger. Il n’est pas sûr que cela demeure bien longtemps.

Notre capacité de résistance à ce retour de l’histoire ne dépend plus que de nos courages personnels.

Soyons les premiers résistants à ce dévastateur retournement de l’histoire.

Les musulmans sont les premières victimes du fanatisme (Hollande)  15/01/2015

François Hollande a affirmé jeudi que l’islam était « compatible avec la démocratie » et souligné que les musulmans étaient les premières victimes du fanatisme dans le monde, tout en invitant ceux vivant en France à « respecter la République ».
Une semaine après la série d’attentats qui a fait 17 morts en France, actes revendiqués par Al Qaïda au Yémen et dont les auteurs se réclamaient de l’islam, le président français a mis en garde contre « les amalgames et les confusions ».

« Ce sont les musulmans qui sont les premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme et de l’intolérance », a-t-il déclaré à l’Institut du monde arabe (Ima) à Paris, évoquant notamment le conflit syrien.

« Nous devons aussi rappeler (…) que l’islam est compatible avec la démocratie et que nous devons refuser les amalgames et les confusions », a ajouté le président, à l’ouverture d’un forum baptisé « Renouveaux du monde arabe. »

« Les Français de confession musulmane ont les mêmes droits, les mêmes devoirs que tous les citoyens », a poursuivi François Hollande, formant le vœu que les musulmans de France « puissent se savoir unis, protégés, respectés, comme eux-mêmes doivent respecter la République ».

« La France est un pays ami mais la France est un pays qui a des règles, des principes, des valeurs, et parmi les valeurs il y en a une qui n’est pas négociable, qui ne le sera jamais, c’est la liberté, la démocratie », a-t-il souligné.

Alors que des incidents se sont produits ces derniers jours dans les écoles, notamment lors des minutes de silence liées aux attentats, François Hollande a dit l’importance d’enseigner l’histoire des religions.

Les musulmans « doivent être protégés, la laïcité y concourt car elle respecte toutes les religions », a-t-il dit. « L’école de la République est également un lieu de lumière et donc de connaissance, de savoir. L’histoire y est enseignée, ce qui veut dire l’histoire des religions, pour savoir d’où nous venons ».

Fustigeant le racisme et l’antisémitisme, le président a décrit une France « qui s’est constituée à travers des mouvements de population, des flux d’immigration » qui font que « nombre de (se)s compatriotes ont des attaches avec le monde arabe ».

« Ils peuvent être musulmans, juifs, chrétiens, ils peuvent être croyants ou non », a-t-il rappelé. « Ils ont contribué, génération après génération, à l’Histoire de la France. »

Les conflits de l’étranger, en particulier en Syrie et au Proche-Orient, « n’ont pas leur place ici, ne peuvent pas être importés », a-t-il aussi déclaré.

La France proposera à ses partenaires européens de renforcer les coopérations entre les deux rives de la Méditerranée, « qui ne doit pas être une mer du malheur mais une mer de la prospérité ».

François Hollande a dit souhaiter une meilleure utilisation des institutions telles que l’Union pour la Méditerranée et le groupe 5+5 (France, Italie, Portugal, Espagne, Malte, Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc et Tunisie) pour faire de cette région du monde « un espace de sécurité et de développement. » http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/les-musulmans-sont-les-premieres-victimes-du-fanatisme-hollande/id-menu-957.html

 

Les autorités françaises boycottent les funérailles du policier Ahmed Merabet  14/01/2015

Les funérailles de plusieurs victimes des attentats de la semaine dernière ont eu lieu quelques heures auparavant, mais les autorités françaises ont été absentes lors des funérailles du policier musulman ayant péri dans le même attentat.
Seulement le maire de Bobigny, en Seine-Saint-Denis était était représentant de la République française en participant à l’inhumation du policier d’origine algérienne, dans un cadre personnel pas officiel, comme il l’a confirmé. Dans la foule, certains portent des pancartes « Je suis Ahmed » et tiennent à faire passer un message de tolérance et de solidarité.

Echorouk a appris des sources ayant assisté à la l’inhumation, que l’absence des autorités françaises a vivement suscité la grogne de la communauté musulmane, alors que la ministre française de l’Energie Ségolène Royal, qui a fait le déplacement en Israël pour représenter la France, a rendu un hommage appuyé aux victimes tués vendredi par Amedy Coulibaly dans un supermarché casher à Paris.

Avant ces funérailles, le président François Hollande avait rendu hommage aux trois « morts en policiers » lors d’une cérémonie solennelle à la préfecture de police de Paris. Ahmed Merabet, Franck Brinsolaro et Clarissa Jean-Philippe ont été faits à titre posthume chevaliers de la Légion d’honneur par le chef de l’État. http://www.echoroukonline.com/ara/articles/229648.html

France : L’UMP propose de rétablir la mesure d’indignité nationale  15/01/2015

L’UMP a proposé mercredi, une semaine après l’attentat contre Charlie Hebdo, une série de mesures pour renforcer l’arsenal sécuritaire français, notamment le rétablissement de la mesure d’indignité nationale pour les Français, non binationaux, condamnés pour des actes de terrorisme.
Nicolas Sarkozy, pour qui l’unité nationale « ne doit pas empêcher la lucidité », avait avancé dès lundi des pistes, comme l’interdiction administrative du retour des djihadistes étrangers et français binationaux sur le territoire national, mesure reprise dans la liste de 12 mesures diffusée mercredi.

Face aux discordances à l’UMP sur la riposte aux tueries de la semaine dernière, l’ancien chef de l’État a défini une ligne commune pour réaffirmer son autorité sur ses troupes.

Il a réuni notamment mercredi matin les anciens ministres de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux et Claude Guéant, ainsi que des parlementaires, comme les députés Eric Ciotti, président de la commission d’enquête sur la surveillance des filières et individus djihadistes, et Guillaume Larrivé, auteur d’un rapport sur la radicalisation islamiste en prison.

L’idée d’un « Patriot Act » à la française, loi antiterroriste adoptée en 2001 aux États-Unis après les attentats du 11-Septembre, est écartée. Défendue notamment par Valérie Pécresse et Eric Ciotti, elle était désapprouvée par François Fillon ou les proches d’Alain Juppé.

Au nombre des propositions arrêtées par la commission exécutive figurent le « retrait ou la déchéance de la nationalité française pour les terroristes binationaux » et le rétablissement de la mesure d’indignité nationale, une infraction pénale créée en août 1944 et utilisée au plus fort de l’épuration.

La peine d’indignité nationale pour les non-binationaux serait assortie d' »une peine de dégradation nationale emportant la privation des droits civiques, civils et politiques ».
Le député UMP Philippe Meunier avait porté une proposition de loi en ce sens en novembre dernier, lors de l’examen du projet de loi de lutte contre le terrorisme, mais le texte avait été écarté par la commission des Lois de l’Assemblée.

« Quand on n’est pas binational, on ne peut pas être déchu de la nationalité française puisqu’on n’a pas le droit de rendre un citoyen apatride. Mais il faut une condamnation sévère et très symbolique, l’indignité nationale », explique l’élu.

Il a réitéré sa proposition mercredi à l’Assemblée. Le ministre de l’Intérieur a rappelé l’article 25 du Code civil prévoyant la déchéance de la nationalité française pour toute personne condamnée, notamment, pour « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ».

Bernard Cazeneuve a précisé que cette mesure avait été mise en œuvre récemment pour « une personne qui avait fait l’objet de condamnations dans le cadre d’opérations terroristes ».

L’UMP prône par ailleurs d’élargir la rétention de sûreté, créée en 2008, aux actes terroristes.
Elle suggère la création en prison de centres de « dé-radicalisation » pour les djihadistes condamnés, la fouille systématique pour les détenus radicalisés, la création de places de prison supplémentaires.

Le parti souhaite la création d’une infraction spécifique pour la consultation « habituelle et sans motif légitime » des sites internet appelant au terrorisme, l’accélération des procédures d’expulsion de personnes faisant l’apologie du djihad, la mise en place d’un plan national et européen de lutte contre le trafic d’armes.

L’UMP juge nécessaire une réforme de l’espace Schengen « pour améliorer les contrôles aux frontières et les échanges d’information ».

———-
Date : 16 janvier 2015
Objet :  Dictature antiterroriste

Ci-joint le lien vers ma position, au sujet d’un cas d’apologie de terrorisme, dont est accuse mon client M. Dahouk, 16 ans.
Vaut communique de presse.
Pour diffusion immédiate.

http://mobile.egaliteetreconciliation.fr/Vers-une-dictature-antiterroriste-30328.html

Vers une dictature antiterroriste ?

L’arbitraire du magistrat dans la loi pénale

Damien Viguier

Il est extrêmement dangereux de faire figurer dans la loi pénale ce terme obscur et vague de « terrorisme ». L’emploi du mot, en réalité, est le signal de la guerre civile.

———- Message transféré ———-
De : Jean-Michel Vernochet
Date : 11 janvier 2015
Objet : Cpd10janv15 – Autre vidéo américaine + Pj surligner (stabilosée !) –

Le danger immédiat est bien la perte irrémédiable de nos libertés sous couvert de protéger la Liberté. Liberté pour une poignée d’énergumènes de pratiquer l’art excrémentiel charlitanesque, du plug anal de la place Vandôme, des sex toys de Versailles, de la chocolate factory de la Monnaie de Paris, de l’exposition Sade de la Gare d’Orsay…
Nous allons avoir droit à la loi Macron et en sus au verrouillage d’Internet, à l’hallali juridique contre un humoriste “qui n’en est pas un” puisqu’il se situe aux antipodes des Charlots de Charlie… bref la tyrannie orwellienne va prendre ses quartiers d’hiver au cœur de la République bananière hexagonale.

Deux poids deux mesures… marrant !

20 avr. 2009
Djamel Bouras & Dieudonné chez Ardisson : La Liberté d’expression en France !
https://www.youtube.com/watch?v=lmbgU_iHvFQ

Damien Viguier sur Charlie Hebdo et la liberté d’expression – 09/01/2015
http://www.dailymotion.com/video/x2eec6v_damien-viguier-sur-charlie-hebdo-et-la-liberte-d-expression-09-01-2015_news#from=embediframe

L’étonnante reconversion de l’«émir-recruteur» des frères Kouachi

Zoom

12/01/2015

l’étonnante reconversion de l’«émir» des frères Kouachi… Farid Benyettou… «émir» de la «filière des Buttes-Chaumont… « émir » de la « filière des Buttes-Chaumont… Né le 10 mai 1981, Farid Benyettou… Entendu par les enquêteurs dès 2005 sur sa relation avec Farid Benyettou, Chérif Kouachi… Sorti de prison en 2011, Farid Benyettou… Selon ce document, Farid Benyettou… Selon nos informations, Benyettou (Le Parisien)

L’enfance misérable des frères Kouachi

Eloïse Lebourg (Reporterre)

jeudi 15 janvier 2015

Quelle était l’enfance de Chérif et Saïd Kouachi, les deux hommes qui ont assassiné les journalistes et les policiers à Charlie Hebdo ? Une enfance misérable, de père absent et de mère prostituée, dans un immeuble populaire du 19e arrondissement de Paris. Evelyne les a connus, elle témoigne. Un document exclusif de Reporterre
http://reporterre.net/L-enfance-miserable-des-freres

Trois cadavres de plus : la France des charlots soulagée ?

Conclusion attendue par beaucoup mais par forcément pour les mêmes raisons : les trois suspects désignés à l’hallali sont morts. Et comme chacun sait,... ::::

Lorsque Sarkozy fait la promo en France du Wahhabisme salafiste saoudien*…
12 févr. 2012
https://www.youtube.com/watch?v=dmBdYtuc05s&feature=youtu.be
Jean-Michel Vernochet sur l’attentat à Charlie Hebdo et le Moyen-Orient
 samedi 10 janvier
http://www.egaliteetreconciliation.fr/Jean-Michel-Vernochet-sur-l-attentat-a-Charlie-Hebdo-et-le-Moyen-Orient-30188.html

Le porte-avions Charles de Gaulle s’apprêterait à partir pour le Golfe. AFP
http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=0204057962676&fw=1

Selon des informations du site « Mer et marine », le groupe aéronaval devrait s’engager dans les combats contre l’Etat Islamique. Un départ qui devrait être annoncé le 14 janvier.
Le porte-avions français Charles de Gaulle et son groupe naval se préparent à partir pour la région du Golfe, où ils devraient être engagés dans les combats contre le groupe État islamique <http://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0203949225091-etat-islamique-la-france-renforce-lourdement-son-dispositif-militaire-1066072.php> , indique mardi le site internet spécialisé « Mer et marine ». Aucune confirmation n’a pu être obtenue dans l’immédiat auprès de l’Élysée, de l’état-major des Armées ou du service de communication de la Marine (Sirpa-Marine).
La nouvelle sainte croisade –
On essaie ainsi de transformer le sentiment de masse pour les victimes du massacre en mobilisation pour la guerre
voir l’annonce des préparatifs de départ du “Charles de Gaulle”


Manlio Dinucci

De véritables commandos, dans leur façon de bouger, de tirer. Pas en rafales pour ne pas gaspiller de cartouches, mais avec un ou deux coups sur chaque victime, comme sur le policier blessé qui est achevé avec un seul coup par le killer qui continue à marcher, rejoint la voiture et, avant de monter, ramasse calmement une chaussure tombée (qui aurait pu constituer une preuve à l’examen ADN). Mais quand les deux, avec une préparation de forces spéciales, changent de voiture, ils « oublient » (selon la version de la police) une de leurs cartes d’identité sur la première voiture. Et signent ainsi officiellement l’attentat. Quelques heures plus tard on connaît dans le monde entier leurs noms et leurs biographies : « deux petits délinquants radicalisés, connus par la police et les services de renseignement français ».

On ne peut s’empêcher de repenser, dans ce qui est défini comme « le 11 septembre de la France », au 11 septembre des États-Unis quand, quelques heures à peine après l’attentat des Tours Jumelles, circulaient déjà les noms et les biographies de ceux qui étaient désignés comme les auteurs membres d’Al Qaeda. Ou l’assassinat de Kennedy, dont on trouve immédiatement le présumé auteur. Même chose, en Italie, avec le massacre de Piazza Fontana. Légitime, donc, le soupçon que derrière l’attentat en France, se trouvent de longue main les services secrets.

Les deux présumés auteurs (si leurs biographies sont vraies) appartiennent à ce monde souterrain créé par les services secrets occidentaux, y compris français, qui ont financé, armé et entraîné en Libye en 2011 des groupes islamistes jusque peu de temps auparavant qualifiés de terroristes, parmi lesquels les premiers noyaux du futur État Islamique ; qui les ont approvisionnés en armes à travers un réseau organisé par la Cia (selon une enquête du New York Times en mars 2013) quand, après avoir contribué à renverser Kadhafi, ils sont passés en Syrie pour renverser Assad et attaquer ensuite l’Irak (au moment où le gouvernement al-Maliki s’éloignait de l’Occident, et se rapprochait de Pékin et de Moscou). L’EI, né en 2013, reçoit des financements et des voies de transit par Arabie Saoudite, Qatar, Koweït, Turquie et Jordanie, alliés étroits des Etats-Unis et des autres puissances occidentales, dont la France. Cela ne signifie pas que la masse des activistes des groupes islamistes, provenant aussi de différents pays occidentaux, en soit consciente. Reste cependant le fait que derrière leurs masques se cachent certainement des agents secrets occidentaux et arabes spécialement formés pour de telles opérations.

Dans l’attente d’autres éléments qui puissent éclaircir la véritable matrice de l’attentat en France, il est logique de se demander : à qui cela profite-t-il ? La réponse se trouve dans ce qu’a déclaré Nicolas Sarkozy, qui, quand il était président de la France, a été un des principaux auteurs du soutien aux groupes islamistes dans la guerre d’agression contre la Libye : il a qualifié l’attentat en France de « guerre déclarée contre la civilisation, qui a la responsabilité de se défendre ». On veut de cette façon convaincre l’opinion publique que l’Occident est désormais en guerre contre ceux qui cherchent à détruire la « civilisation », qu’il incarne, et doit donc « se défende » en potentialisant ses forces militaires et en les projetant partout dans le monde où surgit cette « menace ».

On essaie ainsi de transformer le sentiment de masse pour les victimes du massacre en mobilisation pour la guerre. Le David, qui à Florence a été voilé de noir, est appelé maintenant à empoigner l’épée de la nouvelle sainte croisade.
Édition du 9 janvier 2015 de il manifesto

Pieczenik
Particulièrement bien informé sur les manipulations sous faux drapeau, quasiment inconnu en France (a grandi en France en partie, a de la famille en France, même si il ne parle pas le français).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Steve_Pieczenik

vidéos : https://www.youtube.com/watch?v=pntX7r3sYd
https://www.youtube.com/watch?v=pntX7r3sYd8&list=UUvsye7V9psc-APX6wV1twLg

transcription, version word en PJ <https://www.youtube.com/watch?v=pntX7r3sYd8&list=UUvsye7V9psc-APX6wV1twLg>
Je regarde les dessins (Charlie Hebdo), qui impliquent littéralement ce qu’il s’est passé : [dessin de Charlie Hebdo : « toujours pas d’attentats en France. « attendez, on a jusqu’à la fin janvier pour présenter ses vœux »].
               Donc de mon point de vue, c’est un journal hautement provocateur, il n’en va pas de la liberté d’expression ici, il s’agit juste uniquement de provocation, de l’incitation /instigation [en Droit : le fait de décider quelqu’un à commettre un crime ou un délit]; dans le monde du renseignement, ce type d’agitation propagandiste, par le dessin, requiert ou est le prélude à une attaque par al Qaida,  qu’elle provienne du Yemen  ou pas ce n’est pas le débat [rapprocher de l’attaque de l’ambassadeur en Lybie, précédé du grossier film « l’innocence des musulmans »,  le propos de Pieczenik avait été décapant].

               Le fait est que je pense qu’il s’agit (cette attaque)  d’une distraction majeure, le réel problème durant les vacances [de Noël] était que l’économie connaît un [début de] banqueroute majeure, que ces vacances ont montré le désastre du (gouvernement) socialisme, le désastre du chômage en France [10+%, réel] 20%[1] <https://fr-mg42.mail.yahoo.com/neo/launch?.rand=35bf9c2b2b5ka#_ftn1> , que l’euro chute à répétition [1$18], à mesure que le pétrole chute.
Donc, ceci est pour moi, rien de plus qu’une « opportunication » (opportunité de communication, nouvelle opportune permettant une communication d’opportunité) afin de distraire. Que ça ait été intentionnel ou pas importe peu. Mais les Français ont un très bon système de renseignement
, ils savent exactement comment faire, [..3’54] ; et ils ont un peu partout entre 6 et 15 millions, immigrés légaux et illégaux de la 1e, 2e 3e génération, marocains, magrébins : ils [les Services] connaissent leur problème.

               Le réel problème n’est pas la liberté de parole, absolument pas. Ces dessins que je regarde, ne sont rien d’autre qu’une incroyable agitation propagandaire, de la part des français, ce qui reflète aucune habilité à exprimer la liberté de choix, ce qui est le point de l’agit’prop,
L’idée est de distraire d’un bien plus grand problème : l’Europe est en train de voler en éclat, France et Allemagne ne peuvent plus aller au même rythme [question Grèce : fin de l’€ ?]. L’Allemagne de Merkel a averti la France plusieurs fois sur le fait que doit faire ses réformes économiques, la banqueroute de la France affecte sa souveraineté. Les caisses sont presque vides, ils ne pourront plus  maintenir leurs dépenses sociales aussi longtemps.

               AJ : Donc pensez-vous que les Services français pourraient avoir amené ça/ mis en scène ?
               SP : Bien, je ne sais pas si ils l’ont mis en scène, mais ils l’ont certainement laissé se mettre en place, parce que le journal disait, provoquant : « hey, on n’a pas encore été attaqué, on a jusqu’à la fin janvier pour ça[2] <https://fr-mg42.mail.yahoo.com/neo/launch?.rand=35bf9c2b2b5ka#_ftn2>  ». On voit bien que ça va beaucoup plus loin que la simple question de la liberté d’expression : c’est de la provocation pure, et littéralement, si ce n’est pas une invitation pour une attaque, qu’elle soit ou pas préméditée, je serai surpris.

AJ : il est venu il y a 3 ans, lors d’une première attaque [contre Charlie Hebdo], le fait que le journal était [avait été] connectée/financé par par la CIA et les Services Britanniques] un certain nombre d’années plus tôt ; mais impliquant un grand nombre d’interdépendances.
               SP : Si ça relevait du renseignement [intelligence au sens anglais, on parlerait en argot des Services d’une « mule », cf. Vladimir Volkoff, pour parler d’un journal faisant passer des informations pour créer un certain effet d’influence dans l’opinion ], je dirais que c’est du très pauvre renseignement : parce que quand vous faites de l’agit’prop, vous n’avez pas à vous éloigner autant et montrer le prophète comme un gay, non plus que « le Coran c’est de la m… », ces agissements vont bien au-delà des [outrepassent nettement les] « canons » [façons de procéder dans les règles de l’art]  du renseignement ; ils ont choisi un très bas niveau d’effectivité, que ça soit d’origine française, anglaise, ou américaine, juste comme nous avons fait à l’occasion du 9/11 [parallèlement au bas niveau de propagande à l’occasion du 11 Septembre] .
Ceci montre un tel niveau d’immaturité grossière en matière de renseignement/d’influence, comme de liberté d’expression, qu’alors, il s’agissait juste d’attendre une attaque [terroriste], que ça ait été prémédité ou pas.

Additif après une réaction d’auditeur : « les tireurs parlaient très bien français »
« Rappelez vous que les français forment avec l’OTAN des djihadistes (« Armée Syrienne Libre ») contre la Syrie depuis le Turquie et la Jordanie… »

[1] <https://fr-mg42.mail.yahoo.com/neo/launch?.rand=35bf9c2b2b5ka#_ftnref1>  http://www.contrepoints.org/2013/12/31/151815-quel-est-le-taux-de-chomage-reel-en-france
[2] <https://fr-mg42.mail.yahoo.com/neo/launch?.rand=35bf9c2b2b5ka#_ftnref2>  Cf. couverture CH

Date : 14 janvier 2015
Objet :Nathalie Saint-Cricq : « il faut repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie » …
lavage sécuritaire à l’eau de Vichy !!!

https://www.youtube.com/watch?v=qc03SlaK_KA

 

Un tour de cric béni par …saint …cricq
Dites le vous bien, si vous n’acceptez pas l’OTAN, l’UE, l’austérité, l’islamophobie, la marxophobie, la rromophobie, la russophobie, la sinophobie, la négrophobie, le TAFTA et le capitalisme, vous n’êtes pas Charlie de toute façon. Même celui de la caricature en attaché, il n’est et ne sera jamais charlie. Car charlie, depuis son tournant Val, a soutenu toutes les guerres de l’OTAN. C’est là le centre de la question. Le reste, c’est du pipi de chat. Siné en son temps en a su quelque chose. Des dizaines d’attentats ont lieu toutes les semaines et aucun otanesque ne lève le petit doigt pour en faire une cause nationale et européiste. Les victimes brûlées vives et violées par nos « pro-européens » nazis lors du pogrom d’Odessa (2014), les victimes des arrestations arbitraires et tortures pour les prisons secrètes de la CIA en Europe, les victimes du massacre de Breivik en Norvège, Saïd Bourarach balancé dans le canal d’Ourcq et les autres victimes de la LDJ, les journalistes réprimés ou assassinés par les pays de l’OTAN/UE ou leurs néo colonies, les victimes des attentats du réseau Gladio à Bologne et ailleurs en Europe, tous ceux là n’ont même pas eu droit à une minute de silence,  …avec, en prime, Netanyahou comme maître de cérémonie et de manifestation d’hypocrisie sous une présidence en déshérence.

Donc : A qui profite le crime ?

 

… »Quand le sage montre la Lune, l’idiot regarde le doigt » …Kong Futseu …ou Confucius pour les Européens.

Date : 20 janvier 2015
Objet  : « Liberté de la presse, quelle ivresse ! »

Lart de la guerre

Les porte-étendard de la liberté

 

Ce mail a été tronqué.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,