Aller à…
RSS Feed

29 novembre 2020

JE DONNE MON AVIS ! par Nadia Genji


 

Fil d’actualité

23/01/2015

JE DONNE MON AVIS !
Le Maghreb et l’Afrique noire ne sauraient être la poubelle de la France. Non, au Maghreb comme en Afrique noire, on ne recycle pas le terrorisme islamiste à la sauce française.
C’est trop facile, bien populiste, pour ne pas dire poujadiste que de réagir ainsi. Comme si l’Algérie ou le Maroc avaient envie de recevoir sur son territoire des jihadistes français qui pour certains ont fait leurs armes en Libye aux côtés des islamistes soutenus par la Presse française (on se souvient de la folie furieuse avec laquelle Libé, Le Figaro et même La Croix encensaient « les rebelles libyens »), par le pouvoir français (le CNT étant l’organe que la France a choisit de soutenir, et on n’oubliera pas Jibril « maintenant ce sera la charia, interdit de divorcer, ce sera la polygamie »), et Martine Aubry « j’étais si heureuse quand j’ai entendu que les rebelles entraient dans Tripoli ».
Les erreurs politiques françaises, qu’elles soient internes à la France ou géostratégiques ne doivent être réglées que par Paris. Il est inadmissible de renvoyer des « bombes prêtes à exploser » au Maroc, en Algérie, en Tunisie, au Mali, surtout quand on a soutenu le pire du pire en Libye.
Jacques Chirac avait déclaré à Bush, l’appelant à l’aide en Irak « qui casse, ramasse ».
Et bien que Sarkosy et Hollande ramassent. Et que la Presse le sache bien, comme dans les années 70, on pouvait lire « ni retour, ni consigne » sur les bouteilles de verre de soda ou de vin, on peut se le dire, c’est la même devise pour les jihadistes français, furent-ils titulaires de 10 passeports !!!
Ce jihadiste franco-marocain demeure pour moi et beaucoup d’autres, un pur produit de la société française, et il n’aura jamais sa place dans la société marocaine.
A bon entendeur

Accueil›SociétéLe Conseil constitutionnel valide la déchéance de la nationalité d’un jihadiste franco-marocain AFP 23 janvier 2015 à 10:05 Facebook…
liberation.fr

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,