Aller à…
RSS Feed

29 novembre 2020

UKRAINE. Guerre au Donbass: Les prorusses rejettent toute trêve avec les fachos de Kiev


UKRAINE. Guerre au Donbass: Les prorusses rejettent toute trêve avec les fachos de Kiev

Posted on jan 23, 2015 @ 14:30

Allain Jules

 

Alexandre Zakhartchenko (à droite), Premier ministre de Donetsk

Le dirigeant de la république prorusse de Donetsk a rejeté vendredi toute nouvelle trêve avec Kiev, affirmant que les rebelles entendaient lancer une offensive dans toute la région dont une partie est actuellement contrôlée par l’armée ukrainienne. Les hostilités en Ukraine ont fait 5.086 morts et 10.948 personnes blessées depuis la mi-avril , a affirmé ce matin le Haut Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme qui craint toutefois que le bilan ne soit plus lourd.

« Il n’y aura plus de notre part de tentatives de parler d’une trêve » avec les autorités ukrainiennes, a déclaré le président de la république de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko, cité par les agences Interfax et Ria Novosti. « Nous allons lancer une offensive dans toute la région de Donetsk », a-t-il poursuivi.

Ces déclarations interviennent au lendemain de la perte par l’armée ukrainienne de l’aéroport de Donetsk, à l’issue de plusieurs mois de combats. Cette bataille est comparée en Ukraine à celle de Stalingrad pendant la Deuxième Guerre mondiale.

À Kiev, le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense Olexandre Tourtchinov a pour sa part accusé « les groupes terroristes russes » de passer à l’offensive dans l’Est. « Ces opérations se déroulent de facto sur toute la ligne de front, près de Donetsk ainsi que dans le Sud », a-t-il ajouté. Il a affirmé que les forces ukrainiennes « contrôlaient » la situation en « repoussant les attaques et en contre-attaquant ».

L’Ukraine préparait vendredi sa riposte au lendemain de l’abandon de l’aéroport de Donetsk, désormais aux mains des rebelles prorusses, et d’une journée sanglante marquée par des combats et des bombardements qui ont fait plus de 40 morts dans l’Est séparatiste.

« L’escalade des combats a porté le bilan depuis avril à 5.086 morts, et nous craignons que le bilan réel soit beaucoup plus élevé », a déclaré le porte-parole du Haut Commissariat à Genève (Suisse), Rupert Colville.

Hier, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) avait fait état du même bilan auprès d’une radio ukrainienne. L’OSCE est présente en Ukraine, notamment avec des missions d’observateurs sur la ligne de front.

« Ces neuf derniers jours, 262 personnes sont mortes, soit 29 par jour. C’est la période la plus meurtrière depuis l’entrée en vigueur du cessez-le-feu en septembre », a-t-il ajouté.

Il a critiqué les nouvelles mesures de sécurité du gouvernement de Kiev qui rendent plus difficile le travail des organisations humanitaires et aggravent la situation des déplacés.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,