Aller à…
RSS Feed

9 mars 2021

GUERRE EN SYRIE. Moscou prend de vitesse les ennemis de la Syrie et les terroristes


GUERRE EN SYRIE. Moscou prend de vitesse les ennemis de la Syrie et les terroristes

MAMAFRICA

 

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères doit être en ce moment dans ses petits souliers après ses déclarations désastreuses à l’encontre de la Russie. En effet, il accusait Moscou de parler simplement au lieu d’agir. On vient de découvrir que, les bombardements russes (photos au-dessus) n’ont pas seulement touché Daesh, mais aussi le Front al-Nosra, donc, al-Qaïda, d’où leurs indignations. Pourquoi les Occidentaux veulent-ils protéger Al-Qaïda en Syrie ?

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

rusiaQuelques heures après les premiers bombardements menés par l’armée russe sur les régions de Homs et de Hama, mercredi 30 septembre, la Russie et les Etats-Unis – ces derniers étant réalistes-, se sont mis d’accord sur la tenue d’une réunion d’urgence afin d’éviter tout incident militaire entre leurs aviations. Mis devant le fait accompli, le secrétaire d’Etat américain John Kerry a retrouvé son homologue russe Sergueï Lavrov au Conseil de sécurité de l’ONU, où les deux hommes ont annoncé la nécessité d’une rencontre « entre militaires, aussi vite que possible, peut-être même demain », afin d’« éviter tout incident ».
La France, larguée, alors que Moscou discute avec Washington, s’agite. S’appuyant comme d’habitude sur des mensonges de la soi-disant opposition syrienne, qui a truqué les images et sa vidéo avec, bien sûr, le fameux drapeau colonial, des responsables français, en pleurs, déclarent: « Les forces russes ont frappé en Syrie, c’est désormais public, et curieusement elles n’ont pas frappé Daech » selon le ministre de la défense français, Jean-Yves Le Drian. Laurent Fabius, encore lui, a affirmé avoir « des indications selon lesquelles les frappes russes n’ont pas visé Daech », ajoutant qu’il « faudrait vérifier quels étaient les objectifs » des avions russes. Les pauvres croient vraiment que leurs voix comptent encore dans le concert des nations avec leur attitude frappadingue à l’encontre de la Syrie ?

Dans la vidéo au-dessus, Moscou montre les cibles atteintes et détruites dans les montagnes syriennes. Mais, les ennemis de la Syrie continuent dans le fiel. Ils mentent comme des arracheurs de dents pour faire croire qu’ils ont raison. Hélas, à l’heure de l’Internet, la propagande ne passe plus. En réalité, le vrai problème occidental réside dans le fait que, la Russie bombarde en coordination avec l’armée syrienne qui leur fournit des renseignements. Ce fait à lui seul hérisse les poils des thuriféraires du terrorisme. Sans surprise donc, ils affirment que Moscou lutte pour maintenir le président Bachar al-Assad au pouvoir. Et eux, ne luttent-ils pas pour le chasser du pouvoir ? Au nom de quoi se plaignent-ils ?

Leurs plans diaboliques sont en train d’être démontés par la Russie, qui a touché 8 cibles. Leurs milliers de bombardements n’ont vraiment jamais rie détruit de probant. Ceux qui disent que Moscou n’a pas bombardé Daesh savent donc où Daesh se trouve. Pourquoi, depuis des mois, ils n’arrivent pas à détruire cette vermine ? Cherchez l’erreur !

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,