Aller à…
RSS Feed

23 octobre 2021

LA BLAGUE DU JOUR. L’Arabie saoudite bloque une enquête sur les crimes au Yémen


LA BLAGUE DU JOUR. L’Arabie saoudite bloque une enquête sur les crimes au Yémen

MAMAFRICA
 
PERMIS DE TUER – L’Arabie saoudite a bloqué la création d’une commission d’enquête internationale sur les crimes de guerre perpétrés au Yémen.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

Les membres du Conseil des droits de l’homme ont adopté vendredi par consensus un texte sur l’assistance au Yémen qui encourage son gouvernement à enquêter sur toutes les violations commises. Un projet de résolution plus ferme proposé par les Pays-Bas sur l’envoi d’une commission d’enquête internationale de l’ONU a par contre été retiré.

«L’ONU a raté une occasion de traiter des allégations de violations des lois de la guerre par toutes les parties au Yémen», a déploré Human Rights Watch. L’ONG a accusé les Etats-Unis et la Grande-Bretagne d’avoir capitulé devant les pressions saoudiennes.

Le Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme avait demandé le 11 septembre une enquête internationale et indépendante. Mais plusieurs membres du groupe arabe, dont le Qatar, le Bahreïn, l’Egypte, la Jordanie, les Emirats, se sont opposés à l’envoi d’une mission d’enquête de l’ONU au Yémen.

Plus de six mois après l’intervention fin mars d’une coalition arabe conduite par l’Arabie saoudite pour aider le gouvernement face aux rebelles Houthis, aucune accalmie ne se profile à l’horizon: 2355 civils ont été tués et 4862 autres blessés, la plupart dans des frappes aériennes, selon le Haut Commissariat. Au moins 505 enfants ont été tués et 702 blessés, a précisé vendredi un porte-parole de l’UNICEF, Christophe Boulierac.

Par ailleurs, 606 enfants ont été recrutés de force ou utilisés par l’ensemble des parties au conflit, soit «quatre fois plus qu’en 2014». Plus d’1,7 million d’enfants souffrent de malnutrition, dix millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire.

Partager

Plus d’histoires deLibye