Aller à…
RSS Feed

27 octobre 2020

LE ‘PRINTEMPS AFRICAIN’ MADE IN USA / SUR RADIO SPUTNIK (GROS PLAN SUR L’AFRIQUE)


 DESTABILISATION AFRICAINE

LE ‘PRINTEMPS AFRICAIN’ MADE IN USA /
SUR RADIO SPUTNIK (GROS PLAN SUR L’AFRIQUE)

Les experts internationaux de EODE sur les médias …
EODE-TV & RADIO SPUTNIK (Moscou)/
Avec EODE Press Office/ 2015 10 03/

Intervention de Luc MICHEL,
Administrateur-général de EODE, depuis Bruxelles :

Début Août 2014 à Washington se tenait le « Sommet USA-African Leaders » sur invitation d’Obama. Un piège tendu aux chefs d’état africains. Obama et Kerry y annoncent une vague de changements de régimes en Afrique, désignant même 13 chefs d’état. Le modèle : le soi-disant « printemps arabe ». Le but : recoloniser l’Afrique au profit des USA, en liaison avec le travail de prise en main des armées africaines par l’AFRICOM (créé par Bush II en 2007), le Commandement militaire US pour l’Afrique.
Au même moment que le sommet officiel, se tenait aussi à Washington un « sommet alternatif » organisé par un organisme d’état US (créé par Ronald Reagan dans les Années 1980), financé sur le budget américain, la NED, que certains analystes qualifient de « vitrine légale de la CIA ». En collaboration avec une de ses filiales, la NDI (lui aussi un organisme d’état US, financé sur le budget américain), l’USAID, l’Open Society de Söros et un ensemble d’ONG et médias que l’on retrouve depuis 15 ans dans les « révolutions de couleur » en Eurasie et le « printemps arabe ». Des centaines d’activistes, de syndicalistes, de journalistes surtout y sont pris en main.

Car pas de « révolution de couleur » sans une intense préparation médiatique, à la fois au niveau du pays déstabilisé, mais aussi international. Ici soutien dans les autres pays africains. Support dans les grandes capitales occidentales. Rapidement les groupes de jeunes activistes sont organisés, sur le modèle des Serbes d’OTPOR/CANVAS (les tombeurs de Milosevic en 2000, la première des révolutions de couleur). Et tout aussi vite la conformisation de la presse africaine est mise en place, d’autant plus facilement qu’un vaste réseau d’ONG, Instituts et médias existe déjà. Soutenu, financé, organisé à la fois par les Réseau Söros (notamment la Fondation OSIWA , «Open Society Initiative for West Africa », en Afrique du Sud) et la NED et ses pseudopodes. La suite fait l’actualité de dizaines de pays livrés à la déstabilisation … NOTEZ le logo sur les banderoles de notre illustration : Oui c’est encore celui d’OTPOR, ici au Burkina Fasso, la marque de fabrique des révolutions de couleur est aussi celle du « printemps africain » (comme dit Libération à Paris, la voix de son maître US) !

Podcast audio sur le Website d’EODE-TV
https://vimeo.com/141414405

Parmi les thèmes abordés par Luc MICHEL :
Un an de crise politique en Afrique et de déstabilisation occidentale.
La nouvelle vague de révolutions de couleur en Afrique, made in USA.
Sommet USA-African Leaders début août 2014 à Washington : Obama et Kerry annoncent une série de changements de régime, imposés par les USA, dans 13 pays africains.
La technique et les scénarios des révolutions de couleur importés en Afrique par les organismes américains spécialisés : NED, NDI, Soros, les ONG occidentales, les intellectuels complices …

Diffusé sur RADIO SPUTNIK
Ce 10 octobre 2015 dans l’émission hebdomadaire GROS PLAN SUR L’AFRIQUE,
interview et commentaires par Igor YAZON.

EODE-TV / EODE Press Office
________________________
http://www.eode.org/
https://vimeo.com/eodetv

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,