Aller à…
RSS Feed

26 octobre 2020

Le trésor colossal de Daesh


« Extirper le sionisme de Palestine » (Al Faraby)

samedi 10 octobre 2015

Le trésor colossal de Daesh

Selon une étude du Centre d’analyse du terrorisme (CAT), que révèle le magazine Challenges, la fortune du groupe État islamique s’élèverait à 2 200 milliards de dollars, soit 1 937 milliards d’euros. Un chiffre en hausse puisque lors du précédent rapport, publié en octobre 2014, les auteurs Jean-Charles Brisard et Damien Martinez faisaient état d’une fortune de 2 000 milliards de dollars. Les sources de revenus sont multiples. Parmi celles-ci figure la manne pétrolière. La progression de Daesh en Syrie lui permet de contrôler désormais près de 80 % des infrastructures du pays. En Syrie, le groupe État islamique gère ainsi 80 % de la production pétrolière, un peu moins de 10 % de la production irakienne.

Impôts, coton et organes
Par ailleurs, l’organisation prospère grâce à l’instauration d’un impôt. En un an, le CAT estime que les taxes auraient rapporté 1 milliard de dollars, contre 360 millions l’année précédente. « L’EI ponctionne 50 % du salaire des 60 000 fonctionnaires de la région. Cela génère entre 500 et 600 millions de dollars par an », explique Jean-Charles Brisard à Challenges. Le commerce du coton figure aussi parmi les sources de revenus de l’organisation État islamique. Celui-ci rapporterait 20 millions de dollars par an, avec un potentiel de 100 millions de dollars. Entre 5 et 10 % des importations de coton en Turquie proviennent ainsi de champs contrôlés à 90 % par Daesh, révèle l’étude. L’organisation, qui s’est fait connaître pour sa barbarie, se serait aussi récemment spécialisée dans le trafic d’organes humains prélevés sur les corps de captifs, de soldats morts ou de prisonniers blessés, d’après des sources médicales basées à Mossoul.

(10-10-2015 – Avec les agences de presse)

Deux adresses pour vous inscrire à « Assawra »,
la liste de diffusion du Mouvement démocratique arabe:

1 – [email protected]
ou
2 – [email protected]

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,