Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

Le chef du renseignement turc tombe le masque


Le chef du renseignement turc tombe le masque

19oct

Chef du renseignement turc : l’intervention de m. Poutine en Syrie est contre l’Islam et le droit international, ISIS est une réalité et nous sommes optimistes quant à l’avenir

http://www.awdnews.com/top-news/turkish-intelligence-chief-putin-s-intervention-in-syria-is-against-islam-and-international-law,-isis-is-a-reality-and-we-are-optimistic-about-the-future

Hakan Fidan

Hakan Fidan

 

Ankara—Hakan Fidan, le chef de l’organisation de renseignement National de la Turquie, connu sous l’acronyme MİT, a suscité un grand émoi et beaucoup de  critique pour ses commentaires controversés sur ISIS.

M. Hakan Fidan, le plus loyal allié du Président de la Turquie  a condamné l’intervention militaire russe en Syrie, accusant Moscou de chercher à « étouffer » la Révolution islamiste de la Syrie et l’accusant de violation caractérisée du droit des Nations Unies.

« ISIS est une réalité et nous devons admettre que nous ne pouvons pas éliminer un Etat bien organisé et populaire tels que l’État islamique ; donc, j’invite mes collègues occidentaux à réviser leur état d’esprit sur les courants politiques islamiques, à mettre de côté leur mentalité cynique et déjouer les plans de Vladimir Putin pour écraser les révolutionnaires islamistes syriens, » Hier dimanche, Anadolu News Agency a cité les propos de M. Fidan .

FIdan  a ajouté que, pour faire face à la multitude des djihadistes étrangers, qui désirent se  rendre en Syrie, il est impératif qu’ISIS mette en place un consulat ou au moins un bureau politique à Istanbul. Il a souligné qu’il est fermement convaincu de la Turquie dfournira des soins médicaux pour toutes les personnes blessées qui fuient les frappes impitoyables russes indépendamment de leurs convictions politiques ou religieuses.

Récemment  les violents affrontements entre l’armée russe et les terroristes d’ISIS qui font rage à travers la Syrie déchiré par la guerre,  fait qu’un nombre incalculable de combattants blessé d’ISIS blessés  entrent sur le territoire turc et sont admis dans les hôpitaux militaires à savoir ceux dans la Province de Hatay. Au cours de ces derniers jours, l’armée syrienne avec le soutien de la couverture de l’air russe pourrait repousser les forces d’ISIS dans les provinces stratégiques de Homs et de Hama.

Emile Hokayem, un analyste du Proche-Orient basé à Washington, a déclaré que la Turquie d’Erdogan  et ses alliés d’arabes riches en pétrole ont deux ordres du jour dans la guerre contre le terrorisme et en fait ils approvisionnent les militants islamistes avec armes et argent, l’ intervention russe est donc considérée comme un revers dévastateur pour leurs efforts pour renverser le syrien laïc Président Assad.

Hokayem, qui s’exprimait par l’intermédiaire de Skype de Washington, D.C. a mis en évidence le danger des groupes terroristes soutenus par la Turquie  et a ajouté que ce qui se passe en Syrie ne peut pas être classé comme une révolution authentique et populaire contre la dictature, mais il s’agit plutôt d’un chaos orchestré par Erdoğan qui rêve de raviver l’Empire d’Ottoman de ses ancêtres.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,