Aller à…
RSS Feed

2 décembre 2020

CONTRIBUTION AU DÉBAT HOMMAGE A KADHAFI


25/10/2015

PAR LES PACIFISTES DE TUNIS

URG 13h. Un cortège de 70 voitures? Contribution au débat du 25 octobre

70 voitures pour le cortège du Guide, c’est tout à fait surréaliste et, personnellement, nous n’y avons jamais cru. Car il faut imaginer, particulièrement une telle « sortie » hollywoodienne au bout de 7 mois de bombardements de tout le pays et d’un mois de blocus total de Syrte qui l’a dévastée. C’est évidemment la version officielle de l’OTAN.

Tout comme dans le cas de la prise en otage du corps du Guide de la Révolution et sa « volatilisation » « dans le désert », toutes les informations viennent de l’OTAN et de leur agents locaux.

S’ils avaient eu un peu plus d’imagination, ils auraient pu dire que qu’un ou plusieurs cortèges de nombreuses voitures sont sortis pour faire diversion et que Gaddafi aurait embarqué seul ou en compagnie de quelques voitures, au maximum.

Déjà, il faut savoir qu’une seule voiture qui se déplaçait à Bani Walid (la capitale de la résistance actuelle et qui fut châtiée en 2012, à la fin des bombardements, était systématiquement repérée par les satellites de l’OTAN et le feu ouvert sur elle.

Les résistants libyens l’ont fait remarquer récemment pour illustrer (s’il le fallait encore) pourquoi les longues colonnes de véhicules de  DASH dans le désert (par exemple autour de Raqqa au nord de la Syrie ou à Tadmor (Palmyure) au centre) se déplaçaient tranquillement sous l’œil des satellites de l’OTAN qui les voyaient très bien. Aujourd’hui, le ciel syrien est contrôlé par les Russes et on peut parier que de tels défilés et déplacements de DASH entre les villes, c’es du passé.

Par Les Pacifistes de Tunis (écrits sur le vif)

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,