Aller à…
RSS Feed

28 novembre 2020

FRAPPES RUSSES. Syrie: plus de 130 terroristes (encore) éliminés à Alep en 24 heures


FRAPPES RUSSES. Syrie: plus de 130 terroristes (encore) éliminés à Alep en 24 heures

MAMAFRIKA TV

L’armée syrienne a annoncé dimanche que ses forces ont tué plus de 130 terroristes aux abords de la route de Khanasser- Ithriyah dans les parties sud du nord de la ville d’Alep au cours des dernières 24 heures. Ce qui signifie que l’étau se resserre de plus en plus sur les terroristes. la perte, entre autres, de leurs principaux leaders leur rend la tâche encore plus difficile.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

C’est la débande générale. Furieux de savoir que les frappes russes ont coupé leurs principales sources de ravitaillement, ils sont devenus encore plus violents, tuant dans leur fuite, tout sur leur passage. Les groupes terroristes comme Harakat Nour Al-Din Al-Zinki, Harakat Ahrar Al-Sham et Al-Liwaa Suqour Sham, n’existe plus vraiment.

Les frappes russes ont réellement détruit leurs possibilités de résistance: camp d’entraînement, dépôts d’armes et quartiers généraux (QG). Du coup, ceux qui restent opérationnels se retranchent dans les zones d’habitations civiles et prennent les citoyens en otages pour essayer de contrer l’avancée des troupes de l’armée arabe syrienne et du Hezbollah.

L’armée syrienne a en outre fait une percée fantastique dans la région de Quneitra. Considérant que l’armée israélienne tancée par la Russie n’empêche plus les offensives syriennes, les troupes ont repris avec brio ce dimanche, les régions de al-Seria Toranja, al-Seria Shaban, Dahret al-Kassar et les zones d’al-Seria al-Rabe’a après de violents affrontements avec les terroristes. L’armée a aussi repris Dahret al-Kassar, toujours dans la campagne de Quneitra.

Dans ces opérations de Quneitra, les principaux chefs du Front al-Nosra ont été éliminés. Il s’agit de Jamil Moustafa al Amary, Ahmed Attia al-Faroh et Ahmed Hatahta. Le groupe terroriste est ainsi décapité dans la zone…

Du côté de Hama, l’armée arabe syrienne, après les bombardements russes a poursuivi son opération de nettoyage.

A Lattaquié, au moins 100 combattants de la liberté ont perdu la vie après des bombardements coordonnés russo-syriens. Ils faisaient partie de Front al-Nosra. On peut noter l’élimination des principaux chefs qui sont Kamal Sammo, qui était le chef du bataillon Zou al-Nourain, Amer Omar, Khaled Omar, Mudtafa Sallo et Mohammad Khaled, tués dans la campagne de Lattaquié, principalement dans la région de Salam et les villages de Bshirfeh, Tirtiah, Ekko et al-Mgheiriyeh.

Après ça ils vont vous pomper l’air avec « 475 tués » côté terroriste, depuis le début des bombardements russes. Un enfumage aussi pathétique que ridicule…

1766
1
PARTAGER

Facebook
Twitter

L’armée syrienne a annoncé dimanche que ses forces ont tué plus de 130 terroristes aux abords de la route de Khanasser- Ithriyah dans les parties sud du nord de la ville d’Alep au cours des dernières 24 heures. Ce qui signifie que l’étau se resserre de plus en plus sur les terroristes. la perte, entre autres, de leurs principaux leaders leur rend la tâche encore plus difficile.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

C’est la débande générale. Furieux de savoir que les frappes russes ont coupé leurs principales sources de ravitaillement, ils sont devenus encore plus violents, tuant dans leur fuite, tout sur leur passage. Les groupes terroristes comme Harakat Nour Al-Din Al-Zinki, Harakat Ahrar Al-Sham et Al-Liwaa Suqour Sham, n’existe plus vraiment.

Les frappes russes ont réellement détruit leurs possibilités de résistance: camp d’entraînement, dépôts d’armes et quartiers généraux (QG). Du coup, ceux qui restent opérationnels se retranchent dans les zones d’habitations civiles et prennent les citoyens en otages pour essayer de contrer l’avancée des troupes de l’armée arabe syrienne et du Hezbollah.

L’armée syrienne a en outre fait une percée fantastique dans la région de Quneitra. Considérant que l’armée israélienne tancée par la Russie n’empêche plus les offensives syriennes, les troupes ont repris avec brio ce dimanche, les régions de al-Seria Toranja, al-Seria Shaban, Dahret al-Kassar et les zones d’al-Seria al-Rabe’a après de violents affrontements avec les terroristes. L’armée a aussi repris Dahret al-Kassar, toujours dans la campagne de Quneitra.

Dans ces opérations de Quneitra, les principaux chefs du Front al-Nosra ont été éliminés. Il s’agit de Jamil Moustafa al Amary, Ahmed Attia al-Faroh et Ahmed Hatahta. Le groupe terroriste est ainsi décapité dans la zone…

Du côté de Hama, l’armée arabe syrienne, après les bombardements russes a poursuivi son opération de nettoyage.

A Lattaquié, au moins 100 combattants de la liberté ont perdu la vie après des bombardements coordonnés russo-syriens. Ils faisaient partie de Front al-Nosra. On peut noter l’élimination des principaux chefs qui sont Kamal Sammo, qui était le chef du bataillon Zou al-Nourain, Amer Omar, Khaled Omar, Mudtafa Sallo et Mohammad Khaled, tués dans la campagne de Lattaquié, principalement dans la région de Salam et les villages de Bshirfeh, Tirtiah, Ekko et al-Mgheiriyeh.

Après ça ils vont vous pomper l’air avec « 475 tués » côté terroriste, depuis le début des bombardements russes. Un enfumage aussi pathétique que ridicule…

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,