Aller à…
RSS Feed

23 octobre 2020

Dîner du CRIF 2016 : le gouvernement s’incline. Par Yahia Gouasmi


crif-presidents-pas[1]
Photo: D.R.Samedi 5 mars 2016Le lobby sioniste s’autoproclamant comme étant représentatif des institutions juives de France, connu également sous l’acronyme CRIF, présidé par M. Roger Cukierman, organisera ce lundi 7 mars 2016 son prochain dîner annuel.Comme cela est de coutume depuis la présidence Sarkozy, le chef de l’État, en l’occurrence François Hollande, y sera certainement lui­ même présent.

Cet événement où s’inclinent généralement une bonne partie du gratin politique, des médias, et autres collaborateurs français, démontrant par là même leur totale soumission au sionisme, et qui selon les dires d’Alain Finkielkraut lui­ même, ne serait qu’une espèce de tribunal dînatoire où les membres du gouvernement comparaîtraient devant un procureur communautaire.

L’année dernière, par exemple, François Hollande y était accompagné du Premier ministre, Manuel Valls, qui comme nous le savons ne rate pas une occasion de clamer passionnément sa liaison éternelle à Israël, et de près de la moitié du gouvernement, dont l’ancien président, Nicolas Sarkozy, qui en 2012 ne manqua pas d’y manifester publiquement son admiration pour l’entité sioniste en déclarant, devant ces mentors : « ISRAËL, C’EST UN MIRACLE ! ». D’autres comme François Bayrou, n’y voient qu’une manifestation de politiciens en rangs serrés désireux de capter des suffrages.Les exemples pour illustrer les pressions politiques du CRIF ne manquent pas, qu’il s’agisse, entre autres, de la désapprobation du choix d’Hubert Védrine pour diriger en 2007 le quai d’Orsay, de la criminalisation du boycott des produits israéliens, de la dramatisation de la menace nucléaire iranienne, ou de la campagne tous azimuts en faveur de la libération du soldat Gilad Shalit.Ce dîner lobbyiste et antirépublicain confirme pleinement notre conviction, la France est un territoire occupé ! Le gouvernement français est totalement entre les mains du sionisme qui détermine la politique de notre pays qui, paradoxalement, se revendique anti­communautariste et radicalement détacher d’une quelconque sphère religieuse lorsqu’il s’agit de son identité Chrétienne.

Le Parti Anti Sioniste dénonce, une nouvelle fois et avec la plus grande vigueur, la présence à ce dîner des représentants de notre classe politique, et appelle les français à se dissocier de l’idéologie guerrière et haineuse du CRIF, notamment la communauté juif qui est  utilisée comme bouc émissaire par ceux qui prétende les représenter.

Yahia Gouasmi Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste Le sommaire du P.A.S.
Les dernières mises à jour

Source: Parti Anti Sioniste
http://www.partiantisioniste.com/…

Plus d’histoires dePalestine

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,