Aller à…
RSS Feed

27 novembre 2020

Il y a cinq ans… En Libye


 

  • Le 19 mars, le président de la république, Nicolas Sarkozy,
    lançait les bombardiers de l’armée française sur le peuple
    libyen, prenant de court tous les autres chefs d’États dans le
    monde, y compris les chefs occidentaux qu’il avait conviés à
    Paris pour discuter de la Libye, mettant ainsi ses
    interlocuteur(rices) devant le fait accompli.
    Voici le premier texte que Françoise Petitdemange écrivit, sur
    Internet, au lendemain de ce premier acte belliqueux de la
    France contre la Libye.
    C’était le 20 mars 2011, il y a tout juste cinq ans…
    1
    Le peuple libyen sous les bombes humanitaires occidentales
    L’ONU, Organisation des Nations Unies, vient de
    cautionner des crimes de guerre contre le peuple libyen et
    contre Kadhafi, le guide révolutionnaire. Sous des prétextes
    humanitaires à l’égard des populations dont elle se moque
    complètement, elle n’agit que pour déstabiliser les régimes
    qui n’ont pas l’heur de plaire aux pays occidentaux, en
    laissant bombarder les populations civiles sous le prétexte de
    les protéger et en laissant occuper les pays pour en piller les
    richesses au détriment des populations. À quand la traduction
    des chefs de pays occidentaux va-t-en guerre (Clinton, Bush,
    et Cie…) devant la Cour Pénale Internationale pour crimes
    contre l’humanité ? Les populations d’Irak, des Balkans,
    d’Afghanistan, savent ce qu’il en est de l’humanisme des
    chefs occidentaux…
    Pourquoi les membres du conseil de sécurité des Nations
    Unies ne se sont-ils pas déplacés en Libye pour constater les
    milliers de morts dus au « sanguinaire » Kadhafi, égrenés jour
    après jour, au conditionnel, dans les médias, milliers de morts
    dont les médias ne nous ont, soudainement, plus du tout

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,