Aller à…
RSS Feed

10 mai 2021

Les USA bombardent la Libye. Espérons que les arabes retiendront la leçon : l’Occident est là pour tuer pas pour mettre la démocratie. Kadhafi va devenir un grand martyr.


 

 

cropped-Libya_Protests_520733y.jpg

Libye, ou le chemin de croix de la France laïque

La France, à la demande de son maître américain, soutenue par le Royaume uni, est allé bombarder la Libye, la détruire, prétextant le bien du Peuple libyen. Nous le voyons bien le bien du Peuple libyen, nous voyons comment de riches, les libyens sont passés à très pauvres.
Que ce soit en Irak ou en Libye, il est une chose que désormais tous les peuples savent : il est vain de penser que l’Occident à quelque respect pour les arabes, les africains ou les musulmans. Il est vain de penser que pour l’Occident un arabe est l’égal d’un européen ou d’un « euro-américain » : quand on tue 300 personnes à Bagdad, il n’y a aucun soutien, aucune empathie pour les victimes dans le monde occidental, y compris de la part des médias et politiques. Pourtant, souvenez-vous, ces menteurs, ces tricheurs ont a un moment donné été soi-disant « touchés » par le peuple irakien ! Oui, quand le Peuple irakien avait au Pouvoir S. Hussein et le Baas, que les structures sanitaires et éducatives du pays fonctionnaient bien, les occidentaux trouvaient ce Peuple malheureux : les irakiens faisaient études supérieures, l’Ecole était obligatoire et gratuite pour tous, l’Hôpital, les soins étaient gratuits, il y avait des bourses d’études pour aller étudier à l’étranger, des bourses d’études pour les ressortissants étrangers des pays pauvres voulant étudier en Irak gratuitement… Bref, les occidentaux, Presse et dirigeants trouvaient que les irakiens étaient malheureux…
Prétextant une invasion du Koweït par l’Irak, l’Occident a été détruire toutes les infrastructures irakiennes (ponts, centrales électriques, écoles, etc…). Pensez donc : il fallait bien veiller au bonheur du Peuple irakien ! En plus, il y a eu un blocus inhumain, avec 600 000 enfants de moins de 5 ans morts du fait direct ce blocus fasciste !
En 2003, cherchant un bouc émissaire et à piller l’Irak, comme le veut la culture euro-américaine, les USA sont allés envahir l’Irak, et avec joie ils ont déclaré « on a retourné l’Irak au Moyen-âge » ! C’est clair que le Peuple irakien aussi devait être heureux, se sentir libre d’attraper des maladies et de vivre sans eau potable et sans électricité ! De vivre dans des maisons détruites, d’aller dans des écoles sans toit et sans fenêtres, ça devait être un grand bonheur ! Enterrer les morts aussi : quel parfum démocratique ! être blessé, amputé, handicapé ! Mais c’est vraiment beau la démocratie installée par l’Occident !
Certains médias comme Libération ont soutenu les bombardements sur l’Irak en 1991, et l’invasion par le fasciste Bush en 2003. Il faut dire que Libération est un Journal humaniste : un journal de gauche, alors oui, bombarder un Peuple, le massacrer c’est digne des héritiers de Jaurès ! Quant au Figaro, pourvu qu’on massacre des arabes, des noirs ou des musulmans, des communistes, la Rédaction est toujours là pour tremper sa plume dans le sang « impur de l’ennemi » ! On est pas Républicains pour rien en France ! La « Marseillaise » est toujours d’actualité !
Bagdad ne suffisait pas : il fallait aussi massacrer l’autre Etat baasiste est pro-palestinien ! La vilaine Syrie dirigée par non un ‘arabe » mais un « alaouite » nous disent les médias occidentaux racistes et imbéciles (les deux allant ensemble). Parce que le Régime baasiste de Damas qui est laïc est en fait « alaouite », à savoir « chiite ». Mais le Pouvoir français laïc dans ce cas doit être « juif et chrétien » ? Si la France méprise les nations arabes les réduisant à des courants religieux ou des cultures régionales, les arabes peuvent faire pareil avec la France ?
Mais avant d’aller en Syrie, il fallait allumer la mèche en Libye, et c’est de Libye que les armes et les hommes partiraient pour semer la pagaille, le désordre puis le sang pour arriver au chaos. La France et l’Otan de Rasmussen ont faillit réussir, si ce n’était la volonté de Poutine à faire échouer ce complot.
Ainsi, des terroristes vus sur la vidéo de lynchage de Kadhafi sont morts en Syrie, quelques semaines après pour la majorité (l’Otan n’était pas là pour aider). De même, le jeune homme qui a mis une balle dans la tête de Kadhafi est mort, après avoir été lynché à Syrte. Il est mort en France à la Pitié Salpetrière. En colère, devant la mort ce psychopathe, la France a bombardé Syrte les jours suivants.
Le CNT s’est ensuite affronté pour des raisons de Pouvoir, les uns étaient encore plus extrémistes que les autres, et des combats entre clans rivaux ont alors commencé. Une partie du CNT dont Jibril s’est sauvé en Tunisie, le reste s’est évanoui, sans que la France y comprenne quoi que ce soit ! Mais souvenons-nous, que Sarkosy et Cameron, Rasmussen, aux ordres de Clinton, ont fait sortir de prison toute la « racaille » (n’est-ce pas Sarko ?!) islamistes, à savoir des membres d’Al Qaeda arrêtés par les USA en Afghanistan comme Abdelhakim Belhaj (lieutenant de Ben Laden). Ces islamistes se sont ensuite affrontés pour le Pouvoir car Al Qaeda n’allait pas donner le Pouvoir à Jibril par exemple ? Al Qaeda voulait le Pouvoir comme l’EIL le voulait aussi ! L’apparition de l’EI en Irak coïncide avec la prise du Pouvoir par les jihadistes (grâce à la France) à Tripoli, et la guérilla islamiste en Syrie.
Et ce n’est qu’à partir de l’agression de la Libye, de la chute de Kadhafi et de son assassinat crapuleux par Paris et ses amis jihadistes, que va commencer le « jihad des jeunes français ».
Pourquoi ? Souvenons-nous des titres irresponsables de la Presse française en particulier « les rebelles avancent », « les rebelles se battent pour la Liberté » (avec la barbe jusqu’aux genoux), etc… Martine Aubry soi-disant anti voile, laïque « j’étais heureuse d’apprendre que les jihadistes entraient dans Tripoli » (pas les femmes libyennes en tout cas !). Les jihadistes libyens et syriens ont été vantés par Libération, le Figaro, le Parisien, Paris Match, la Presse TV, la Presse Radio, bref les barbus étaient devenus l’exemple à suivre ! Sarkosy a refusé un visa d’entrée en France à T. Ramadan mais l’a accepté pour Abdelhakim Belhaj, membre d’Al Qaeda, lieutenant de Ben Laden. Il est venu en France et a même écrit un livre avec une journaliste du journal Le Monde, I. Mandrau « du treillis au costume », mais le costume c’était pour tromper les candides, il est bien vite retourné au treillis, gardant la barbe !
Aussi, en Algérie des intellectuels comme Rachid Boudjedra ont commencé à tirer la sonnette d’alarmes, car eux ont connu dix ans de massacres ! Mais Boudjedra n’a pas été écouté et les autres non plus : la France s’est montrée méprisante, alors qu’elle scellait le destin de ses enfants avec celui des jihadistes, à savoir elle condamnait ses enfants au massacre.
Les jihadistes tentent de frapper partout mais c’est là où on les a plébiscité, soigné, soutenu pour ensuite les lâcher, qu’ils frappent le plus, à savoir en France.
Et bien entendu, toujours aussi lâche et dans le déni la classe politique française comme la Presse française tentent de rendre responsables du Terrorisme les mosquées ou des imams plus ou moins radicaux mais le Radicalisme n’est pas synonyme de Terrorisme. Le Radicalisme est une façon de pratiquer une religion ou une doctrine et on peut être radical sans être violent et terroriste.
On parle aussi du financement des mosquées mais ce ne sont pas les mosquées qui arment le Front Al Nosta et l’ASL en Syrie mais bien la France, et des entreprises comme Dassault ! Les français musulmans n’ont pas demandé à Sarko d’envahir et de détruire la Libye ! Encore moins de tuer Kadahfi qui reste populaire et au-dessus de la mêlée : un martyre tué par l’Occident colonial, soutenu par les islamistes traitres à la nation libyenne.

Cette contradiction française entre la volonté de s’afficher laïque et la réalité, à savoir soutenir des islamistes qui égorgent et décapitent, y compris des enfants, est malsaine, malhonnête et source de colère de la part des pays du Maghreb et d’Afrique noire. Où on soutien les islamistes et on en assume les conséquences, entre autres les attentats, mais en aucun cas on ne soutient le Terrorisme pour rejeter la faute ensuite sur les français musulmans. C’est lâche, vile et plus que petit. La France doit assumer ses choix politiques internationaux catastrophiques.

Comment expliquer à un jeune obsédé par le Jihad qu’en France on ne doit pas porter le voile, faire des prières de rue, mais qu’après tout soutenir l’ASL qui décapite c’est bien ?
Le problème ce n’est pas un imam qui dirait des bêtises dans une mosquée mais la France qui soutient des jihadistes, tout en disant à ses jeunes que le Jihad c’est mal. Elle fait quoi l’ASL ? Une randonnée raquette ?
La France a atteint un tel niveau de médiocrité au niveau diplomatique et médiatique, comme politique, que je me demande où elle va ?
Voici que devant les attentats qui se multiplient, les USA se sont sentis obligés d’aller bombarder Syrte. Si Sarkosy avait le sens de l’honneur, il serait mort de honte, se serait pendu mais étant un ignare et un valet à la solde des USA, sans aucune dignité, il ose continuer sa campagne, quand les USA font un bain de sang à Syrte ? On n’entend pas non plus tous les salauds qui voulaient le bien du Peuple libyen ?
Moralité : quand un occidental te propose son aide, sache qu’il se prépare à détruire ton pays et à massacrer tes enfants ! C’est d’ailleurs toute l’Histoire de l’Occident, parsemée du massacre des peuples, de l’Esclavage et du Colonialisme.
L’Occident est né barbare, il a vécu barbare et finira barbare. C’est le plus grand barbare de tous les temps !

Quant aux américains, qu’ils le sachent bien : qu’ils bombardent à Syrte, à Bagdad, le problème demeure le même. Les USA finiront par imploser de l’intérieur car ils sont violents, sans éducation, incapables de vivre en paix, même entre eux, et chez eux aussi, les politiciens sont médiocres. Actuellement Clinton et Trump se disputent la présidence du pays mais l’un ou l’autre, c’est la haine, la guerre et le massacre des peuples. Trump n’ayant jamais fait partie d’un Gouvernement, on se demande juste s’il sera pire ou un peu moins pire que Clinton ?

Choisir entre Trump et Clinton, c’est comme choisir entre Sharon et Netanyahu. D’ailleurs les deux candidats sont allés faire courbette devant l’Aipac, comme en France on fait courbette devant le Crif à chacun de ses dîners annuels.

Autant d’arabes tués, de pays arabes détruits pour la soi-disant sécurité d’Israël. Quand on voit Gaza, Tripoli, Damas et Bagdad, on sait très bien où est la barbarie, et on n’est pas étonné que l’Occident soit le géniteur du Terrorisme islamiste !

Partager

Plus d’histoires deLibye