Aller à…
RSS Feed

17 mai 2021

Archives pour1 août 2016

Ce que le boycott économique d’Israël peut permettre de réaliser

BDS Ce que le boycott économique d’Israël peut permettre de réaliser Nada Elia Des pêcheurs palestiniens manifestent pour réclamer le boycott des produits agricoles israéliens (2014) Photo Ashraf Amra Samedi 30 juillet 2016 Dans une récente contribution publiée sur +972 Magazine, Yonathan Mizrachi affirme que le boycott économique d’Israël est voué à l’échec, et entreprend

Israël, une plaie au cœur du Moyen-Orient II

PARDEM 2 Écrit par le_pardem Par Panthéa KIAN, militante politique iranienne, adhérente du Pardem Texte rédigé le 20 décembre 2015 Après la Seconde Guerre mondiale et la chute du IIIe Reich, la question juive se posait à nouveau aux États européens victorieux, agrémentée de nouvelles dimensions : la culpabilité de l’Occident chrétien dans le génocide

Syrie : Poutine a raison !

  PARDEM Écrit par jacques.nikonoff Texte publié sur Russia Today. Après dix ans d’absence, la présence de Vladimir Poutine lors de la 70e session de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies et son discours du 28 septembre, marque le retour en force de la Russie sur la scène diplomatique mondiale. Le président russe est

Israël, une plaie au cœur du Moyen-Orient I

  Écrit par le_pardem Texte rédigé le 30 juillet 2015 Pour la troisième fois consécutive, Benyamin Netanyahou le leader du Likoud (droite nationaliste) gagne en mars 2015 les élections législatives. Il disposera ainsi d’une nouvelle période de 5 ans à la tête du gouvernement. Les électeurs israéliens, en majorité des colons surtout de la dernière

Shimon Pérès, le nucléaire israélien et « l’option Samson »

Proche-Orient image: http://s1.lemde.fr/image/2016/01/27/92×62/4854305_7_17e7_iowa-city-ia-january-26-people-listen-as_3217a17732beb7a8b202b89501d94641.jpg LE MONDE | 02.12.2009  Par Laurent Zecchini – Jérusalem, correspondant Si Israël était menacé de destruction, faudrait-il qu’il ait recours à l’ »option Samson » ? A cette question, posée par Gil Kopatch et Shani Keinan, producteurs d’un film pas encore diffusé retraçant sa vie, le président israélien, Shimon Pérès, répond avec une surprenante