Aller à…
RSS Feed

21 août 2019

L’Arabie se procure des drones israéliens


Le Hermes 900 du constructeur aéronautique israélien Elbit Systems.

Le Hermes 900 du constructeur aéronautique israélien Elbit Systems.

Le cyberactiviste dont les révélations sur la famille régnante en Arabie sont très suivies, a révélé la signature d’un contrat d’achat de drones entre l’Arabie saoudite et l’entité sioniste d’Israël par l’intermédiaire de l’Afrique du Sud.

En effet, sur son compte Twitter, Mujtahid a publié, vendredi 21 octobre, des informations selon lesquelles l’Arabie saoudite aurait fabulé sur l’inauguration d’une usine de fabrication de drones en Afrique du Sud afin de cacher le contrat qu’elle a signé avec l’entité sioniste d’Israël et ce sous médiation de Pretoria. Ce contrat mentionne l’achat de drones d’une valeur de 400 millions de dollars.

Mujtahid ajoute que : « L’Afrique du Sud et Israël, bien que divisés sur le plan politique continuent leur coopération militaire en matière de fabrication de drones ».

Selon lui l’Arabie saoudite achèterait des drones à l’entité sioniste d’Israël via l’Afrique du Sud. Puis d’affirmer :

« Les pièces détachées des drones achetées par Riyad arrivent en Arabie saoudite par l’Afrique du Sud et y sont assemblées ».

Par ses écrits, le dénonciateur saoudien prouve comment Mohammed Ben Salman, ministre saoudien de la Défense, berne l’opinion publique pour servir les intérêts de l’entité sioniste d’Israël.

Il est à noter que l’Arabie saoudite s’active énergiquement, depuis un moment, à travers des tentatives de moins en moins secrètes pour normaliser ses relations avec l’entité sioniste israélienne, tueuse d’enfants.

Sur la même lancée, Riyad a récemment envoyé à Tel Aviv, une délégation dirigée par le général en retraite Anwar Eshki, pour rencontrer les responsables israéliens. Cette délégation a été reçue par Dore Gold, ancien directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères.

Le 19 octobre 2016, Anwar Eshki a annoncé que « Riyad devrait agir conjointement avec toutes les parties régionales, dont Israël, pour pouvoir jouer un rôle de premier plan au Moyen-Orient ».

Selon les analystes politiques, les relations secrètes entre Israël et l’Arabie saoudite, qui ont débuté dans les années 60, viennent de reprendre de plus belle et tendent de plus en plus vers une normalisation, vues les récentes évolutions géopolitiques de la région.

Le Parti Anti Sioniste prend très au sérieux ces révélations et appelle l’opinion publique à réagir face à ces acquisitions de drones de la part d’un régime criminel qui n’hésitera pas à les utiliser dans le cadre de la guerre qu’il mène contre le peuple yéménite ou à les fournir à ses alliés de Daesh. Il est grandement temps d’arrêter ces assassins afin de les empêcher de causer encore plus de dégâts.

 

Yahia Gouasmi Président du Parti Anti Sioniste

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=14236

Plus d’histoires deArabie Saoudite

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,