Aller à…
RSS Feed

13 décembre 2019

Au Yémen, l’aviation saoudienne s’acharne sur Sanaa


Wed Nov 9, 2016
l'Arabie saoudite bombarde le Yémen sans relâche. (Archives)
l’Arabie saoudite bombarde le Yémen sans relâche. (Archives)

Les chasseurs saoudiens mettent la capitale du Yémen à feu et à sang, dans un silence assourdissant de la communauté internationale.

C’est de façon « hystérique », rapportent les sources yéménites citées par l’agence Fars News, que l’aviation saoudienne a bombardé, mercredi 9 novembre, Sanaa, la capitale du Yémen. À trois reprises, le quartier d’al-Hafa, à l’est de la ville, a été pris pour cible.

En représailles, les attaques de l’armée yéménite contre les bases saoudiennes à Assir, Najran et Jizan se sont intensifiées. L’unité d’artillerie de l’armée a ciblé plusieurs bases dans la ville de Jizan et causé de lourds dégâts matériels aux Saoudiens, rapporte le site Mersad.

À Najran, située à la frontière entre le Yémen et l’Arabie saoudite, l’armée et les comités populaires yéménites ont réussi à détruire des réserves d’armes et un blindé de l’armée saoudienne.

Depuis mars 2015, le régime de Riyad mène une guerre sans merci contre le Yémen. Les Nations Unies ont relevé à son maximum le 1er juillet dernier le niveau d’urgence humanitaire au Yémen, ravagé par la guerre. Seuls trois autres pays dans le monde sont placés à ce niveau 3 d’urgence humanitaire : l’Irak, la Syrie et le Soudan du Sud.

Selon l’ONU, plus de 21,1 millions de Yéménites ont désormais besoin d’assistance humanitaire — soit 80 % de la population —, 13 millions d’entre eux souffrent de pénurie alimentaire et 9,4 millions ont un accès réduit à l’eau.

Plus d’histoires deArabie Saoudite

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,