Aller à…
RSS Feed

25 août 2019

USA : Wall Street et le Pentagone – et leurs chiens de garde en France – en deuil :


Accueil du site > COMITE VALMY ANALYSES ET PROPOSITIONS – > USA : Wall Street et le Pentagone – et leurs chiens de garde en France – (…)

USA : Wall Street et le Pentagone
– et leurs chiens de garde en France – en deuil :
Donald Trump élu Président des Etats-Unis
par Jean LEVY pour le Comité Valmy

mercredi 9 novembre 2016, par Comité Valmy


C’est la surprise totale en France ce matin :
la candidate de l’oligarchie mondiale battue par le peuple américain

USA : Wall Street et le Pentagone
- et leurs chiens de garde en France – en deuil :
Donald Trump élu Président des Etats-Unis

La profonde colère des dizaines de millions de salariés, sacrifiés au bénéfice des transnationales, s’est traduit cette nuit par l’élection du candidat républicain.

Quel chemin parcouru par les foules qui , il y a encore peu d’années, désignaient la finance comme la responsable de la misère populaire et qui scandaient « Occupy Wall Street » et se voyaient – eux les 99% – victimes des 1% les plus riches.
Car hors de la campagne de Donald Trump, dont le programme économique et social a été volontairement occulté en France au profit des propos sexistes du candidat républicain – mis – en avant pour déconsidérer celui-ci, c’est la révolte populaire des exclus qui est sorti des urnes cette nuit.

De quoi paniquer en France tous ceux qui considèrent le président des Etats-Unis comme leur ’boss’, devant qui ils sont habitués à se mettre au garde à vous…Quant à notre propre président, qui fait partie de ces gens-là, comment va-t-il faire passer son « haut-le-coeur » à l’idée de l’élection de Trump à la tête des Etats-Unis ?

Ce changement historique peut avoir des conséquences au niveau des relations internationales : une période de coexistence pacifique va-t-elle succéder à la nouvelle guerre froide que nous connaissons aujourd’hui entre l’impérialisme américain, avec ses légions étrangères occidentales, et le reste du monde, jusqu’ici considéré que sa chasse gardée ?

L’élection du candidat républicain va-t-elle réduire la tension entretenue par Washington à l’égard de Moscou et de Pékin ? Et remettre en cause les provocations de l’Otan vis-à-vis de la Russie ? La défaite de la candidate démocrate, qui incarnait la politique militaire agressive prônée pat le Pentagone, va-t-elle permettre à faire reculer le danger immense d’un nouveau conflit mondial ? Et si les docteurs Folamour, qui fourmillent dans les états-majors US et à la CIA , vont-ils être mis à la raison ? Trump, s’il lui prenait l’envie d’appliquer son programme, aurait tout intérêt à se méfier : il existe un mode opératoire expéditif aux Etats-Unis pour se débarrasser des présidents gênants.

En attendant savourons les effets de l’événement en France : l’écoute des médias et des réactions politiques nous rappelle le lendemain du Brexit. Nos « élites » tombent de haut : elles finissaient par croire à leurs mensonges.
Et la réalité leur tombe sur la tête, brutalement. Ecoutons la réaction de l’ambassadeur de France à Washington, à l’élection de Donald Trump alors que les résultats ne sont pas encore définitifs, le diplomate considère sur Twitter qu’ »un monde s’effondre ». « Après le Brexit et cette élection, tout est désormais possible », partage-t-il. Pour lui, il s’agit de « la fin d’une époque, celle du néolibéralisme ».

N’est-ce pas un aveu d’une défaite historique ?

Et si demain, en France, le peuple suivait l’exemple américain ?

Jean LEVY – Comité Valmy
9 novembre 2016

Plus d’histoires deUSA

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,