Aller à…
RSS Feed

19 avril 2024

Le New York Times soutient que le photographe Yousef Masoud, qui a pris des photos du 7 octobre avant qu’Israël ne réagisse, n’est pas un membre du Hamas


Réseau Voltaire, actualité internationale, 1er mars 2024

Le New York Times a écrit au consulat d’Israël à
New York pour protester contre la campagne
organisée contre son photographe, Yousef
Masoud. L’association Honest Reporting avait
insinué que ce journaliste avait été informé à
l’avance de l’attaque du 7 octobre.
☞ Yousef Masoud a commencé à diffuser des
photographies de l’attaque à 7 heures du matin,
soit 90 minutes après son commencement. Elles
ont été relayées par le site du New York Times,
Associated Press et Reuters. Au contraire, les
autorités israéliennes n’ont débuté leur réplique
que 7 heures et demi après le début de
l’opération. C’est dire que pendant 6 heures, les
Israéliens ignoraient ce qui se passait chez eux,
mais que le reste du monde en avait déjà
conscience.
Le comité de sélection des George Polk Awards
2024 a nominé Yousef Masoud pour ses
photographies du 7 octobre. Itay Milne, porteparole du consulat israélien à New York lui a
écrit en l’accusant de soutenir « un journaliste
dont le travail est profondément vicié, et
d’envoyer un message dangereux selon lequel la
reconnaissance journalistique peut être
complètement séparée de tout forme d’éthique.
Masoud était intimement lié à un groupe
terroriste vicieux désigné comme tel par les
États-Unis, l’UE et une grande partie du monde
civilisé ».
☞ Cette affaire s’ajoute aux informations que
nous avons déjà signalées : les responsables
israéliens de sécurité ont débuté une réunion au
siège du Shin Bet, le 7 octobre à 8h du matin,
alors que l’opération avait déjà débuté, mais que
les attaques contre les villes frontalières n’avaient
pas encore commencé. Ils y sont restés jusqu’à
13h sans intervenir.

Cette chronologie réfute la position du
gouvernement israélien selon qui il aurait été
surpris par l’attaque. Au contraire, elle est une
preuve supplémentaire de la responsabilité des
dirigeants israéliens dans l’attaque du 7 octobre
contre leur propre population.

Partager

Mots clés: , ,

Plus d’histoires deUSA