Aller à…
RSS Feed

6 mars 2021

Les Etats-Unis et l’Arabie derrière les attentats de Téhéran ?


Publié par Gilles Munier sur 8 Juin 2017,

Catégories : #Trump, #Iran, #Teheran, #EI, #CIA, #Arabie

A Riyad, Trump et la danse du sabre: Objectif déstabiliser l'Iran

A Riyad, Trump et la danse du sabre: Objectif déstabiliser l’Iran

Par Gilles Munier/

 

Les attentats perpétrés à Téhéran contre le Parlement et le mausolée de l’Imam Khomeiny sont des actes de guerre. Ce ne sont pas les premiers inspirés de longue main par les services secrets anglo-saxons, mais les plus symboliques en raison des objectifs visés et de leur programmation après les décisions anti-iraniennes prises par les chefs d’Etats arabes réunis autour de Donald Trump en Saoudie.

 

Pour Mohammad Hossein Nejat, chef adjoint des services de renseignement des Gardiens de la révolution islamique (GRI), il ne fait aucun doute que l’ordre d’attaque est venu des Etats-Unis et d’Arabie. S’il restait aux Saoudiens à prouver qu’ils sont capables de frapper au cœur de Téhéran : c’est fait. Mais, de là à croire que ces attentats vont déstabiliser la République islamique, il y a un pas à ne pas franchir. Comme l’a dit l’ayatollah Ali Khamenei : « Ce genre de pétard ne fera pas plier le volonté du peuple iranien ». La vidéo diffusée en mars dernier où l’Etat Islamique (EI) affirmait en persan qu’il allait «conquérir l’Iran et le rendre à la nation musulmane sunnite », n’est pas à prendre au sérieux.

 

Bien que l’opération ait été revendiquée par l’Etat islamique (EI)trop rapidement remarquent certains -, on peut se demander s’il est la seule organisation impliquée. En d’autres termes, si les terroristes n’ont pas été aidés par les Moudjahidine du peuple (OMPI), groupe d’opposition aujourd’hui proche des néoconservateurs américains et d’Israël.

Plus d’histoires deArabie Saoudite

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,