Aller à…
RSS Feed

2 août 2021

A chaque fois qu’un leader africain opte pour un système de gouvernance qui sied mieux avec les réalités africaines, nos US et coutumes, les neo-colonialistes se permettent de qualifier cela de dictature


11/06/2017

A chaque fois qu’un leader africain opte pour un système de gouvernance qui sied mieux avec les réalités africaines, nos US et coutumes, les neo-colonialistes se permettent de qualifier cela de dictature et de faire tout pour qu’on adopte leur système occidental. Mais en réalité, la vraie dictature c’est lorsqu’on impose sa vision politique à autrui comme le cas actuel de la démocratie pluraliste venant d’Occident.

C’est ainsi qu’ils ont traité à tord des dictateurs nos leaders révolutionnaires, nos icônes,nos guides : Le Capitaine THOMAS SANKARA et le Colonel MUAMMAR KADHAFI lorsque ceux-ci ont jugé utile d’assoir la démocratie populaire qui est un système de gouvernance basé sur les comités populaires. Le pouvoir est donc pratiquement entre les mains du peuple. Ce système a très bien marché et au Burkina et en Libye.

Pour un peu étayer ce que je disais, voici la réponse du camarade Thomas Sankara à Francois Mitterand quand ce dernier avait affirmé qu’il n’existe pas la démocratie au Burkina Faso.
A François le donneur des leçons, Sankara avait répondu en ces termes :

« les burkinabè sont libres de s’exprimer. Il n’y a pas de dictature. Nous avons rapproché le pouvoir le plus possible du peuple. Cependant, faire un plagiat de votre vision politique dans mon pays c’est ouvrir la porte à l’anarchie. Nous avons opté pour la démocratie populaire.»

Alors Chers compatriotes africains, levons-nous pour dire non à ce système occidental dictatorial et marchons dans les pas de nos leaders visionnaires pour la véritable démocratie, pour le véritable développement de l’Afrique.

Hommage à Muammar Kadhafi et à Thomas Sankara !

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout
L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte
Partager

Plus d’histoires deAFRIQUE