Aller à…
RSS Feed

4 août 2021

INCROYABLE: Le LIVRE VERT fait à nouveau parler de lui


 

jan 30 2017

********************************************************************************

 

Sur le même sujet de l’inéluctabilité de la « Jamahiriya II », et à la barbe de tous les calomniateurs grisés et aigris, en Oxydant en particulier, la chaîne de la Jamahiriya a annoncé un événement qui en soi ne trompe pas:

-Le Livre Vert a été réédité et diffusé en Egypte, ce qui est d’autant plus frappant que ce livre a toujours été considéré comme subversif et interdit dans les pays arabes (*).

-Il a fait, selon elle, un tabac au Salon du Livre au Caire (voir photos ci-joint).

(*) Même dans la Tunisie dimacratique (que les actuels traîtres dirigeants corrompus avec l’OTAN ont instaurée par le sang (« dima ») versé des 500 000 Libyens et Syriens), il est introuvable dans les librairies qui, par contre, exposent toute la littérature la plus diffamante et répugnante sur Qaddafi qui, visiblement, leur fait encor immensément peur…

********************************************************************************

Subject: [LE CALIFE DE LA CIA] Re: Fwd: Tr : Déclaration sur la Libye

********************************************************************************

Ce Mr Yehia AG MOHAMED ALI manque de Punch et ce qu’il dit, en tant qu’Officier de l’Ordre National du Mali, n’est pas très Malin de sa part (avec tout mon respect pour ses titres): pas plus que l’imbécilité criminelle des Tunisiens.  Les Africains, amputés du seul Etat qui les soutenait de manière totalement désintéressée, sont bien avancés avec de telles « analyses »…. Heureusement qu’il y a des gens comme le parti du Dr NEY-NGARDIGAL au Tchad.

Si POUTINE (métonymiquement la Russie) soutient HAFTAR, c’est pour évidemment occuper aussi le terrain car les USA sont déjà sur place à Syrte et ailleurs sans parler avec leurs bases aériennes (y compris de drones) en Tunisie, essentiellement exploitées pour la surveillance de la Libye. Et ne parlons pas troupes (d’élite) italiennes à Misrata et Bengazi.

Pareillement, la Russie conserve de bonnes relations avec les Emirats, ramassis d’émirs réactionnaires anti-iraniens mais surtout anti-libyens puisque ce sont eux les premiers qui ont attaqué la Jamahiriya laquelle leur faisait concurrence (écon.) notamment avec le projet (« LIBYA-L-JADIDA ») de SAYF GADDAFI, sur le papier avant même l’invasion de l’OTAN, pour un littoral plus fascinant par ses lumières et ses tours et autres autoroutes de l’information encore que les Emirats….

Ces Emirat ont même une base militaire dans le pays. Quant à « l’Envoyé Spécial » de l’ONU précédent, BERNARDINO DI LEON, c’était leur homme. Quant il a été remplacé par le nouveau (lMARTIN KOBLER) qui ne vaut pas mieux, il lui a été, carrément par EMAIL, un salaire de 32 000 euros par mois (de mémoire) plus une allocation logement d’un montant voisin…

La Russie a besoin d’argent et ne peut donc pas cracher dans cette soupe réactionnaire mais utile en temps de guerre. Cela est d’ailleurs criant quand on regarde RT (arabique) qui ne cesse de faire des reportages élogieux sur les Emirats (expositions, etc.).

 

Plutôt que « Partisans de la Jamahiriya » (personne ne se dénomme ainsi, je crois), il vaudrait mieux dire « partisans de la vérité » ou Limadistes (« Limada nahnu ‘ala haqq ») puisque, en définitive, la question est: « que s’est-il passé en 2011? » et qu’était vraiment la Jamahiriya et son Guide. Surement pas le Portrait Total[ement] » faux  et diffamatoire de NABA.

Pour nous, ce sont donc des questions de Vérité Scientifique (ici Historique notamment) et rien d’autre qui nous intéressent. Ce n’est pas une adhésion religieuse qui nous animé ici dès le départ même s’il faut reconnaître que c’est le carisme unique de GADDAFI en Afrique et dans le monde musulman en général qui expliquent encore l’adhésion incroyable des masses malgré les 5 dernières années de propagande et de diffamation.

Les ressemblances avec Lénine sont frappante, dont nous célébrerons, avec ou sans BIBEAU, le 100ème Anniversaire d’une révolution qui a vraiment secoué les bases du vieux monde.

Les Africains, Asiatiques, Sud Américains et les musulmans conscients savent reconnaître ce que ces hommes ont fait pour leur pays, leur continent, le monde: en tout cas mieux que deux siècles de démocratie tocquevilliste qui laisse encore les 10/11 de l’humanité en plan  et à plat-ventre.

LE CALIFE DE LA CIA KHALIFA HAFTAR

C’est un peu le AHMAD CHALABI de l’Irak. Juste avant l’agression de l’OTAN, il était depuis deux décennies aux USA (en Virginie, je crois) près de bases ou il a recevait sa formation théorique et militaire pour le « moment venu ». Ses déclarations là-bas ont été filmées et existent et je les ai vues. La légende de la photo CI-JOINT (par les Libyens qui n’ont pas la mémoire courte ») le dit clairement: « Il ne pourrait avouer devant le peuple qu’il n’a pas (encore) de liens avec la CIA et les officines étrangères ? ».

Les USA laissent donc l’agent de la CIA mater les islamistes d’aujourd’hui lesquels étaient hier (2011) des Ciaslamistes; un peu comme ce qui se passe avec les Ciaslamistes d’hier (DA’SH en Irak maintenant lâchés par leurs maîtres pour de nouveaux agents, au sein du gouvernemetn d’union nationale même – cherchez l’erreur…). D’autant plus que l’armée sur laquelle il peut compter est composée d’ex-mais-toujours « Partisans de la Jamahiriya » comme tu dirais. En effet, ils savent qu’ils doivent tout à la Jamahiriya et à GADDAFI.

Les « Partisans de la Jamahiriya » sont les plus forts et les plus crédibles aussi – normal, le peuple en entier en réunion dans les congrès populaires le reconnaissait.

Tiens, si tu prends une chaîne indépendante libyenne (d’ailleurs la seule…. Toutes les autres sont des porte-voix Ciaslamistes d’hier ou assimilés) comme LIBYA 24 (d’ailleurs souvent sollicitée par RT), ils le savent et envisagent sérieusement (voir leurs interviews avec des personnalités), lorsque la Libye aura été dératisée (i.e. les milices crées dans le sillage de l’OTAN oustées du pays) que le peuple aura le droit de choisir le type de système qu’il souhaite et que s’il veut la Jamahiriya (démocratie participative directe particulièrement adaptée au monde musulman, arabe et africain – elle a fait ses preuves – voir avec des gens comme GINETTE ou LUC MICHEL qui en parlent très bien ), on ne peut l’en priver. Or, c’est ce que veut faire, contre la volonté du peuple donc, la CIA avec son Calife HAFTAR.

Idem pour le drapeau qui a soudainement changé (retour au drapeau de la monarchie installée par le colonialisme d’avant 1969). La grande majorité du peuple veut revenir au Vert.  ussi, si ce n’était pas vrai (je fais ici la démonstration mathématique par l’absurde), la }haîne de la Jamahiriya ne continuerait pas à émettre, comme si rien ne s’était passé. C’est un fait journalistique unique au monde. A noter que quand ils reviendront au Vert, il faut savoir  que le drapeau vert sera accompagné du slogan « Dieu est plus grand » (pas au simple sens croyantiel mais plus exactement « que le colonialisme et le néocolonialisme » selon la phraséologie officielle de la Jamahiriya: « Allahu Akbar Fawq al-Mu’tady »). Tu noteras que c’est exactement comme les Irakiens qui n’ont pas osé changer le drapeau irakien que SADDAM HUSEIN avait soudainement modifié avec le même slogan quand il fut attaqué par l’OTAN… Le Diable (néocolonialiste), c’est donc l’OTAN, l’ennemi du Dieu des Musulmans. Ces détails et beaucoup d’autres ont échappé aux observateurs.

Je sais. Ce que je dis est choquant. Comment des gens éduqués, en Oxydant en plus, peuvent-ils dire qu’qu’un « tyran-qui-a-« instauré »-« dictature »-« épouvantable », pratiquait le pluralisme, la démocratie et ait été un véritable penseur politique?

En Oxydant, c’est inimaginable parce que le présupposé et « non-dit » (au cœur de toute propagande) est que les Arabes ou les Musulmans n’ont jamais rien produit de valable, ni dans le domaine scientifique et encore moins dans le domaine politique (comme ici, la démocatie).

Des gens éduqués comme le Pr EDMOND JOUVE (publication aux EDITIONS CUJAS du Livre Vert) de la Sorbonne ou GINETTE, ou LUC MICHEL, et les gens de Mathaba, sont donc fous  et devraient être internés.

Ils prétendent avoir tôt compris l’originalité immense du système politique de la Jamahiriya, parfois nommé Troisième Voie (je n’aime pas cette expression. Je dirais plutôt que GADDAFI a pensé, tout seul dans le désert, un système socialiste adapté au monde musulman et africain. Il l’a expérimenté.

Cela a fonctionné et c’est même un miracle, compte-tenu de 42 ans d’agressions permanente par l’impérialisme, que le système soit resté debout et qu’il l’est encore puisque, malgré 1 an de bombardements de l’OTAN et 5 ans de destructions par les bandes de rongeurs armées lâchées dans les villes et les campagnes, 90% de la population le désire à nouveau.  Fait unique dans  l’Histoire, la Chaîne nationale de télévision continue à émettre…

Le meilleur document de terrain qu’il m’a été donné à connaître – et dont je peux attester de la qualité méthodologique et épistémologique- est le suivant, par notre amie commune:

« Voyage en Jamahiriya Libyenne du 20 au 26 mai 2000 ». Récit des rencontres, débats, visites, dialogues avec les Congrès de bases, les Comités Populaires et les Comités Révolutionnaires. Alternative 2001 “pour un monde solidaire” (réseau d’échange de pratiques alternatives et de réflexions sur la démocratie directe, locale et participative d’ici et d’ailleurs – 6, rue Crespin du Gast – 75011 Paris, France).

Sous la direction de GINETTE HESSE ([email protected]). Numérisé le 27 avril 2012 par le Secrétariat des Pacifistes de Tunis http://bit.ly/yd15JY

http://docs.google.com/open?id=0B_0xFiWee8EMZGw3RWE0QTgxcms

A LIRE E A FAIRE CONNAITRE

1-Dr Ley-Ngardigal pour l’ALAC (African-Libyan Action Committee). Déclaration et analyse d’ALAC sur l’assassinat du colonel Kadhafi par les impérialistes de l’OTAN et leurs supplétifs du CNT de Benghazi. In : C. De broeder & M. Lemaire. Témoignage de Libye. N°42, 1er déc. 2011

http://lavoixdelalibye.com/?p=2418 et  www.journauxdeguerre.blogs.dhnet.be

VOIR AUSSI ET A DIFFUSER LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE:

2- Lettre de démission du Dr Ley-Ngardigal Djimadoum (ALAC (African-Libyan Action Committees) et de l’ACTUS/PRPE du CNCD (Action Tchadienne pour l’Unité et le Socialisme / Parti Révolutionnaire Populaire et Écologique), adressée aux Membres du Bureau du Conseil National pour le Changement et la Démocratie (CNCD). 21 janvier 2012.

Contacter [email protected]  et  [email protected]

« Les prises de position du CNCD sont en contradiction avec le combat des masses populaires tchadiennes et celles des peuples africains. Par exemple, dans sa déclaration générale du 13 mars 2011, ce dernier a soutenu le CNT de Benghazi, une horde de renégats et alliés des impérialistes occidentaux qui ont assassiné le Guide Kadhafi, exterminé 100.000 libyens, pillé les ressources pétrolières et recolonisé le pays. Cette abomination est inadmissible. De plus, le CNT est une organisation raciste qui pratique une épuration ethnique en exterminant les travailleurs immigrés subsahariens et les citoyens libyens à la de peau noire. Ces crimes contre l’humanité ont été pourtant dénoncés par certaines organisations humanitaires non gouvernementales : Human Rights Watch (HWR) a accusé dans son rapport du 13 juillet 2011 les rebelles libyens du CNT, d’incendies, de pillages et de mauvais traitements sur des civils lors de leur offensive sur Tripoli à partir du djebel Nafousa.

Le président de l’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste en Mauritanie (IRA), M. Biram Ould Dah Ould Abeid a dénoncé le 03 septembre 2011 sur BBC Afrique « la politique criminelle et raciste du CNT à l’égard des noirs africains vivant en Libye. Ses dirigeants devraient aussi être jugés pour crimes contre l’humanité». Patrick Cockburn de l’Independent britannique a écrit : «Les corps en décomposition de 30 hommes, presque tous noirs et plusieurs menottés, abattus tandis qu’ils étaient étendus sur des civières et même dans une ambulance au centre de Tripoli…Tout Libyen ayant la peau noire accusé de combattre pour l’ancien régime a une faible chance de survie ». Et enfin, Amnistie internationale a confirmé que plusieurs des centaines de milliers de travailleurs migrants de l’Afrique subsaharienne ont été étiquetés « mercenaires » par les forces du CNT, en vertu de leur couleur de peau, et ont été victimes d’emprisonnement, de torture et d’exécutions sommaires.

De milliers de tchadiens, travailleurs immigrés vivant en Libye depuis plusieurs décennies, ont été massacrés par centaines par les renégats du CNT pour cause de leur peau noire. Les membres du CNCD qui font l’apologie des harkis de libyens de Benghazi se réjouiraient-ils de cette tragédie ?

Ces mêmes membres du CNCD alliés des terroristes du CNT, n’hésitent pas à qualifier de « mercenaires » tchadiens nos compatriotes travailleurs immigrés. Ils les désignent ainsi à la vindicte populaire des rats enragés de Benghazi, approuvant de facto leurs massacres. Cette position est une complicité de crime avérée !

Pour notre parti, ACTUS/prpe, nos compatriotes tchadiens et les autres africains maliens, nigériens, camerounais, somaliens, nigérians, sénégalais, burkinabés, centrafricains, congolais, soudanais, Djiboutiens, algériens, égyptiens, mauritaniens, tunisiens…qui ont combattu aux côtés des forces armées jamahiriyennes dirigées par le Guide Kadhafi, sont des héros. Ils ont accompli un devoir internationaliste en combattant les puissances impérialistes occidentales qui voudraient recoloniser la Libye. Confondre ces patriotes africains résistants à des « mercenaires », c’est faire preuve d’une vision à court terme de l’avenir de l’Afrique en le livrant aux prédateurs impérialistes. Ces braves africains tombés sur le champ d’honneur contre les envahisseurs venus de l’occident, méritent nos hommages appuyés. Ce sont des héros de la libération de notre continent. L’Afrique libérée, indépendante et reconnaissante honorera leur mémoire. »

3-Hommage d’ALAC au Guide Kadhafi, héros d’Afrique combattante à l’occasion du 1er anniversaire de son assassinat par l’Otan et le CNT. Par Dr Djimadoum Ley-Ngardigal, Secrétaire général des ALAC (African Libyan Action Committees), 20 octobre 2012

http://lavoixdelalibye.com/?p=6232 et  http://tchadonline.com/?p=121119

« Qu’est devenue la Libye un an après l’assassinat du Guide Kadhafi par les impérialistes?

Une année après les crimes contre l’humanité perpétrés en Libye par les puissances impérialistes, la situation du pays s’est au contraire empirée. La régression est totale dans tous les domaines : social, économique, politique et militaire.

La Jamahiriya du Guide Kadhafi, naguère développée et où le peuple bénéficiait de tous les acquis sociaux (éducation, santé, logement, eau et électricité à usage domestique sont gratuites) est ramenée au niveau des pays subsahariens les moins avancés. Une politique nataliste, de protection de la mère et l’enfant a été instituée, par exemple les mères reçoivent une allocation de 5000$ à la naissance de l’enfant. Selon le rapport du PNUD 2010, l’IDH de la Libye rivalise avec certains critères de développement de nombreux pays du nord : Taux de scolarisation 95,8%, Espérance de vie : 78 ans, Développement humain: 53/169, PIB par habitant : 1.4802 $/hab.

La nouvelle Libye « démocratisée » sous les bombes de l’Otan, voit se proliférer dans les rues les Sans domicile fixe (SDF) alors que sous le régime du Guide Kadhafi, lorsqu’un couple se marie, l’Etat paie le premier appartement ou maison (150 m²). Les autres caractéristiques de la Libye «otanisée» sont : l’apparition des mendiants dans les rues, le manque d’électricité, les retards de salaires des fonctionnaires, les bourses d’étudiants ne sont pas versées alors qu’en Jamahiriya, pour chaque étudiant voulant faire ses études à l’étranger, le gouvernement attribue une bourse de 1.627,11 Euros par mois, l’enseignement supérieur est gratuit à l’étranger.

En nouvelle Libye « démocratisée » et «otanisée», il y a inflation vertigineuse de morts dans les hôpitaux par manque de médicaments et matériels qui ont été détruits par les bombes des agresseurs impérialistes, apparition de la famine, maladies jadis éradiquées (tuberculose, cholera, poliomyélite…),l’insalubrité et les odeurs pestilentielles des détritus non ramassés font des villes de la nouvelle Libye démocratisée du Conseil National de Transition (CNT), un terrain de prédilection des rats, des cafards et autres insectes vecteurs de maladies.Telle est la nouvelle démocratie imposée par l’Otan aux populations de Libye. Cela est insupportable et ne pouvait réjouir aucun africain quelle que soit ont opinion sur le Guide Kadhafi. »

Conclusion

Nous allons donc vers une Seconde, non pas République (Jumhuriya II) mais un Second Gouvernement de Pouvoir Populaire des Masses par elles-mêmes et pour elles-mêmes (Jamahiriya II). C’est le terme consacré…

 

Partager

Plus d’histoires deAFRIQUE