Aller à…
RSS Feed

30 juillet 2021

HOMMAGE À MOUAMMAR KADHAFI


 

Mahamat Ali Djibrine Houlimi

 

22 nov.2016
Mahamat Ali Djibrine Houlimi
Mahamat Ali a écrit : « Après le coup d’État perpétré,en 2011, contre la Jamahiriya, par l’OTAN avec à sa tête le chef de bande hongro-francais Nicolas Sarkozy qui est parvenu à assassiné lâchement le guide, la Libye de Muammar Kadhafi qui était un havre de paix et de stabilité, est transformée en une tanière des crimes les plus abjects. Depuis plus de 6 ans donc, une clique mafieuse appelée abusivement « Gouvernement d’union nationale » est en place et dont les membres se livrent impunément à des exactions contre les paisibles citoyens. Les victimes sont presqu’exclusivement les libyens issus des tribus qui sont restées fidèles au colonel Kadhafi et les africains Subsahariens qui sont aussi accusés, parfois à tord, d’avoir combattu aux côtés du guide. Je réaffirme que ces crimes qui sont révélés maintenant, sont commis depuis plus de 6 ans et ce, avec la complicité tacite de certains pays d’Occident puisqu’ils sont informés quotiennement de tout ce qui se passe en Libye par leurs agents secrets qui sont sur place. Ceux qui se sont précipités à Benghazi, mars 2011, pour, dit-on , vouloir défendre les civils en danger ; ceux qui qualifiaient Kadhafi de dictateur et l’accusaient de massacrer son propre peuple, ceux qui ont promis aux dupes parmi les benghaziotes, des monts et merveilles ; ce sont ceux-là mêmes qui sont devenus, drôlement ,alliés de la clique mafieuse, entretiennent le chaos et en profitent pour piller les ressources de la Libye. Maintenant, ils ont décidé d’envoyer leurs journalistes pour filmer une scène où des hommes noirs seraient vendus dans des marchés d’esclaves en Libye mais je me demande pourquoi l’Occident, après s’être resté aphone pendant plus de 6 ans, dénonce maintenant ces crimes ? Et pour quel dessein ? Et au sud du Sahara, les africains ont attendu la vidéo-choc de la CNN pour se rendre compte de ce qui se passe dans une partie de l’Afrique et commencent à faire des manifs devant les soi-disant ambassades de la Libye ! Mon Dieu ! Y a-il un État en Libye ??? Et l’Union Africaine ? dans cette organisation continentale, depuis la disparition de Muammar Kadhafi, rien ne bouge. Moi je suis vraiment sidéré par le comportement de nos chefs d’États qui convoquent des sommets dispendieux, ils y tiennent des beaux discours mais creux, ils font des photos de famille et ils se dispersent piètrement ! Rien de plus. Et pourtant, de Juba à Tripoli en passant par Mogadiscio, Bangui et Kinshasa, il y a des questions cruciales qu’il faut régler de manière urgente. Au regard de ce qui précède, nous les jeunes d’Afrique devrons prendre le destin de la patrie en main. Mes chers compatriotes(africains), nous ne devrons pas seulement nous contenter de la dénonciation sur les réseaux sociaux et de quelques manifs, fussent-ils devant les Mosquées et Églises car l’heure n’est plus aux tergiversations ni aux pleurnichements mais l’heure est aux actions concrètes. Nous devrons donc utiliser tous les moyens possibles pour nettoyer cette partie de notre patrie(la Libye) qui est infestée par des bandits armés venus de partout et de nulle part et qui sont en train d’emprisonner illégalement les paisibles citoyens, les torturer, les humilier, les vendre comme du bétail et parfois même les massacrer à la moindre contrariété. Et la bande des vampires et des vautours genre Sarkozy, BHL et consorts attendent, eux, leur part de carne que leur réserveraient ces maudits clébards. Mes chers compatriotes, en 2011,quand notre guide, l’intrépide Colonel se battait farouchement, à l’instar de son ainé le martyr Oumar el Moukhtar, contre les envahisseurs néo-colonialistes, nous les autres africains subsahariens le regardions bouches bée et yeux écarquillés tels des animaux sauvages à l’exception des buffles. Ces bovidés sauvages, lorsque l’un d’eux est attaqué par une meute de lions, les autres buffles se ruent sur les lions et les chassent à coup de cornes pour sauver leur frère ! Et nous africains, nous sommes des humains quand même ! Pourquoi alors nous avions laissé notre frère Kadhafi mourir seul ? C’était en voulant rendre l’Afrique totalement indépendante qu’il a été assassiné d’ailleurs. C’était pour notre cause qu’il n’est pas parmi nous aujourd’hui. Nous devrions tous tomber avec lui sur le champs d’honneur, l’arme à la main. Et nos chefs d’États aussi ont été couards à l’exception d’Idriss Deby Itno qui, il faut le reconnaitre, a eu le courage de condamner, au moins, l’intervention de l’OTAN en Libye tout en mettant en garde les occidentaux contre la déstabilisation de toute la bande sahelo-saharienne au cas où le régime de Kadhafi tomberait et que les groupes terroristes s’empareraient de l’arsenal militaire libyen. Et la suite, on la connait. Mais moi, si j’étais un des présidents africains, j’engagerais toute mon armée aux côtés du guide et je verrais la suite parce que, de mon point de vue, s’en prendre à Kadhafi c’est s’en prendre à toute l’Afrique. Et vous conviendrez avec moi que si Kadhafi n’était pas mort, ces bandits n’oseraient pas traiter les africains subsahariens de cette façon sur la terre africaine de la Libye. Chers compatriotes, nous avons été non seulement passifs mais lâches et nous continuons de l’être face à cette situation infernale que vivent nos frères libyens et subsahariens mais par cette attitude, nous sommes en train de nous ridiculiser car nous faillons à notre devoir de défendre la patrie, de défendre notre souveraineté et notre liberté. Nous faillons également à nos valeurs ancestrales telles que l’hospitalité et la solidarité africaines. C’est ainsi que, Mahammadou Issoufou a livré début 2014 , contre des espèces sonnantes et trébuchantes et sans honte, son hôte Saadi Muammar Kadhafi, aux milices takfiristes de Misrata qui l’ont fait subir un traitement inhumain, dégradant et humiliant ! Chers jeunes d’Afrique, nous devons nous lever en sursaut tout en étant animé de courage et d’abnégation pour mettre hors d’etat de nuire tous ceux qui s’hasarderaient à neocoloniser l’Afrique ou du moins ceux qui tenteraient de s’accaparer, d’une manière ou d’une autre, de nos ressources tant humaines que materielles. Vive l’Afrique et ses diversités ! A bas le terrorisme et ses parrains ! A bas l’esclavagisme réel ou supposé ! A bas l’impérialisme et ses vassaux ! La patrie ou la mort nous vaincrons, inchaa-Allah ! »
Partager

Plus d’histoires deAFRIQUE