Aller à…
RSS Feed

22 août 2019

Archives pour15 avril 2019

Libye : un revers cinglant pour la communauté internationale

Le Monde – Éditorial 12/04/2019 L’offensive déclenchée sur Tripoli par le maréchal Khalifa Haftar, le chef de l’Armée nationale libyenne, ramène le pays cinq ans en arrière, quand la guerre civile éclatait à l’été 2014. Des forces loyalistes attaquée à 30 kilomètres au nord de Tripoli, le 12 avril. MAHMUD TURKIA / AFP Editorial du

LIBÉREZ AHMED BRAHIM

Mouvement Des Jeunes Panafricanistes . Le Mouvement des Jeunes a écrit : « _________ LIBÉREZ AHMED BRAHIM ___________ A tout les défenseurs des peuples opprimés, nous adressons nos vibrants encouragements. Mais de façon particulière, nous soutenons notre frère d’arme ‹‹ Ahmed Brahim ›› détenue illégalement en France à cause de son amour pour l’Afrique en

Algérie : « La constitution n’est pas le Coran »

France-Irak Actualité : actualités sur l’Irak, le Proche-Orient, du Golfe à l’Atlantique Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak, au Proche-Orient, du Golfe à l’Atlantique. Traduction d’articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne, enquêtes et informations exclusives. Algérie : « La constitution n’est pas le Coran » Publié par Gilles

La Tunisie scrute avec angoisse la crise en Libye

Mediapart lun. 15 avr. 2019 MAGHREB Par Lilia Blaise Le pays, qui avait accueilli plus d’un million de réfugiés libyens après les soulèvements de 2011, regarde avec appréhension l’attaque du maréchal Haftar sur Tripoli. La France, elle, est critiquée pour les ambiguïtés de sa politique en Libye. Tunis (Tunisie), de notre correspondante.- Les autorités tunisiennes

Libye : vague d’arrestations de migrants à Tripoli

Libye : vague d’arrestations de migrants à Tripoli euronews (en français) Ajoutée le 17 avr. 2016 En Libye, les forces de sécurité ont débusqué à Tripoli plus de 200 migrants qui envisageaient de rejoindre, par bateau, les côtes européennes. Les individus, originaires de divers pays d’Afrique, se cachaient dans deux endroits de la capitale. Ils