Aller à…
RSS Feed

25 août 2019

Treize diplomates français arrêtés avec des armes et munitions à la frontière entre la Tunisie et la Libye



France-Irak Actualité : actualités sur l’Irak, le Proche-Orient, du Golfe à l’Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak, au Proche-Orient, du Golfe à l’Atlantique. Traduction d’articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne, enquêtes et informations exclusives.

Publié par Gilles Munier sur 18 Avril 2019, 17:40pm

Catégories : #Algérie, #Libye, #Macron

Poste frontière de Ras Adjair entre la Tunisie et la Libye

Par Aylan B. (revue de presse : observAlgerie – 17/4/19)*

Treize diplomates français armés ont été arrêtés à la frontière entre la Tunisie et la Libye, lors d’une traversée par route effectuée dimanche 14 avril, selon le ministre tunisien de la défense Abdelkarim Zbidi.

« 13 individus de nationalité française, sous couvert diplomatique, ont tenté de franchir les frontières tuniso-libyennes à bord de six voitures tout-terrain et ont refusé de rendre les armes dont ils disposaient », a souligné Abdelkarim Zbidi à la radio Shems FM, qui précise cependant que « les munitions en leur possession ont été récupérées mises en sécurité dans une caserne de Ben Guerdane ».

Selon le site tunisien Mosaique FM qui a donné l’information avant la confirmation du ministre, les diplomates qui ont choisi de rallier la Tunisie par route, en raison de la situation sécuritaire critique à Tripoli, avait accepté de remettre leurs armes, mais les gardes-frontière ont découvert d’autres armes, non déclarées, dans l’un des véhicules qui transportaient les diplomates.

À ce titre, l’ambassade de France a réagi dans un communiqué dans lequel elle ne s’exprime pas sur la présence des armes dans les six véhicules des diplomates français, se contentant de confirmer leur qualité de diplomates et précisant que les autorités tunisiennes étaient au courant du déplacement de ce cortège.

« Ce déplacement a été organisé en concertation avec les autorités tunisiennes. Des contrôles de routine ont été effectués au passage de la frontière entre la Libye et la Tunisie, afin de dresser un inventaire des équipements de ce détachement, qui a poursuivi sa route » a affirmé sans trop de détails, la représentation diplomatique française à Tunis.

Visiblement, les membres des représentations diplomatiques, notamment occidentales, à Tripoli sont en train de fuir le pays de Mouammar el Keddafi en raison de l’instabilité qui règne depuis que le général Haftar a décidé de mobiliser ses troupes et de marcher sur la capitale libyenne.

D’ailleurs, le ministre tunisien de la défense a fait savoir lors de son entretien avec Shems FM qu’un premier groupe de diplomates français, onze au total, a été intercepté à bord de deux zodiacs en essayant de traverser la frontière tuniso-libyenne par voie maritime. Là encore, les occupants des zodiacs étaient armés.

*Source : Observalgérie

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,