Aller à…
RSS Feed

11 décembre 2019

Arrestations arbitraires : le système domine Gaïd Salah


Lahouari Addi

Vendredi 25 octobre 2019

Le régime multiplie les arrestations de journalistes et de militants pour dissuader les patriotes de manifester.

C’est un signe que le régime a peur. C’est une fuite en avant. Sonnés par le caractère massif et pacifique des manifestations qui durent depuis plus de huit mois, le régime ne sait pas quoi faire.

Il arrête arbitrairement, kidnappe, prend des otages en pensant que le tsunami populaire s’arrêtera. A ce niveau, il n’y aucun dirigeant qui pense, qui réfléchit.

Le système s’est emballé comme des chevaux qui ont peur.

Les Algériens n’ont pas en face d’eux des dirigeants en chair et en os qui pensent, qui réfléchissent, qui élaborent des stratégies. ils ont ont devant eux un système qui a échappé au contrôle de ses acteurs.

C’est le système qui domine Gaïd Salah et qui lui insuffle sa peur. C’est le système qui a décidé d’une élection ubuesque et sur laquelle il va se fracasser.

Aujourd’hui deux entités se font face en Algérie: d’un côté un système inhumain qui ne pense pas, et de l’autre une marée humaine qui veut pacifier les rapports entre l’Etat et le citoyen.

Lahouari Addi

 

Le sommaire de Lahouari Addi
Le dossier Algérie
Les dernières mises à jour

Source : DZVidéo
https://www.dzvid.com/…

Plus d’histoires deAlgérie

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,