Aller à…
RSS Feed

2 juin 2020

Au 72e souvenir de la Nakba, les Palestiniens s’attachent toujours à la résistance à l’occupant israélien


SANA

Vendredi 15 mai 2020

Al-Qods occupée-SANA

Depuis l’an 1948 jusqu’à présent, le peuple palestinien subit une Nakba après l’autre, alors que la communauté internationale se contente du mutisme sur les crimes perpétrés par l’occupant israélien.

L’ONU n’a pas pu exécuter les résolutions prises par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité et qui affirment toutes le droit des réfugiés palestiniens de regagner leurs foyers et d’établir l’Etat palestinien indépendant jusqu’à la frontière de 4 juin 1967 avec al-Qods pour capitale.

Les planificateurs et les exécuteurs de la Nakba ont voulu que la Palestine soit un territoire sans peuple pour un peuple sans territoire et ont parié sur l’effacement du nom de la Palestine des registres de l’histoire.

Dans une déclaration à SANA, le président du département des Affaires des réfugiés à l’Organisation de Libération de la Palestine, Ahmad Abou Holi, a souligné l’organisation de la plus grande campagne médiatique sur les réseaux sociaux sous le slogan « Nous regagnerons la Palestine » pour confirmer le droit des Palestiniens de retourner et pour rappeler les générations palestiniennes successives et le monde de ce qui se passe avec le peuple palestinien pendant et après la Nakba.

Dans un communiqué, le Conseil national palestinien a réclamé aux gouvernements du monde de se solidariser et de soutenir la lutte du peuple palestinien et sa résistance pour reprendre ses droits légaux.

Le communiqué appelle les parlements du monde à agir sérieusement et à œuvrer aux côtés de leurs gouvernements afin d’imposer des sanctions à l’occupant israélien pour qu’il mette fin à son occupation du territoire palestinien et pour l’empêcher d’exécuter son plan dans l’annexion des parties de la Cisjordanie.

A.Ch.

 

Les dernières mises à jour

Source : SANA
https://sana.sy/fr/…

Plus d’histoires deCOLONIALISME

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,