Aller à…
RSS Feed

26 novembre 2020

« En défense du Hirak: Déconstruction du complotisme contre-révolutionnaire »


Publié par Gilles Munier sur 13 Octobre 2020, 15:10pm

Catégories : #Algérie

Communiqué des Editions Hoggar (Genève, 10 octobre 2020) :

Le hirak algérien subit depuis le début du printemps dernier une campagne de propagande particulièrement agressive et sournoise, entretenue par un large spectre d’organes médiatiques et animée par divers acteurs politiques et académiques. Un groupe d’universitaires algériens a pris l’initiative de préparer ensemble un travail académique pour faire face à un échantillon de ces attaques. Ces différentes contributions sont rassemblées et paraitront bientôt chez Hoggar dans un livre intitulé « En défense du Hirak: Déconstruction du complotisme contre-révolutionnaire ».

Ce travail prend comme cas d’étude l’opuscule publié par Ahmed Bensâada en juin dernier, qui s’intitule « Qui sont ces ténors autoproclamés du Hirak algérien ? » (APIC, Alger 2020). La thèse prônée par Ahmed Bensâada prétend que le hirak algérien et les révolutions arabes seraient une extension des révolutions de couleur, fomentées par l’administration américaine qui viserait à renverser les régimes de la région pour les remplacer par des islamistes. Une telle affirmation s’inscrit dans le cadre de la théorie du complot promue par certains dans le monde arabe qui dénie à nos peuples le droit et la capacité d’agir, de leur propre chef, contre des régimes autoritaires corrompus.

« En défense du Hirak » est donc une collection d’articles indépendants qui examinent l’opuscule de Bensâada sous différentes perspectives. L’ouvrage se divise en quatre parties. La première comprend trois articles dédiés à la critique substantielle du contenu de cette publication. La seconde partie est consacrée à jeter la lumière sur Bensâada ainsi que Majed Nehmé et Richard Labévière qui ont pré- et postfacé son opuscule, respectivement. La troisième partie de cet ouvrage approche l’opuscule de Bensâada sous une perspective médiatique. La quatrième et dernière partie de ce livre rend compte de quelques réactions provoquées par les allégations précises avancées par Bensâada pour étayer sa thèse complotiste.

Il ressort de plusieurs contributions que le hirak, par son ampleur et sa capacité à rassembler les Algériens, a l’ambition de compléter la libération du territoire algérien par celle du citoyen algérien ainsi que de refonder la république en un véritable Etat de droit, tout en protégeant le pays et son armée contre toute intervention étrangère. Ceux qui ressassent la rengaine éculée de la main étrangère feignent de ne pas voir qu’elle est, en fait, la béquille de ce régime en fin de cycle historique.

Cet ouvrage est préfacé par le Dr Moncef Marzouki, médecin, militant des droits de l’homme, et premier président de la Tunisie démocratique après le renversement de la dictature.

*Source : Hoggar.org

Sur le même sujet, lire aussi :

Ahmed Bensaada, «ténor» algéro-canadien anti-Hirak?

Hirak : Ahmed Bensaada, un journaliste adepte du copier-coller

Plus d’histoires deAlgérie

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,