Aller à…
RSS Feed

27 janvier 2021

Déstabilisation de l’Ethiopie (I) : Addis-Abeba vs Washington, les racines du conflit


LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY

 

Mercredi 11 novembre 2020

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/
Luc MICHEL pour EODE/
Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/
2020 11 06/
(Série III/2020-1273

L’Ethiopie dirigée par le premier ministre Abiy Ahmed, qui a initié une révolution géopolitique en Afrique de l’Est (1), s’est rapprochée de Pékin et de Moscou. Et a déclenché l’hostilité de Washington, qui entend organiser des sécession régionales et ethniques (dans le Tigré notamment) et pousse à la guerre ses voisins égyptien et soudanais (sous le prétexte d’une « guerre de l’eau » ouverte par la construction en Ethiopie d’un grand barrage sure le Nil) (2). Ajoutons qu’Israël s’est ingérée dans cette Guerre de l’eau. Voici une série d’analyses qui aborde tous les aspects de cette nouvelle crise régionale ….

« ÉTHIOPIE, LE COUP DE MAÎTRE D’ABIY AHMED CONTRE WASHINGTON »

« Décidément, Abiy Ahmed déçoit Washington : depuis qu’il s’est rapproché substantiellement de la Chine lui demandant aide et assistance, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, tout en refusant une médiation américaine dans le dossier hautement stratégique du barrage du Nil, le prix Nobel de paix inquiète ? » commentait Press TV.

« Vendredi des accrochages meurtriers ont eu lieu sur les frontières avec le Soudan ; les Américains et leur appareil de lobby et de pression, n’ont pas tardé à réagir, Amnesty accuse l’Éthiopie de crimes et des violations de droits de l’homme, dans cette région frontalière contre les groupes indépendantistes que les Américains et leurs alliés soutiennent et financent à l’effet de démembrer l’Éthiopie » commentait la TV iranienne fin mai dernière : « Le premier accrochage aurait eu lieu jeudi matin autour d’un point d’eau, sur la rivière Atbara qui traverse la frontière entre l’Éthiopie et le Soudan. Un détachement d’une milice éthiopienne Amhara serait rentré en contact avec des soldats de l’armée soudanaise sur le territoire soudanais, selon le communiqué diffusé à la télévision jeudi soir à Khartoum », écrivaitt RFI à ce sujet. Dans le même temps, ce sont encore les Américains qui provoquent la junte militaire au pouvoir au Soudan, ou a été effectué un « regime change » pro-américain (3), d’en découdre avec l’état éthiopien. Au fait, ce Premier ministre musulman que les Américains croyaient pouvoir imposer au peuple éthiopien dans le strict objectif de faire imploser le pays a commis un autre faux pas là aussi terriblement inquiétant pour les Américains. Le 4 mai dernier, un soi-disant avion humanitaire visiblement bourré d’armes et de munitions a été pris pour cible des missiles éthiopiens alors qu’il volait trop bas reliant le Kenya à la Somalie.

À quoi riment ces événements ? Alors que les USA croyaient pouvoir compter désormais l’Éthiopie dans leur camp, et fidéliser par son biais le « trublion » l’Érythrée (le dernier régime marxiste africain), la chine les ont doublée, ce qui a d’ailleurs provoqué une colère noire à Washington qui a alors coupé toute son aide à l’OMS, dont le président est un éthiopien pro-chinois. Ahmed a réussi à faire la paix avec l’Érythrée tout en refusant de marcher sur les pas des Américains en cherchant à pacifier les tribus. « Les initiatives des nouveaux présidents éthiopien et angolais, Abiy Ahmed et Joao Lourenço, sont également accueillies avec optimisme par l’étude », annonçait en février dernier Le Point. Mais que s’est-il passé pour qu’à peine 3 mois après, la presse mainstream qualifie la présidence d’Abiy Ahmed, d’une année meurtrière ? Tout porte à dire qu’Abiy Ahmed n’a pas marché sur les pas des Américains et a mis à l’eau tout leur plan dans l’Afrique de l’Est » …

COMMENT LES USA VEULENT A NOUVEAU DEMEMBRER L’ETHIOPIE D’ABIY AHMED ?

En Éthiopie : la déstabilisation d’Abiy Ahmed se poursuit via des tentatives de balkanisation ! Depuis qu’Abiy Ahmed a refusé de marcher sur les pas des Américains, l’Éthiopie, présidée par le Prix Nobel de la paix, se trouve dans la ligne de mire occidentale. Après avoir refusé la médiation des USA dans l’affaire du barrage sur le Nil, s’être rapproché de l’axe de l’Est et avoir réussi à faire la paix avec l’Érythrée tout en refusant de marcher sur les pas des Américains en cherchant à pacifier les tribus, Abiy Ahmed n’est plus le Premier ministre pacifiste et honoré des instances occidentales, mais plutôt le violateur des droits de l’homme.

C’est dans ce cadre que RFI parle de « la volonté de l’État du Tigré », dans le nord du pays, « d’organiser les élections visant à élire un nouveau Parlement, et ce en dépit du fait que ce scrutin a été repoussé au niveau national » : « Le comité exécutif du Front de libération du peuple du Tigré s’est réuni le week-end dernier et son communiqué final est un réquisitoire. Réquisitoire contre le Premier ministre Abiy Ahmed d’abord et son tout nouveau Parti de la prospérité, un parti fait à sa main que les Tigréens ont refusé d’intégrer ; et réquisitoire ensuite contre le report des élections du 29 août pour cause de Covid-19, décidé par les autorités fédérales et jugé “inconstitutionnel” », affirme RFI. Après avoir échoué à monter les tribus éthiopiennes les uns contre les autres, c’est désormais autour d’une tentative de démembrement du pays à travers des régions indépendantistes du nord de l’Éthiopie que la force d’occupation a longtemps songé à séparer de ce pays.

Le rêve occidental de démembrement des États africains a déjà échoué dans plusieurs pays : le Mali, le Cameroun ou encore la RDC. Reste à savoir si face à une population éthiopienne vigilante, Washington réussira oui ou non à mettre en œuvre ce plan de démembrement ?

NOTES ET RENVOIS :

(1) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
ENFIN UN PRIX NOBEL MERITE QUI CONSACRE LA REVOLUTION GEOPOLITIQUE DE PREMIER MINISTRE ETHIOPIEN ABIY AHMED DANS LA CORNE DE L’AFRIQUE !
http://www.palestine-solidarite.org/analyses.luc_michel.121019.htm
Et : LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
OU VA ADDIS-ABEBA ? L’ETHIOPIE AU CŒUR DU GRAND JEU GEOPOLITIQUE EN AFRIQUE DE L’EST
sur http://www.lucmichel.net/2018/11/23/luc-michels-geopolitical-daily-flash-video-ou-va-addis-abeba-lethiopie-au-coeur-du-grand-jeu-geopolitique-en-afrique-de-lest/

(2) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
LES GUERRES DE L’EAU AU XXIe SIECLE (II) : ETHIOPIE-SOUDAN-EGYPTE, LA BATAILLE POUR LE NIL
http://www.lucmichel.net/2020/08/01/luc-michels-geopolitical-daily-les-guerres-de-leau-au-xxie-siecle-ii-ethiopie-soudan-egypte-la-bataille-pour-le-nil/

(3) Voir FLASH VIDEO/ LUC MICHEL SUR LE ‘DEBAT’ DE PRESS TV (IRAN)/ GEOPOLITIQUE DU CHANGEMENT DE REGIME AU SOUDAN
http://www.lucmichel.net/2020/10/15/flash-video-luc-michel-sur-le-debat-de-press-tv-iran-geopolitique-du-changement-de-regime-au-soudan/

(Sources : Press TV – RFI – Le Point – EODE Think Tank)

 

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –
Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

 

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
WEBSITE http://www.lucmichel.net/
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/
TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN
LUC-MICHEL-TV https://vimeo.com/lucmicheltv
* EODE :
EODE-TV https://vimeo.com/eodetv
WEBSITE http://www.eode.org/
LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

 

Plus d’histoires deAFRIQUE

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,