Aller à…
RSS Feed

5 août 2021

Mali : La France n’a bombardé que des civils


Mali – Le 3 janvier 2021, la France n’a bombardé que des civils !

par do

http://mai68.org/spip2/spip.php?article7948

Témoignage franceinfo – « J’ai découvert un carnage » : un témoin d’un bombardement français au Mali raconte

Par Omar Ouahmane (revue de presse : franceinfo – 2/2/21)

Abdoulaye, 30 ans, habitant de Bounti (Mali), était présent le jour des frappes françaises, le 3 janvier 2021. (OMAR OUAHMANE / RADIO FRANCE)

Cet homme était à Bounti, près de Douentza, dans le centre du Mali, où l’armée française a mené un bombardement, le 3 janvier. Il raconte que ces frappes n’ont visé que des civils, ce que conteste la France.

Le 3 janvier dernier, deux Mirage 2000 français ont frappé les abords de Bounti, un petit village du centre du Mali. Bilan : 19 morts et 8 blessés. Abdoulaye, 30 ans, un habitant de Bounti qui a vécu cette journée sanglante, raconte que ce 3 janvier était le jour du mariage d’Allaye et Aissata, deux jeunes du village. Mais pour l’armée française, qui reconnaît que cette mission entre dans le cadre de l’opération antijihadiste baptisée Eclipse, ce sont bien des membres d’un groupe armé terroriste qui ont été visés : « Un drone a détecté une moto avec deux individus, le véhicule a rejoint un groupe d’une quarantaine d’hommes adultes dans une zone isolée. L’ensemble des éléments renseignement et temps réel ont permis de caractériser et d’identifier formellement ce groupe comme appartenant à un GAT (groupe armé terroriste) », précise un communiqué.

Cette version est contestée par Human Rights Watch, qui réclame la création d’une enquête indépendante et impartiale. La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a d’ailleurs déployé la semaine dernière ses enquêteurs sur la zone du bombardement. Ils rendront leurs conclusions dans les prochaines semaines. Des conclusions très attendues par Abdoulaye, notamment. Cet homme de 30 ans fait partie des habitants du village de Bounti que l’envoyé spécial de franceinfo a pu retrouver.

franceinfo : Que s’est-il passé ce dimanche 3 janvier 2021 à Bounti ?

Abdoulaye : Je rentrais du pâturage, je m’apprêtais à rejoindre les convives du mariage de l’un de mes proches, Allaye. J’ai entendu plusieurs explosions, c’était la panique. J’ai eu très peur, j’ai fui en direction de la brousse. Il y avait deux avions, un qui volait très haut et un autre à basse altitude. Le bruit des bombes a été tellement fort que le sol a tremblé ; j’ai eu les oreilles bouchées, je n’entendais plus rien. Il y a eu plusieurs frappes, l’une après l’autre. Quand je suis revenu, j’ai découvert le carnage, on n’arrivait pas à identifier les victimes.

L’armée malienne et la force Barkhane parlent de frappes contre un rassemblement de membres d’un « groupe armé terroriste ». Que répondez-vous ?

C’est un mensonge. Il n’y avait que des civils réunis lors du mariage. Nous étions plus d’une cinquantaine d’hommes assis sous des arbres où il fait plus frais [dans cette région contrôlée par les jihadistes, la charia est strictement appliquée. Les mesures de ségrégation entre les hommes et les femmes sont respectées à la lettre]. Nous étions entre nous, à l’écart des femmes qui étaient restées dans les cases. Il y avait des habitants de Bounti mais aussi des invités venus des villages voisins. C’est là que nous devions déjeuner et prendre le thé, à l’ombre, dans un champ à l’extérieur du village. Il y avait trois groupes, éloignés les uns des autres : celui des personnes âgées, un autre plus jeune et un dernier composé d’enfants et d’adolescents.

Est-ce qu’il y avait des gens armés parmi vous ?

Non, je vous le jure, personne ne portait une arme, aucun d’entre nous ne sait se servir d’une arme. Si la France prétend avoir frappé des jihadistes, qu’elle apporte les preuves, on veut voir les photos et les vidéos [l’armée française refuse, à ce stade, de diffuser les images des frappes]. Il n’y avait que des civils. Moi, j’ai perdu trois frères et un cousin. C’est ça, la vérité. C’est pour cela que nous demandons une enquête indépendante.


Sollicité après les témoignages que nous avons recueillis, le ministère des Armées a refusé de faire d’autres commentaires que ceux déjà formulés. Il maintient qu’il n’y avait aucun rassemblement festif au moment où la frappe est intervenue. La frappe a permis de neutraliser une trentaine de membres de groupes armés terroristes. L’armée française écarte la possibilité d’un dommage collatéral.

Un hélicoptère français de l’opération Barkhane au Mali, le 27 mars 2019. (DAPHNE BENOIT / AFP

______________________________________________________

Note de do : Ça rappelle le massacre de Nawabad commis en Afghanistan par la France dans la nuit du 21 au 22 aout 2008 : Au moins 90 victimes dont 60 enfants ! À l’époque, la France avait voulu se venger selon la méthode nazie d’une défaite subie le 18 août 2008 face à la résistance afghane (10 soldats français avaient été tués)

https://les7duquebec.net/wp-content/uploads/2021/02/AfghanistanNawabadMassacreNuitDu21au22aout2008.flv

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

 

Vidéo du massacre de Nawabad commis
par la fRANCE (petit « f » et grand « RANCE ») en Afghanistan

Au moins 90 victimes dont 60 enfants !
dans la nuit du 21 au 22 aout 2008.

Ce massacre avait pour but de venger
la mort de 10 soldats Français

Ce genre de vengeance était couramment pratiqué
par les nazis en France
pour décourager la résistance.

La vidéo dure 6 mn

 

Nawabad = Oradour en Afghanistan !

AUJOURD’HUI, LES NAZIS C’EST NOUS !

 

http://mai68.org/ag/1434.htm
http://cronstadt.org/ag/1434.htm
http://kalachnikov.org/ag/1434.htm

Bonjour à toutes et à tous,

Nous sommes le lundi 25 aout 2008, et je lis à la page 30 du journal « La Montagne » un article sur la guerre en Afghanistan dont voici l’extrait qui produisit chez moi LE déclic, ou plutôt L’ÉLECTRO-CHOC :

« Le chef d’état-major des armées françaises, le général Jean-Louis Georgelin a, pour sa part, souligné que les soldats tombés dans l’embuscade « ne se sont pas laissés faire ». « On a perdu dix hommes mais les insurgés en ont perdu huit fois plus » lors de l’attaque et lors d’opérations menées les jours suivants. »

Et en effet, les jours suivant, le bombardement du village de Nawabad effectué par l’armée d’occupation (armée de l’OTAN) a tué une centaine de civils afghans dont la plupart étaient des femmes et des enfants : au moins 60 enfants, 15 femmes et 15 hommes !

Quel choc ! Quelle ressemblance avec les opérations de représailles de l’armée nazie lors de l’occupation de la France par l’Allemagne !

Quand j’ai appris que l’aviation de l’OTAN avait bombardé et tué des dixaines de civils en Afghanistan peu après la perte de dix de ses soldats par la fRANCE, je n’ai pas fait le rapprochement, j’ai cru que c’était un hasard si c’était peu après la mort des dix soldats français que l’armée de l’OTAN avait tué tous ces civils qui étaient pour la plupart des femmes et des enfants. J’ai cru que c’était un accident ! Mais, à la lecture des déclarations du chef de l’armée française en Afghanistan citées en italique ci-dessus, je n’ai pu m’empêcher de me souvenir de ce que m’avaient raconté les anciens sur le comportement des troupes nazies qui occupèrent la France pendant la « dernière guerre mondiale » :

En France, pendant la « deuxième guerre mondiale », quand les résistants avaient réussi un bon coup contre l’armée d’occupation, les nazis se vengeaient toujours sur les civils en tuant un grand nombre d’entre eux. Le comportement de l’armée de l’OTAN en Afghanistan est exactement le même ! D’ailleurs, il est le même aussi du point de vue des mots utilisés pour désigner la résistance puisque les nazis n’utilisaient pas le terme de « résistants » mais celui de « terroristes » pour parler des membres des réseaux de résistance ; l’OTAN aussi utilise le mot « terroristes » et pas celui de « résistants » !

En France, pendant l’invasion allemande, la résistance était multiple, il y avait divers réseaux de résistance, avec diverses tendances. Cette variété n’empêchait en rien les nazis de réduire les divers mouvement de résistance à un seul, le « gaullisme » ; alors que, pourtant, le principal mouvement de résistance armée était les FTP (Francs Tireurs et Partisans) qui n’avaient rien de gaullistes puiqu’ils étaient proches du Parti Communiste ! De la même façon, l’OTAN réduit la variété des réseaux de résistance afghane à une seule tendance : elle les désigne tous par le seul mot de « Talibans » ! Alors que, par exemple, le chef de guerre et ex-Premier ministre afghan Gulbuddin Hekmatyar et son armée participent activement à la résistance ; Hekmatyar et son armée ne sont pas des Talibans même s’ils se sont alliés à eux pour combattre l’occupation de l’Afghanistan par l’impérialisme américain.

Enfin, parmi les pratiques nazies, il y avait aussi la torture comme moyen très spécial et néanmoins fort couramment utilisé pour obtenir des renseignements. Peut-on au moins espérer que la torture fera la différence entre le comportement des nazis en France en 1940-44 et celui des militaires de l’OTAN, et plus particulièrement des militaires français, actuellement en Afghanistan ? Et bien non ! car, à votre avis, c’est quoi ces « spécialistes du renseignement » que, d’après le même article de « La Montagne », la fRANCE ne va pas tarder à envoyer en Afghanistan ? Quel moyen utiliseront-ils pour les obtenir, ou du moins pour tenter de les obtenir, ces renseignements ? C’est très simple, le même que les Américains utilisent à Guantanamo, le même que les Français utilisaient déjà au Vietnam, puis en Algérie : LA TORTURE !

ET TOUT ÇA FINANCÉ PAR NOS IMPÔTS !

ET ON NOUS DIT QU’IL N’Y A PAS DE FRIC POUR NOS RETRAITES, POUR NOTRE SÉCU, POUR LE MAINTIEN DE NOS SERVICES PUBLICS, NI POUR AUGMENTER NOS SALAIRES !

MAIS IL Y A DU FRIC POUR FAIRE LA GUERRE !

IL Y A DU FRIC POUR FAIRE LA GUERRE AU LOIN À DES AFGHANS QUI NE NOUS ONT JAMAIS RIEN FAIT !

Merci pour votre attention,
Meilleures salutations,
do
http://mai68.org

Post-scriptum :

Le nom du dernier Oradour commis en Afghanistan par les forces de l’OTAN est « Nawabad » (village dans le district de Shindand de la province d’Herat, dans l’ouest de l’Afghanistan). Souvenez-vous bien du nom de ce village : Nawabad !

Malgré une terrible répression, la résistance afghane est très populaire et se renforce chaque jour ; c’est pourquoi les armées occidentales et françaises ne savent comment se venger, et bombardent des villages occupés seulement par des femmes et des enfants ; et, si le Sarkonazi nous parle autant de Maillé, c’est pour nous empêcher de prendre conscience que nos impôts servent à financer de véritables Oradours en Afghanistan !

La résistance afghane est tellement forte qu’elle encercle Kaboul, la capitale du pays. Le journal de FR3 du 20 aout 2008 à 19h30 nous le disait récemment, ou plutôt tentait de nous le dire :

http://mai68.org/ag/1434/resistance…

ou :

http://kalachnikov.org/ag/1434/resi…

Mais, la transmission était « de mauvaise qualité » et fut interrompue avant la fin, comme vous avez pu le constater sur la vidéo. On peut se demander dans quelle mesure il n’y a pas eu tout simplement censure. Car, puisque les Afghans sont très majoritairement contre la présence chez eux des armées occidentales en général, et françaises particulier, c’est qu’on nous ment quand on ose nous prétendre que c’est à la demande des Afghans eux-mêmes que les armées occidentales et françaises occupent, ou plutôt tentent d’occuper, l’Afghanistan. C’est pourquoi nous ne devons pas apprendre que la résistance remporte un franc succès en Afghanistan, nous devons continuer à croire qu’il ne s’agit que d’une minorité de « terroristes » !

Mais, le journal de FR3 récidivait dès le lendemain, et, cette fois-ci, il n’y avait plus de « problème de transmission », puisque l’interlocuteur était sur le plateau :

http://mai68.org/ag/1434/LaResistan…

ou :

http://kalachnikov.org/ag/1434/LaRe…

Les deux vidéos précédentes prouvent la puissance de la résistance afghane. Cela prouve définitivement qu’elle a l’assentiment de l’ensemble du peuple afghan et que l’actuel « président » d’Afghanistan, Hamid Karzaï, est l’homme de Washington de même que pendant la deuxième guerre mondiale Pétain était l’homme d’Hitler.

Pour tout un tas de raison, il n’est pas du tout abusif de parler de quatrième Reich à propos de l’impérialisme américain. Il est malheureux qu’à cause de Sarkozy, la fRANCE soit momentanément l’alliée des nouveaux nazis. Je me demande bien ce qu’en pense les anciens gaullistes toujours présents à l’UMP ! ? ! Je me demande aussi ce qu’en pensent les chefs de la grande muette ! Vont-ils accepter cela encore longtemps ? On peut se poser d’autant plus la question qu’au journal de FR2 à 20 heures daté du 20 aout 2008, on a pu voir que pour Sarkozy, la mort des soldats français était un sujet de plaisanterie :

http://mai68.org/ag/1434/SarkoPlais…

ou :

http://kalachnikov.org/ag/1434/Sark…

_______________________
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

NOTE de do :

Il est vrai que les nazis disaient qu’ils se battaient avant tout contre les bolcheviques. On peut voir encore leurs affiches dans les divers musées de la résistance. Et il leur arrivait de parler de « résistance communiste », et ils savaient très bien qu’elle existait.

Cependant, quand ils voulaient s’adresser à l’ensemble de la population pour faire de la propagande ils parlaient presqu’exclusivement des « gaullistes ». Cela se constate dans tous les films sortis après guerre.

En effet, il vallait mieux pour les nazis que ceux qui voulaient entrer dans la résistance aillent chez les gaullistes plutôt qu’aux FTP. Charles Tillon, dans son livre sur la résistance, explique très bien que de Gaulle a TOUT fait pour empêcher le plus longtemps possible les résistants de prendre les armes. Donc, les nazis avaient tout intérêt, militairement parlant, de dire que les résistants étaient « gaullistes » afin de pousser ceux qui voulaient entrer en résistance à se diriger vers les gaullistes.

Et, comme en fRANCE l’image des Talibans dans le spectacle est extrêmement mauvaise, c’est le mot « Taliban » qui a été choisi pour désigner les résistants afghans afin de les salir le plus possible.

_______________________
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

REMARQUES d’Himalove :

1°) Tous les jours ont lieu dans les régions pachtounes du Pakistan des Oradour-sur-Glane, perpétrés par l’armée pakistanaise contre leurs propres compatriotes.

Il suffit de lire, au quotidien, le journal en ligne « The Dawn »…

« La guerre contre le terrorisme », dans les zones tribales, bat son plein.

Les Etats-Unis verseraient 100 millions de dollars par mois à l’armée d’Islamabad pour qu’elle y fasse la guerre à son propre peuple.

Les chances de réussite de cette armée néo-coloniale au service de l’impérialisme sont minimes. Comme en Afghanistan, l’armée française.

Les villageois pachtounes agressés sont organisés en milice et ont un lien très intime avec le peuple.

Si bien que nombre de soldats réguliers collaborent secrètement avec eux.

Il suffirait de peu pour que les officiers pachtounes les rejoignent et dénoncent les accords signés par le successeur de Musharraf, le général Kayani avec l’impérialisme américain.

C’est le scénario catastrophe pour l’Otan.

Une mutinerie de l’armée pakistanaise contre les parrains américains serait un remake de la grande révolte des Cipayes de 1857. En pire.

Ce pays de 160 millions d’habitants dispose de la Bombe ; et son gouvernement est très lié historiquement avec les chinois…

De plus, selon Dominique Lorentz, lors des six premiers essais nucléaires pakistanais, au printemps 1998, à la frontière iranienne deux ou trois étaient des essais iraniens…

L’épicentre de la guerre afghane est donc au Pakistan dont le Pentagone envisage froidement l’invasion puis l’occupation.

Un signe de la sensibilité de la question : c’est le black out total de la guerre au Pakistan, dans les journaux occidentaux ; à ma connaissance, hormis les services secrets, aucun journaliste français, grand public, sur place, ne traite du sujet.

2°) L’Afghanistan a une qualité pour les faiseurs de guerre français : c’est loin de la métropole et les afghans ne parlent pas la langue de Voltaire.

Le seul site français sur l’Afghanistan, très contrôlé par l’ambassade : c’était Bassirat, et il est fermé.

C’est dire qu’on se méfie même d’une parole sous contrôle…

L’idéal serait qu’il y ait des journalistes free lance, assez fous, pour faire ami-ami avec la Résistance et qu’ils nous racontent de l’intérieur leur combat ; et nous envoient les photos des villages bombardés et incendiés par l’armée de l’air française.

Ainsi, nous pourrions lors des conférences de presse des Sarkotrafiquants brandir les preuves des massacres avec les noms de toutes les victimes afghanes.

N’oublions pas la divulgation du massacre de My Lai, au Viet-nam, a été un des tournants de la guerre, pour l’opinion, aux Etats-Unis.

3°) LETTRE OUVERTE D’UN AFGHAN AU GÉNÉRAL GEORGELIN :

http://mai68.org/ag/1438.htm

Signé : himalove

___________________________
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

TROUPES FRANÇAISES HORS D’AFGHANISTAN !
MANIFESTATION A PARIS SAMEDI 6 SEPTEMBRE 2008
TOUS PLACE DU CHATELET A 14H30 ! (cliquable)

DU FRIC POUR LE SERVICE PUBLIC, PAS POUR LA GUERRE !
DU FRIC POUR LES TRAVAILLEURS, PAS POUR LA GUERRE !
DU FRIC POUR LES CHÔMEURS, PAS POUR LA GUERRE !
DU FRIC POUR LES RETRAITES, PAS POUR LA GUERRE !
DU FRIC POUR L’ÉCOLE, PAS POUR LA GUERRE !
DU FRIC POUR LA SÉCU, PAS POUR LA GUERRE !

http://mai68.org/ag/1436.htm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

do | 4 février 2021 à 13 h 11 min | Mots-clés : Quotes, science, Uranium, vengeance | Adresse URL : https://les7duquebec.net/?p=261885
Partager

Plus d’histoires deAFRIQUE