Aller à…
RSS Feed

3 octobre 2022

Elections législatives palestiniennes : Mahmoud Abbas destitue Nasser al-Qudwa des rangs du Fatah


Publié par Gilles Munier sur 15 Mars 2021, 09:11am

Catégories : #Palestine, #Gaza

Revue de presse : Arab Observer (11/3/21)*

Le comité central du Fatah a décidé de destituer Nasser al-Qudwa des rangs du mouvement. Un communiqué publié par le comité central du Fatah, signé par le président palestinien et leader du mouvement, Mahmoud Abbas, a indiqué que la décision du limogeage intervient après l’expiration d’un délai de quarante-huit heures donné à Nasser al-Qudwa, Lundi 8 Mars 2021, pour revenir sur ses déclarations qui transgressent le règlement intérieur du mouvement et ses décisions et qui sapent, entre autres, son unité.

« Suite à l’échec de tous les efforts déployés par les membres et compte tenu de l’engagement envers le règlement intérieur et les décisions du mouvement afin de préserver son unité, la décision de son limogeage est désormais effective », indique le communiqué.

Âgé de soixante-huit ans, Nasser al-Qudwa, ancien ambassadeur de Palestine à l’Organisation des Nations Unies (ONU) et ancien ministre des Affaires étrangères, est le neveu de l’ancien président palestinien, Yasser Arafat.

Il a annoncé récemment son intention de former une liste distincte de son mouvement, sous le nom de Forum National Démocratique (FND), pour se présenter aux élections législatives prévues le 22 mai 2021.

Répondant à la décision de le renvoyer du mouvement Fatah, Nasser al-Qudwa a déclaré Jeudi 11 Mars 2021 que la décision prise par le comité central du Fatah suscite tristesse et pitié.

Il a ajouté qu’il resterait attaché aux intérêts du Fatah, mais avant cela aux intérêts de la nation, parce que le mouvement a été fondé pour défendre les intérêts de la nation.

Il y a quelques jours, Nasser al-Qudwa a critiqué avec virulence les leaders du Fatah.

Il avait également annoncé précédemment son intention de soutenir le leader du mouvement, Marwan Barghouti, au cas où il déciderait de se présenter aux élections présidentielles prévues le 31 juillet 2021.

*Source : Arabobserver.com

Sur le même sujet, lire aussi :

L’ombre de Marwan Barghouti plane sur la présidence palestinienne

Palestine: Comment Dahlan prépare la guerre de succession post-Abbas

Palestine. Qui est Mohammad Dahlan?

Partager

Plus d’histoires dePalestine