Aller à…
RSS Feed

3 décembre 2021

Algérie : arrestations arbitraires, stratégie de la tension


Publié par Gilles Munier sur 29 Juin 2021, 11:23am

Catégories : #Algérie

Communiqué de Riposte internationale (29/6/21)*

– Depuis la reprise du hirak en février 2021, et suite aux cuisants échecs dans ses tentatives de gagner la confiance des Algériens  et de susciter leur  adhésion par trois offres politiques successives sans succès, le régime algérien intensifie la répression en mobilisant l’ensemble de l’arsenal répressif : policier, administratif, judiciaire et médiatique si bien que le nombre de personnes arrêtées s’approche dangereusement du seuil de 300 détenus.

– RIPOSTE INTERNATIONALE dénonce les arrestations arbitraires dont sont victimes  les  militants  politiques : Hammou  Boumedien,  Bouaziz  Ait  Chebib, Belaid Amarkhodja, Boussad Becha et Hocine Azem sous le prétexte d’atteinte à l’unité nationale et entreprise terroriste… alors qu’ils sont bien connus pour leur engagement politique pacifique .

– RIPOSTE INTERNATIONALE condamne l’arrestation de Monsieur Ait Hamouda Nourdine à sa sortie d’un café littéraire a Béjaïa pour des propos tenus sur l’émir Abdelkader.

– RIPOSTE INTERNATIONALE désapprouve les options guerrières et la stratégie de la tension mises en œuvre par le régime qui, à travers ces provocations, vise non seulement à isoler politiquement la Kabylie,  mais à préparer des arrestations et des intimidations d’envergure.

– RIPOSTE INTERNATIONALE s’oppose à l’arbitraire, la répression et le harcèlement judiciaire qui s’abattent sur des citoyens engagés dans la  voie pacifique d’un changement exprimé avec force et sans relâche depuis le 22 février 2019.

– RIPOSTE INTERNATIONALE tient  pour responsable le régime algérien quant à la sécurité de l’ensemble des détenus d’opinion et particulièrement celles et ceux identifiés comme acteurs politiques en Kabylie  en vue de créer des foyers de tension de nature à provoquer des troubles et de justifier la répression à plus grande échelle.

– RIPOSTE INTERNATIONALE prend à témoin la communauté internationale sur la gravité des conséquences que l’escalade de la répression et des provocations dangereuses fait peser sur la stabilité du pays.

– RIPOSTE INTERNATIONALE se réserve le droit que lui confère ses statuts de saisir les ONG de défense des droits de l’homme et les instances internationales compétentes sur les incessantes violations des droits humains dont est victime un nombre sans cesse croissant d’Algériens

– RIPOSTE INTERNATIONALE réitère son soutien indéfectible aux citoyens arbitrairement arrêtés ainsi qu’à leurs familles et les assure que notre organisation ne ménagera aucun effort en vue de leur libération inconditionnelle.

*Source : Riposte internationale (ONG de défense des droits de l’homme)

Partager

Plus d’histoires deAlgérie