Aller à…
RSS Feed

3 octobre 2022

Le Maroc achète des armes à Israël


Header Boycott Israël

La « normalisation » des rapports entre Israël et le Maroc, autrement dit la reconnaissance du régime d’apartheid par Rabat, en échange de celle de l’occupation marocaine du Sahara Occidental par les Etats-Unis, fait les affaires des marchands de mort.

Le Maroc achète des armes à Israël

Le quotidien israélien Haaretz rapporte ainsi mardi qu’Israel Aerospace Industries (IAI), une entreprise d’État qui sera bientôt présidée par le criminel de guerre israélo-marocain Amir Peretz, vient d’empocher quelque 22 millions de dollars en vendant à l’armée marocaine un lot de «drones kamikazes ».

Le drone Harop d’IAI, déjà vendu à l’export à l’Inde et à l’Azerbaïdjan, emporte une vingtaine de kilos d’explosifs et il a un rayon d’action de 1.000 kilomètres, ce qui lui permet, dans le cas du Maroc, de faire la guerre aussi bien au Sahara qu’à l’Algérie voisine. Il est prévu qu’IAI installe au Maroc une usine de fabrication de tels drones, ajoute Haaretz.

Amir Peretz est pour sa part un ancien bureaucrate syndical qui mange à tous les râteliers. Il fut brièvement ministre de la Défense d’Israël en 2006, lors de l’attaque contre le Liban (plus de 1.200 morts, dont une majorité de civils). Ce qui a valu à ce natif du Maroc (où il a vu le jour en 1952) une plainte pour crimes de guerre déposée par des anti-colonialistes marocains, dont le regretté Abraham Serfaty.

CAPJPO-EuroPalestine

Partager

Plus d’histoires deApartheid