Aller à…
RSS Feed

5 mars 2024

Le cabinet doit se prononcer sur la rupture des liens diplomatiques avec Israël – par Naledi Pandor


Naledi PANDOR | 31 janvier 2024

Le ministre rappelle les mesures qui ont été prises dans la réponse parlementaire

31 janvier 2024

858. Mme S B Lehihi (Nord-Ouest : EFF) demande au ministre des relations internationales et de la coopération :

(a) quelles mesures sont en place pour suspendre toutes les relations diplomatiques avec Israël et (b) quels sont les autres détails pertinents à cet égard ?

RÉPONSE :

(a) et (b) : Les interventions diplomatiques suivantes ont été prises à ce jour par le gouvernement sud-africain :

– Le 1er novembre 2023, le Cabinet du gouvernement sud-africain a pris la décision de rappeler tous ses diplomates à l’ambassade d’Afrique du Sud à Tel-Aviv pour des consultations en Afrique du Sud en raison de la violation du droit international par le gouvernement israélien dans sa guerre contre Gaza et de son travail de sape continu des résolutions des Nations Unies sur la question palestinienne.

– Le 9 novembre 2023, le département des relations internationales et de la coopération (DIRCO) a contacté l’ambassadeur de l’État d’Israël en Afrique du Sud, M. Eliav Belotsercovsky, pour lui faire part de ses vives inquiétudes face à l’augmentation du nombre de victimes civiles de cette guerre. Par la suite, l’ambassadeur d’Israël en Afrique du Sud a été rappelé en Israël.

– Le 17 novembre 2023, l’Afrique du Sud, ainsi que d’autres États parties, à savoir le Bangladesh, la Bolivie, le Venezuela, les Comores et Djibouti, ont déféré la situation dans l’État de Palestine au Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), conformément à l’article 14 du Statut de Rome.

La saisine a été remise en personne par l’ambassadeur d’Afrique du Sud à La Haye.

– Le 21 novembre 2023, le Président Ramaphosa a accueilli un sommet extraordinaire des dirigeants et partenaires des BRICS, afin de définir une position commune pour mettre fin à la violence et garantir un couloir humanitaire sans entrave vers Gaza, en tant que mesure immédiate, tout en relançant le processus de paix au Moyen-Orient.

Les résultats du sommet des dirigeants et partenaires des BRICS ont été suivis par l’accueil par l’Afrique du Sud d’une conférence extraordinaire des chefs d’État et anciens chefs d’État de l’Union africaine (UA), les 27 et 28 novembre 2023 à Tshwane (Pretoria), dans le but de galvaniser le soutien des États membres de l’UA à la situation à Gaza.

– Le 21 novembre 2023, l’Assemblée nationale a voté une motion demandant la fermeture de l’ambassade d’Israël en Afrique du Sud et la suspension de tous les liens diplomatiques jusqu’à ce qu’Israël accepte un cessez-le-feu et s’engage à participer à des négociations contraignantes sous l’égide des Nations unies, dont l’issue doit être une solution pacifique juste, durable et viable au conflit. Le cabinet doit encore se prononcer sur la marche à suivre à cet égard.

Partager

Mots clés: , ,

Plus d’histoires deAFRIQUE