Aller à…
RSS Feed

26 septembre 2022

Rapport russe : Obstacles à l’exportation d’armes russes vers l’Algérie et l’Afrique


Publié par Gilles Munier sur 26 Juillet 2022,

Catégories : #Algérie, #Afrique, #Russie, #Maroc

Par la rédaction d’Algérie Focus (25/7/22)*

L’agence russe Hevelia a publié un rapport sur l’impact de la guerre ukrainienne et des sanctions occidentales sur les exportations russes d’équipements militaires vers des pays africains, tels que l’Algérie, l’Égypte, le Soudan et l’Angola.

À cet égard, le Stockholm Peace Research Institute a révélé que les équipements militaires russes représentent la moitié des exportations d’armes africaines.

Le rapport indique que les plans de la Russie pour exporter des armes ont commencé à s’effondrer en raison des pertes de l’armée russe en Ukraine.

La même source a cité le Pentagone et certains hauts responsables du renseignement américain disant que l’accord sur les armes que le Kremlin envisage de vendre à l’Afrique pourrait être interrompu en raison de la guerre ukrainienne.

les services de renseignement américains s’attendent à ce que la perte d’équipements de haute technologie par la Russie en Ukraine entraîne un ralentissement des expéditions d’armes russes vers l’Afrique.

Les mêmes sources s’attendent à ce que Moscou rencontre des problèmes majeurs dans la livraison d’équipements en raison de la perte de certains équipements en Ukraine.

En février 2021, The National Interest a publié un rapport sur les armes et équipements russes, dans lequel il déclarait que l’Algérie et l’Égypte figuraient parmi les plus grands pays ayant acquis des armes russes.

Le rapport indique que l’Algérie a acquis un grand nombre de véhicules blindés lourds, dont 500 chars T-90SA, 300 véhicules de combat améliorés et des véhicules de soutien de chars Terminator 2.

L’Algérie est également arrivée en tête de liste des pays importateurs de produits russes classés sous confidentialité, en grande partie en 2021, selon le site spécialisé RBC.

La valeur des matériaux importés de Russie s’élevait à 985 millions de dollars américains.

Il concerne des équipements militaires, des munitions, des avions militaires, et d’autres produits utilisés dans le domaine nucléaire, selon la même source.

*Source : Algérie Focus

Partager

Plus d’histoires deAFRIQUE