Aller à…
RSS Feed

6 octobre 2022

Un projet de loi US, pour “punir” les pays africains trop proches de la Russie, provoque la colère des États Africains


Un projet de loi US, pour “punir” les pays africains trop proches de la Russie, provoque la colère des États Africains

Une Loi Biden qui ouvre la voie à toute les guerres coloniales US en Afrique !

Antony Blinken se fait engueuler par son homologue sud-africaine, Pretoria, le 9 août 2022.

La séquence a fait son petit effet. Lors du déplacement en Afrique du Sud d’Antony Blinken le 8 août dernier, le Secrétaire d’État US s’était vu repris vertement par son homologue Naledi Pandor, lors de leur conférence de presse commune.

La ministre sud-africaine des Affaires étrangères avait ouvertement condamné un projet de loi récemment adopté par la Chambre des représentants des États-Unis, qui, selon elle, punirait les nations africaines pour ne pas avoir fait preuve d’une déférence suffisante envers l’Occident par rapport à la Russie, indique le Washington Post.

Endiguer la Russie

La raison de la colère sud-africaine ? La “Loi sur la lutte contre les activités malveillantes de la Russie en Afrique” ou “Countering Malign Russian Activities in Africa Act”, adoptée par 415 voix pour et 9 contre par les représentants US en avril dernier. L’Afrique du Sud a appelé le Sénat US à la rejeter (N.B. : Toute activité des Russes en Afrique est malveillante pour les occidentaux : USA, la France, GB, etc…. ; Par contre, les guerres coloniales, coups d’’états et autres massacres occidentaux étant toujours bienveillants)

Avec ce projet de loi, les États-Unis souhaitent “demander des comptes aux gouvernements africains et à leurs responsables qui sont complices de l’aide à l’influence et aux activités malveillantes (de la Russie)”, indique le texte (donc une déclaration de guerre et menace de coups d’États contre tout pays qui n’obéira pas aux USA ; ce sont Biden et les Démocrates avec le soutient des Républicains qui dont directement impliqués dans cette politique coloniale).

Le projet de loi permettra au Congrès, rappelle le site sud-africain News 24, d’évaluer régulièrement l’ampleur et la portée de l’influence et des activités de la Fédération de Russie en Afrique qui compromettent les objectifs et les intérêts des États-Unis, et déterminer comment traiter et contrer efficacement cette influence et ces activités” (comprendre par des coups d’états attentats et la terreur). Le projet prévoit également “de tenir pour responsables la Fédération de Russie et les gouvernements africains […] qui sont complices”.

De façon concrète, les pays africains ne pourront pas acheter de pétrole à la Russie, “car, selon les États-Unis, l’argent généré par les exportations de pétrole finance la guerre”. Pour ce qui concerne l’importation de céréales, dont l’Afrique est très dépendante, “les pays africains sont autorisés à acheter des céréales russes tant qu’elles n’ont pas été volées à l’Ukraine”, détaille News 24. (Les USA diront toujours que le pays a importé des céréales volées pour justifier toutes leurs activités criminelles, ils mentent comme Macron)

https://histoireetsociete.com/2022/09/02/un-projet-de-loi-americain-pour-punir-les-pays-africains-trop-proches-de-la-russie-provoque-la-colere-des-etats-africains/

SADC : La Communauté de développement de l’Afrique australe.

 

Partager

Plus d’histoires deAFRIQUE