Aller à…
RSS Feed

8 décembre 2022

Tragédie au large des côtes espagnoles: plusieurs embarcations de harragas algériens ont fait naufrage et de nombreux disparus déplorés


Publié par Gilles Munier sur 27 Septembre 2022, 07:58am

Catégories : #Algérie

Par la rédaction d’Algériepart plus (26/9/22)*

Plusieurs naufrages d’embarcations transportant des harragas algériens ont été signalés pendant ces dernières 72 heures au large des côtes espagnoles. Cela s’ajoute au nombre croissant de décès, alors que de plus en plus d’embarcations prennent la mer depuis les côtes des wilayas du nord algérien vers les côtes du sud de l’Espagne. Au moins 3 naufrages ont été recensés en 48 heures par l’ONG Centre International pour l’Identification de Migrants Disparus (CIPIMD) qui se trouve à Malaga en Andalousie (Espagne). 

L’un des militants les plus célèbres et actifs de cet ONG, Francisco José Clemente Martin, basé à Almeria, a indiqué ce lundi 26  septembre à ce sujet sur sa page Facebook qu’une barque motorisée transportant 12 personnes de nationalité algérienne a fait naufrage entre Murcie et Alicante au sud de l’Espagne. Pour l’heure, seuls deux migrants algériens se trouvant à bord de cette embarcation ont pu être secourues et récupérés par les secouristes espagnols. 10 autres harragas algériens sont déclarés disparus.

Hier, le dimanche 25 septembre, une embarcation de harragas algériens a fait aussi naufrage au large des côtes de Carthagène, une ville portuaire et une base navale située dans la région de Murcie, au sud-est de l’Espagne. Là aussi, seulement deux survivants ont été retrouvés et les recherches n’ont pas pu aboutir à d’autres opérations de sauvetage maritime car ce naufrage s’est produit la nuit dans l’obscurité totale, nous apprend toujours l’activiste Francisco José Clemente Martin, l’un des plus célèbres défenseurs des droits des migrants clandestins en Espagne.

Le samedi 25 septembre dernier, un autre bateau venant clandestinement depuis les côtes algériennes a fait aussi naufrage au large des côtes d’Alicante, une ville portuaire de la Costa Blanca, au sud-est de l’Espagne. Les secouristes espagnols ont pu sauver 10 harragas algériens dont un enfant mineur qui a été transféré en toute urgence en hélicoptère vers un hôpital situé à Valence alors qu’il se trouvait dans un état jugé très grave.

Ce naufrage a fait au moins 4 morts parmi les harragas algériens, affirment à ce propos la même ONG CIPIMD qui s’appuie sur les données communiquées par les garde-côtes espagnols. Selon cette source, ces harragas algériens morts avalés par la Méditerranée ont rallié les eaux territoriales espagnoles depuis la wilaya de Tipaza.

*Source : Algériepart plus

Sur le même sujet, lire aussi :

La crise en Algérie pousse des milliers de ses jeunes à prendre la mer, en direction de l’Andalousie

Plus de 1000 Harragas et plus de 90 embarcations en 72 heures : l’exode tumultueux des migrants algériens vers l’Espagne ne cesse pas

Algérie : en dix jours, 10 clandestins noyés et 1200 autres repêchés

Partager

Plus d’histoires deAlgérie