Aller à…
RSS Feed

27 janvier 2023

Victoire contre les gros pollueurs


 

On nous disait que cette victoire était impossible. Mais nous n’avons jamais douté de notre pouvoir citoyen, et nous sommes parvenus à remporter une belle victoire pour pour la planète et notre avenir.

Les dirigeant·e·s de l’UE ne semblaient pas écouter. Ils/Elles continuaient à soutenir un dangereux traité permettant aux entreprises polluantes de poursuivre en justice les États prenant des mesures ambitieuses en faveur du climat. Ceci tout en leur réclamant des milliards d’euros en compensation de la perte de leurs profits menacés par de telles mesures. [1]

Mais notre planète avait besoin de nous, nous avons donc continué ! Voici les actions que nous avons menées ensemble :

Nous avons d’abord alerté la Commission européenne sur le fait que ce dangereux traité appartenait au passé, et qu’il s’agissait d’un fossile hérité d’une ère de déni du réchauffement climatique.

 

Puis, alors que les pays membres de l’Union européenne ne semblaient pas décider à quitter ce traité, nous sommes passés à l’action ensemble. Avec Extinction Rebellion, nous avons mis en scène une immense scène de crime climatique juste devant le lieu de leur réunion. Les dirigeant·e·s ont ainsi dû faire face à la terrible réalité qu’ils et elles étaient en train de créer.

 

Puis, la militante pour le climat Greta Thunberg a rejoint notre combat, et nous avons diffusé son message à des dizaines de milliers de personnes. Cela a permis de créer la vague d’indignation publique nécessaire au renforcement de notre mouvement. Ensemble, nous avons continué à faire pression sur les pays européens afin qu’ils cessent de protéger les grands pollueurs.

 

Et le vent a enfin tourné en notre faveur !

La Pologne et l’Espagne ont annoncé qu’elles comptaient se retirer de ce traité toxique. Cette décision a provoqué une onde de choc dans toute l’Union européenne, et d’autres pays leur ont emboîté le pas, comme les Pays-Bas, la France, la Slovénie, l’Allemagne et la Pologne ! [2]

Mais nous ne nous sommes pas arrêté·e·s là. Nous avons exhorté leurs ministres à pousser les autres pays européens à se retirer de ce traité d’un autre temps, afin qu’ils puissent être libres de prendre des mesures ambitieuses pour le climat.

 

Et ils l’ont fait lors d’un vote clé ! C’est un coup dur pour tous ceux qui défendent encore ce dangereux traité, et un message fort indiquant que les Européen·ne·s souhaitent un avenir durable . [3]

Puis, ce jeudi, le Parlement européen, à la suite de la pression exercée par cette communauté, a lui aussi appelé la Commission européenne à organiser le retrait de tous les pays de l’Union européenne de ce traité toxique. [4]

Nous avons continué ce combat parce que c’est le sens même de notre action. Notre mouvement est là pour mener des combats difficiles, sur des sujets qui seraient sans cela délaissés. Notre unité nous permet de ne jamais relâcher la pression, même lorsqu’un sujet ne fait plus la une des journaux.

Notre mouvement a permis de concrétiser chaque étape de cette victoire. Aidez-nous à fêter ce moment et à partager cette grande victoire !

PARTAGEZ SUR FACEBOOK
PARTAGEZ SUR TWITTER

Vous n’utilisez pas les médias sociaux ? Faites suivre cet e-mail à vos amis !
Merci de rendre possible l’impossible,

Rachel (Amsterdam), Tom (Bruxelles), Alex (Marseille) et l’ensemble de l’équipe de WeMove Europe

P.S. Cette étape est absolument clé, mais nous ne nous attendons pas à ce que la Commission européenne cède d’emblée. Nous allons la tenir à l’oeil les prochains mois. En maintenant la pression pendant des années, nous avons changé le destin de ce traité et ainsi le cours de l’Histoire. C’est en continuant de mener ce combat que nous avons obtenu cette victoire. Et nous ne nous arrêterons pas là. Soutenez-nous financi!èrement pour que nous remportions d’autres victoires de ce genre !

 

Partager

Plus d’histoires deCLIMAT