Aller à…
RSS Feed

19 avril 2024

Le philosophe Edgar Morin se dit « ahuri et indigné » par le « carnage » commis par Israël à Gaza


Le plaidoyer d’Edgar Morin a eu un retentissement énorme sur les réseaux sociaux puisque la vidéo de son intervention a été vue, une semaine après, plusieurs centaines de milliers de fois entre X et TikTok
Invité d’honneur de la deuxième édition du Festival du livre africain de Marrakech (FLAM) du 8 au 11 février, le philosophe et sociologue Edgar Morin, 102 ans, a donné son point de vue sur la guerre que mène Israël à Gaza (AFP/Joël Saget)
Invité d’honneur de la deuxième édition du Festival du livre africain de Marrakech (FLAM) du 8 au 11 février, le philosophe et sociologue Edgar Morin, 102 ans, a donné son point de vue sur la guerre que mène Israël à Gaza (AFP/Joël Saget)
Par MEE
Published date: Lundi 19 février 2024 – 15:15 | Last update: 2 days 3 mins ago
44
Shares
facebook sharing buttontwitter sharing buttonwhatsapp sharing buttonmessenger sharing buttonemail sharing buttonsharethis sharing button
« Je suis à la fois ahuri et indigné par le fait que ceux qui représentent les descendants d’un peuple qui a été persécuté pendant des siècles, pour des raisons religieuses ou raciales, que les descendants de ce peuple qui sont aujourd’hui les décideurs de l’État d’Israël, que ceux-là puissent non seulement coloniser tout un peuple, le chasser en partie de sa terre et vouloir le chasser pour de bon, mais qui en plus, après le massacre du 7 octobre, se sont livrés à un véritable carnage, massif sur les populations de Gaza, et continuent sans arrêt, frappant civils femmes et enfants. »

Invité d’honneur de la deuxième édition du Festival du livre africain de Marrakech (FLAM) du 8 au 11 février, le philosophe et sociologue Edgar Morin, 102 ans, a donné son point de vue sur la guerre que mène Israël à Gaza, responsable, depuis le 7 octobre, de la mort de plus de 29 000 Palestiniens.

« Et de voir le silence du monde, le silence des États-Unis, protecteurs d’Israël, le silence des États arabes, le silence des États européens qui se prétendent défenseurs de la culture, de l’humanité, des droits de l’homme. Je pense que nous vivons une tragédie horrible parce que nous sommes impuissants devant cette chose qui se déchaîne », a-t-il aussi constaté.

Son plaidoyer a eu un retentissement énorme sur les réseaux sociaux puisque la vidéo de son intervention a été vue, une semaine après, plusieurs centaines de milliers de fois entre X et TikTok, y compris par certains responsables politiques français de gauche.

Parmi eux, Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise (LFI, gauche radicale), a déclaré : « Edgar Morin pense et parle juste pour le compte de tous ceux à qui il reste un sentiment humain face au génocide à Gaza ».

Devant un large public venu l’écouter, il a aussi appelé à « témoigner ».

« La seule chose qui reste si on ne peut pas résister de façon concrète, c’est de témoigner, résistons dans nos esprits, ne nous laissons pas duper, ne nous laissons pas oublier, ayons le courage de regarder les choses en face et voyons tout ce que nous pouvons faire pour continuer à témoigner. »

Le philosophe, dont les parents étaient juifs, avait déjà, le 9 novembre, co-signé avec de grandes figures de la recherche française, une tribune dans Le Monde pour « appeler le président Macron à réclamer sans délai » un cessez-le-feu.
Source: https://www.middleeasteye.net/fr/actu-et-enquetes/le-philosophe-edgar-morin-se-dit-ahuri-et-indigne-par-le-carnage-commis-par-israel

Partager

Mots clés:

Plus d’histoires deGAZA