Aller à…
RSS Feed

18 juillet 2024

La Palestine c’est le nouveau Viet-Nam


par Vive la Révolution

Science-PO appelle tous les étudiants à la grève contre le génocide
Les étudiants de Sciences PO ont appelé toutes les autres universités de France à se mobiliser pour faire cesser le génocide et faire respecter le droit international : «Sciences PO : une journée de mobilisation déterminante»

Contre le génocide à Gaza, les campus américains s’embrasent
Partout dans le pays, des étudiants occupent leurs universités. Les arrestations se multiplient. Ils exigent que leurs universités coupent leurs liens financiers avec Israël ou des entreprises liées à l’État hébreu.1

Répression aux USA et répression France
Répression aux USA : Au moins 120 étudiants ont été arrêtés dans la nuit de lundi 22 à mardi 23 avril 2024 devant des locaux de la prestigieuse université de New York

Répression en France : Les CRS sont intervenus dans la nuit de mercredi 24 avril 2024 pour expulser une centaine d’étudiants de Sciences Po Paris qui avaient planté leurs tentes au sein de leur campus.2

Gaza : Israël a assassiné 141 journalistes depuis le début du génocide
Le bureau des médias a déclaré dans un communiqué rendu public sur la plateforme Telegram, ce qui suit : «Le nombre de journalistes tués est passé à 141 depuis le début de la guerre génocidaire dans la bande de Gaza, après la mort de notre confrère journaliste, Muhammad Bassam Al-Jamal».3

Gaza – Israël n’a pas réussi à assassiner tous les journalistes
Amina Hamid, écrivaine et journaliste Palestinienne de Gaza a été tuée avec ses deux enfants ce jeudi 25 avril 2024 lors d’un raid de l’aviation israélienne sur leur maison située en plein coeur du camp de réfugiés Al-Shati à l’ouest de la ville de Gaza.

Treize autres corps ont été retirés de sous les décombres. La plupart des corps d’enfants.

Un enfant rescapé du raid se précipite tout en larmes vers le correspondant local d’Al Jazeera. Il répète une phrase : «Ils ont tué toute ma famille. Ma mère, mon père, mes frères et sœurs sont tous là-bas sous les décombres. Ils sont tous morts».4

L’enfant rescapé s’essouffle. Il baisse les yeux. Il pleure toujours. La caméra continue à tourner.

Plus loin, les secouristes sont sur place et tentent de percevoir une voix, un bruit, un signe de vie.

Mais rien. Aucune voix, aucun bruit, aucun signe de vie.

Les fouilles commencent méticuleusement. Les premiers membres des corps déchiquetés, broyés, apparaissent.

Le spectacle est horrible. Insoutenable.

L’armée dite «la plus morale au monde» a fait du bon travail.

Il y a eu les «Comités Vietnam de base»,

À quand des «Comités Palestine de base» ?

La Palestine, c’est le nouveau Vietnam

Partager

Mots clés: ,

Plus d’histoires dePalestine