Aller à…
RSS Feed

30 novembre 2021

Rassemblement pour la Libye du 3 septembre, place de la République par Ginette Hess Skandrani


Coordination pour la Paix et la souveraineté du peuple Libyen Africain
Rassemblement du 3 septembre 2011, place de la République Paris

Un rassemblement bon enfant avec beaucoup d’échanges, de débats entre les uns et les autres. Beaucoup d’interventions au mégaphone entre des personnalités, des militants, des représentants d’associations. Un espace d’ouverture où chacun/ne pouvait s ‘exprimer, condamner la politique de Sarkozy, de l’Europe, de L’OTAN, dénoncer le rôle nocif des médias, de l’ONU, des rapaces de la Conférence sur la Libye de Paris qui veulent déjà se partager le butin, alors que les populations meurent sous les bombes et que les rebelles partent à la chasse aux noirs comme du temps maudit de l’esclavage.
Entre le Prince, Henri Sixte Bourbon de Parme, un des descendants des rois de France, le représentant du Comité Valmy, du Réseau Voltaire, le député malien, les militants de reopen, les comités communistes, beaucoup de jeunes, de femmes qui se sont également exprimés, nous sommes arrivés à créer un véritable lieu de débats et d’échanges de propositions. Nous étions environ 300 personnes, de différentes tendances et de différents horizons. Il faisait beau, le lieu, malgré le bruit des voitures était rendu agréable par cette forme d’agora d’expression directe. Beau de panneaux, de photos du drame libyen, des massacres étaient exposées tout autour de la place. Le drapeau de la Jamarihiya et la lettre d’Aycha Kadhafi avec sa photo étaient bien en vue.
C’était la première sortie officielle de la coordination dont plusieurs membres ont été en délégation en Libye et ont témoigné de la réalité de cette guerre préfabriquée par nos médias occidentaux avec l’aide du Qatar et de ses médias mensonges.
Un boycott de ces médias qui ne servent pas à informer mais à déformer la vérite a été proposer. Une proposition de marche sur l’OTAN avec non amis belges afin d’exiger la dissolution de cette organisation terroriste responsable de dizaines de milliers de morts et de blessés.
D’autres rassemblements ou réunions publiques avec nos amis africains sont proposées.
Pour la coordination

Nous sommes allés rejoindre en fin d’après-midi nos amis du Cri Panafricains qui se rassemblaient pour la Côte d’Ivoire afin de dénoncer  la recolonisation de leur pays ce qui rejoignait également nos préoccupations. Nous avons lié la dénonciation de L’OTAN, de Sarkozy, des prédateurs colonialistes et des voleurs de ressources africaines et amené notre soutien aux peuples africains.

 
Ginette Hess Skandrani
Paris, 4 septembre 2011

0 0 votes
Évaluation de l'article
Partager

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Plus d’histoires deLibye