Aller à…
RSS Feed

25 novembre 2020

Crime génocide en Libye


Crime génocide en Libye

http://www.youtube.com/watch?v=t3KvVNP46oQ&feature=related

 »Petite traduction »
Au tout début de la vidéo on voit l’une épouse d’un habitant de Taourgha.C’est une égyptienne, installée depuis une vingtaine d’années en Libye qui crie sa douleur et celle de ses enfants suite à l’état de mendicité auquel elle est arrivée.

En deuxième partie ,on voit des gens de Taourgha parler de leur calvaire de réfugiés. Les Taourghis qui ont tous la peau noire et sont des descendants d’esclaves des riches de Misrata. Cette couleur est devenue la cause de leurs problèmes,ils ont subi un véritable nettoyage ethnique par les gens de Misrata, dont ils ont été expulsés ainsi que de Taourgha, après avoir été battus , matraqués, ou tués pour beaucoup d’entre eux. Leur tête est mise à prix à 20 dinars et son acheteur a le droit de torturer à mort son esclave .
Ces gens-là pleurent leur souffrance et se demandent pourquoi une soit-disant révolution raciste les a traités comme des sous-hommes ,comme des Libyens de deuxième catégorie.De toutes les villes du Nord de la Libye conquise par les rebelles, seule Taourgha a été vidée complétement de ses habitants pour la simple raison qu’ils sont noirs.

.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,