Aller à…
RSS Feed

1 décembre 2020

Les Pieds Nickelés de l’OTAN, la NSA et la Jamahiriya libyenne


………………………..
France
À La Cour pénale internationale de La Haye.

Référence : ……………………

Objet : Plainte pour crimes contre l’humanité, terrorisme, barbarie et escalade du massacre des populations Libyennes de la part de l’Otan en Libye.

Je soussigné Raoul Gérard, demeurant à l’adresse ci-dessus : Je renouvelle ma plainte devant la cour pénale internationale de la Haye de mon plein droit, en tant que simple citoyen, dans l’intérêt de l’humanité et pour motifs humanitaires, pour crimes contre l’humanité, terrorisme, barbarie et escalade du massacre des populations libyennes de la part de tous les commanditaires de l’Otan en Libye.

Monsieur le procureur de la C.P.I. et les Juristes affiliés.

Certes, vous êtes parfaitement conscient des bombardements sauvages et criminels de l’Otan depuis la fin de l’exclusion aérienne terminée le 24 mars 2011, qui était la seule raison de l’intervention. Conscient des livraisons d’armes par l’Otan aux rebelles, non prévue par les résolutions, ce qui prouve entre autres la volonté d’engagement de l’Otan dans une véritable guerre contre la Libye et cela n’est plus à démontrer.

Depuis cette date vous êtes aussi conscient de l’escalade des bombardements sur des dizaines de villes en paix comme Tripoli, Ben-Wallid, Syrte, Zliten, zawiyah, etc. Conscient des milliers de bombes larguées en dehors de toutes résolutions onusiennes, accords et statuts violées à outrance, qui ont causé la mort de nombreux civils Libyens, dont les chiffres réels se comptent par milliers. Causés la mort de dizaines de milliers de militaires Libyens qui ne relevaient pas d’une action militaire aérienne mais d’une action de maintient de l’ordre et de légitime défense face à des rebelles lourdement armés.

Conscient qu’aucune résolution ne permet à L’Otan de tenter de renverser un régime et de faire une véritable guerre avérée au peuple Libyen. Ce qui est pourtant bien le cas, toute personne digne d’honnêteté le reconnait. Il n’y a plus besoin de preuves à apporter pour dénoncer le GÉNOCIDE DE L’OTAN. Qu’on-t-ils fait de mal le mari d’Aïcha et 3 des petits enfants de kadhafi de moins de 5 ans ! Pour subir une exécution de mise à mort avec des centaines voire des milliers d’autres civils par les bombardements de l’Otan qui certifie que ses frappes sont bien ciblées, donc DEUX FOIS CRIMINELLES. Ces crimes odieux semblent s’accomplir avec le consentement de la C.P.I. du fait de son manque de dynamisme pour intervenir. Face à cette situation la C.P.I. perd toute légitimité depuis le 25 mars 2011 où le maudit « bal » des massacres de l’Otan a commencé sous le regard de tous.

Qu’a-t-il fait le clan Kadhafi de plus mal que l’Otan pour défendre son peuple d’une invasion barbare ! Pour le défendre de façon moins sanguinaire que l’Otan qui DEPUIS 6 MOIS fait bien pire que les accusations que cette coalition a lancé elle-même contre le clan. Une hypocrisie monumentale éhontée qui démontre précisément que les mandats d’arrêt contre le clan Kadhafi n’ont aucun contenu logique et légal au regard de la vraie justice ; Du fait que les mandats d’arrêt auraient bien dû commencer par les principaux acteurs de l’Otan, soit au moins une dizaine de criminels de guerre qui, de toutes leurs forces poussent au massacre jour et nuit depuis 6 mois en violant de surcroît toutes conventions, accords, statuts…, Criminels de l’Otan qui airaient dû faire l’objet d’une comparution urgente devant la C.P.I. dès le mois d’avril 2011.

De plus l’escalade de la barbarie de l’Otan dont vous avez tous connaissance jusque là, se poursuit avec L’UTILISATION DE GAZ MOUTARDE sur Ben Wallid. Si cet acte inhumain vient des rebelles c’est bien sûr avec la bénédiction de l’Otan. Certes vous répondrez que les preuves manquent, elles manqueront toujours avec des journalistes et des enquêteurs au service de l’Otan qui cherchent même à acheté les habitants de Bani wallid par des sommes d’argent pour qu’ils se rendent.

L’Otan a aussi acheté des armes lourdes russes en Lettonie avec des chars de combat blindés, maquillées à Benghazi, pour donner aux rebelles Libyens afin que ceux-ci tentent de déloger l’armée loyaliste des villes, alors que cette même organisation de l’Otan FUSTIGEAIT DE TOUTES SES FORCES KADHAFI d’utiliser des chars, contre l’insurrection lourdement armées, ainsi que des avions que l’Otan utilise MILLE FOIS PLUS sur des populations civiles en paix ! Pourquoi alors c’est le clan Kadhafi, qui est poursuivit par un mandat d’arrêt et aucun mandat d’arrêt envers les leaders de l’Otan ! Un tribunal international peut-il accepter toutes ces fourberies ! En clair, la justice de la C.P.I. consisterait à condamner quelqu’un de gênant estimé avoir commis un crime, en innocentant celui qui en a commis mille.

La plupart des génocides se font dans le silence du monde, lorsque plus tard ils finissent dans les livres d’histoire dans lesquels la C.P.I., certes, sera mentionné pour son soutient très remarqué à la croisade terroriste et au génocide de l’Otan ; Ou bien alors la C.P.I. s’effondre ! Que s’y passe-t-il ! Génocide par les milliers de bombardements sur des villes pacifiques et en paix dans le but certain de relever toute la population contre le régime ; Le langage transparent de l’Otan au peuple Libyen est donc bien celui-ci : « tant que vous soutiendrez vôtre guide nous vous exterminerons ». Ce qui représente une double guerre barbare contre le peuple libyen. Le Ministre Français Allain Jupé n’a-t-il pas déclaré que l’intervention militaire de l’Otan en Libye était un investissement pour l’avenir !

La seule réponse qui semble émanée de la C.P.I., c’est de faire Haro sur Kadhafi, pendant que les commanditaires de l’Otan massacrent en toute impunité et en dehors de toutes conventions et résolutions, ainsi que du statut de Rome qui interdit les bombardements à proximité des habitations civiles, alors que des milliers de tirs appelés tirs ciblés par l’Otan ont été opérés en plein sur des habitations et autres bâtiments civils, casernes en pleine nuit pour corser l’abomination, où des soldats ont été massacrés pendant leur sommeil, sur du patrimoine de l’UNESCO, installations d’électricité, antennes de radios et télé, usines civiles, écoles, salles de sport, stations essence, cars civils, mosquées, infirmeries, et même sur des stocks de ravitaillement de nourriture en dépôt et en circulation, etc. etc., et apporter le chaos, l’horreur, la famine, l’exode…Quant à couper l’eau et le gaz aux populations de Syrte et Ben Wallid pour tenter d’exterminer par la soif, cela se passe de commentaire. Ils ne demandent rien à personne ces habitants pris en otages par l’Otan et le C.N.T., Et ils sont libres de soutenir qui ils veulent.

Bombardement triplements interdits puisque l’Otan n’a pas non plus pour mission de faire la guerre à la Libye. Quant à larguer un déluge de bombes sur des villes en paix, c’est un crime barbare certain contre l’humanité que vous ne pouvez renier, avec récidive continuelle depuis près de 6 mois malgré les voix qui s’élèvent dans le monde entier, tout en vociférant sans répit tantôt que kadhafi massacre son peuple, tantôt qu’il représente une menace pour lui, alors qu’il a le mérite de s’acharner à le défendre d’une invasion colonialiste avérée ; Invasion attestée et signée par les propos d’Allain Jupé cité à la fin du paragraphe 7, pour énième preuve. Par ces ignobles mensonges l’Otan a trouvé la manière de tenter de faire endosser à Kadhafi tous les crimes commis par elle-même contre le peuple Libyen.

Quant aux bombes incendiaires larguées sur des villes en pleine activités, ils n’y a plus besoin de preuves à fournir à propos de civils et militaires exterminés brulés vifs par l’Otan dans les villes comme dans le désert, assassinant soldats et civils ravitaillant les troupes, morts dans d’abominables souffrances comparables à la torture et loin de toute source de soin. Une quantité de photos le démontre !

Kadhafi est l’un de ces quelques rares personnages de l’histoire de l’humanité qui dérangent sur le plan politique et financier. Est-ce pour autant qu’il faille l’assassiner, lui et toute sa famille, lancer contre lui et son clan mandat d’arrêt et liste rouge, mettre sa tête à prix comme dans un western ! Kadhafi fait plus l’objet d’une chasse à l’homme qu’une traque justifiée. Si cette traque était justifiée, elle devrait s’opérée dans un ordre logique de gravité de condamnation en commençant par les commanditaires de l’Otan (paragraphe 6). Il est clair que la C.P.I. apparaît comme une cour qui blanchit leurs crimes et barbaries continuelles. Pourquoi ! Ce que les livres d’histoire relateront laissera certainement des millions de lecteur sans voix. Pour l’Otan, Honte, Barbarie et lâcheté ne manqueront pas au menu. Mais pour la C.P.I. que lira-t-on ! C’est bien l’Otan qui massacre le peuple Libyen, et non Kadhafi.

La C.P.I. peut-elle agir comme une organisation politique au service de politiciens et responsables de l’Otan qui se comportent très clairement comme une bande de voyous et de terroristes en Libye !

Le clan Kadhafi n’a fait que défendre son peuple d’une invasion recouverte d’abominables prétextes mensongers qui ne font plus aucun doute. Le rôle de la C.P.I. apparaît de plus en plus partie prenante dans cette invasion macabre pour faire réussir les convoitises des meneurs de l’Otan. Les dénonciations pullulent sur internet. Il n’y a plus que des ignorants pour croire que kadhafi massacre son peuple ou qu’il représente pour lui une menace.

À propos de mensonges vous avez reconnu que Nicolas Sarkosy avait menti en annonçant que kadhafi avait tué des dizaines de milliers de civils. Finalement une enquête en a relevé quelques 200, qui d’une part relèvent en partie de dommages collatéraux face à des rebelles lourdement armés, d’autres parts suite à des rixes continuelles entres tribus et clans de rebelles qui s’acharnent à mettre le plus possible de victimes tués par eux-mêmes et par l’Otan sur le compte de Kadhafi, y-compris avec des charniers entassés par les rebelles constitués de soldats loyalistes et autres rebelles tombés au combat.

En justice la vérité n’est pas faite pour rester cachée. Mais si la vérité devient l’ennemie d’une cour de justice c’est un signe que le monde cour à sa perte. Kadhafi n’avait-il pas raison de refuser d’adhérer à la C.P.I. ! Il avait vu juste des vérités incontestables. Qui n’a pas remarqué que la C.P.I. laisse à l’Otan, volontairement ou non, toutes portes ouvertes qui conduisent aux bains de sang en Libye !

Je me demande pourquoi je perds du temps avec cette deuxième plaintes puisque c’est Kadhafi que vous voulez à n’importe quel prix, fusse celui d’un grand génocide barbare qui se produit en interdisant même le droit de légitime défense à un régime qui de surcroît est approuvé en majorité par le peuple, bien que discrètement à cause de la sauvagerie de certains rebelles. Du jamais vu.

« Vous prendrez mon corps mais vous ne pourrez prendre mon âme » vous a lancé Kadhafi. Même si vous ne croyez pas aux âmes, toutes les âmes des civils et des militaires expédiées injustement et sauvagement par l’Otan dans l’autre monde, réclameront de leur plein droit une véritable justice qui se fera un jour. Et si vos âmes devaient se retrouver pas parmi les plus sévèrement condamnées !

Je vous aie déjà expédié en recommandé un dossier de 25 pages que vous avez reçu le 25/06/11 attestant une quinzaine de preuves photographiques parmi des centaines, attestant du terrorisme de l’Otan, avec commentaires. Libre à vous de les couvrir si vous voulez ; Moi je préfère les dénoncer avec persistance, de toutes les manières. Soyez donc ravis que je sois à vos côtés pour dénoncer les injustices.

Veuillez agréer, Messieurs, Mesdames, l’expression de mes salutations et de mes sentiments de justice.

……….Gérard

( A diffuser)
Copie à divers sites, organisations libyennes et autres.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,