Aller à…
RSS Feed

7 décembre 2021

Libye- Brega et Ras Lanouf aux mains des loyalistes par Allain Jules


Libye – Brega et Ras Lanouf aux mains des loyalistes

Pendant que Nicolas Sarkozy l’agent de la CIA et David Cameron paradaient à Benghazi, hier, des combats se poursuivaient intensément à Syrte, Ras Lanouf et Brega. C’est la soupe à la grimace du côté de nos amis belliqueux qui croient que la Libye leur appartient. L’immensité du territoire libyen, la reconstitution des forces loyales ne permettront jamais que que ce pays retombe en esclavage ou en re-colonisation sans que les agresseurs payent au prix fort leur forfait.
Il faut avouer que, si Kadhafi était vraiment vomi par son peuple, il n’allait nullement résister pendant plus d’une semaine. A cet effet, d’ailleurs, le dirigeant italien, Silvio Berlusconi, l’a reconnu. Il est probable que la Libye ne sera plus jamais comme avant. Les rancœurs, le mensonge, les meurtres et la propagande des occidentaux ont laminé l’union nationale qu’avait préservé le guide libyen.
Syrte : les renégats ont été boutés hors de la ville. Ils ont reculé de plus de 50 kilomètres, après avoir atteint les faubourgs de la cité natale de Mouammar Kadhafi, grâce aux bombardements meurtriers de l’OTAN, qui ont détruit les infrastructures de la ville. Il est signalé, ce matin, la destruction d’une usine textile qui emploie plus de 600 personnes.
Brega : tandis que les félons-islamistes et vendus de Brega/Benghazi regardaient à la télévision, leur chef, le président français qui se pavanait à Benghazi en compagnie du chef de guerre anglais David Cameron, les loyalistes ont profité pour les prendre par surprise. C’est ainsi qu’ils ont regagné leurs positions perdues, après les mensonges qui ressuscitaient encore une fois le général Khamis Kadhafi, qui n’avaient donné aucun ordre pour qu’ils abandonnent leurs positions.
Ras Lanouf : le 12 septembre dernier, les loyalistes avaient déjà attaqué sans succès, les positions des renégats, près de la raffinerie de la ville, tuant au passage, 15 rebelles. Hier, ils ont accentué la pression et fait fuir ces derniers. C’est un coup dur pour le CNT, car, Ras Lanouf, 13 000 habitants, est le principal centre de raffinage du pétrole du pays. Il est situé sur la côté méditerranéenne du golfe de Syrte à 600 km à l’est de la capitale Tripoli.
Qui a dit que c’était fini ?

0 0 votes
Évaluation de l'article
Partager

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Plus d’histoires deLibye