Aller à…
RSS Feed

19 octobre 2020

En raison de la crise financière, l’ONU est devenu le plus grand trafiquant d’arme international selon Ria Novosti


En raison de la crise financière l’ONU est devenu le grand trafiquant d’arme international
En raison de la crise financière L’ONU est devenue le plus grand intermédiaire dans le trafic des armes et de la drogue pour financer ses objectifs de déstabilisations en Afrique.

Après la Côte d’Ivoire, la Libye… le Cameroun ?
L’ONU rachète le même équipement militaire pour les rebelles que celui de l’armée régulière libyenne.

Selon Ria Novosti, Lundi 12 septembre 2011 au soir, un IL-76 libyen a atterri en urgence à l’aéroport de Kishinev en Moldavie. Le porte-parole Adriana Doruk a confirmé que l’avion venait charger un lot d’armement Moldave « périmé » à l’ancien aéroport militaire de Markuleshti…, mais ce dernier n’étant pas équipé pour recevoir des avions de nuit, l’IL-76 a du demander l’autorisation d’atterrir d’urgence à Kishinev.

Le porte-parole des affaires étrangères a déclaré ne rien savoir à ce sujet.

Le porte-parole de l’armée moldave, lui, a déclaré :

« L’avion a atterri en accord avec une autorisation officielle des autorités moldaves dans le cadre d’un contrat entre le Ministère de la Défense moldave et une entreprise lettone de Riga. Selon les termes de ce contrat, un lot d’armement obsolète de l’armée moldave a été chargé le 13 septembre à_bord_de l’IL-76 à destination de la Libye. »

Par ailleurs, cela fait déjà quelques jours que filtre l’information selon laquelle l’ONU achète pour les rebelles, en Lettonie, en Moldavie et à quelques autres pays de l’ex-bloc soviétique, des armes, des tanks, des blindés, de préférence ceux-là même en cours dans l’armée régulière libyenne, et les expédie quelque part au sud de la Libye à bord d’un IL-76.

Ces blindés, repeints en vert, ce même vert de la Jamahiriya Arabe Libyenne, dans l’attente d’être lâchés sur la population civile, seraient conduits par des mercenaires qui se feront passer pour Khaddafistes.

On dit aussi que près de 70 000 nigériens et tchadiens engagés dans l’armée libyenne devraient être les dindons sanglants de cette farce macabre. C’est dans l’espoir de provoquer contre cet afflux de forces nouvelles des représailles que l’ONU déguise ses tanks en vert et compte faire passer ses mercenaires pour des Jamahiriyens.
Source :Novosty

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,