Aller à…
RSS Feed

24 novembre 2020

Médecins sans frontières craint une crise humanitaire en Libye


Merci OTAN, autant en emporte l’humain !!!

Cette organisation terroriste nord atlantique appuyant des renégats harkis revanchards,  crée de la famine et de la terreur dans une des régions les plus prospères de l’Afrique !!!

OTAN : la Honte de l’humanité !!!

Ginette

———————————————–

 

Médecins sans frontières craint une crise humanitaire en Libye

mercredi 28 septembre 2011, par La Rédaction Al Oufok

Des milliers de civils quittent Syrte, où une crise humanitaire se profile compte tenu des pertes humaines grandissantes et d’une baisse des réserves d’eau, d’électricité et de vivres, ont prévenu, mercredi, des organismes d’aide. Selon l’ONG Médecins sans frontières (MSF), les médecins présents dans cette ville portuaire où sont retranchés des fidèles de Muammar Kadhafi font état de l’arrivée de nombreux blessés de guerre dans des hôpitaux dépourvus d’anesthésiants et de médicaments de base.

« Si la situation continue pendant quelques jours ou quelques semaines, ce sera catastrophique. Déjà, les médecins de l’hôpital ne sont pas en mesure d’assurer leur tâche correctement et, si cela perdure, la situation deviendra dramatique », a déclaré le docteur Mego Terzian, responsable des programmes d’urgence de MSF-France.

Des médecins présents à Syrte ont contacté une équipe de MSF basée à Misrata, plus à l’ouest, pour s’approvisionner en médicaments, mais l’ONG n’a pas pu rejoindre cette ville de 100 000 habitants en proie à des combats acharnés. « Ils disent que leur hôpital déborde de blessés. Les autres urgences en pédiatrie, gynécologie et pathologies chroniques ne sont pas traitées », explique l’ONG.

« Ils font état d’énormes difficultés, de pénuries de courant, d’eau et de médicaments de base aux urgences, y compris d’anesthésiants, d’antibiotiques, d’analgésiques et de poches de sang », a ajouté le docteur Terzian. D’après lui, les forces du Conseil national de transition (CNT) qui font le siège de Syrte ont « découragé » les équipes de MSF d’envoyer du personnel humanitaire en invoquant l’insécurité.

De son côté, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) fait état d’un exode – qui s’est considérablement intensifié ces derniers jours – d’habitants fuyant Syrte. « Nous ne sommes pas en mesure d’évaluer la magnitude du problème humanitaire, mais il existe à coup sûr et il nous préoccupe », a souligné Steven Anderson, porte-parole du CICR. « On constate un nombre accru de personnes déplacées, des milliers quittent Syrte vers l’ouest et l’est. »

(Mercredi, 28 septembre 2011 – Avec les agences de presse)

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,