Aller à…
RSS Feed

27 octobre 2020

Libye – Syrie : les paraboles du vide, la dialectique morbide par Allain Jules


Libye – Syrie : les paraboles du vide, la dialectique morbide.

Publié le14 décembre 2011

 

Gérard Araud

Diantre, le coup de gueule hypocrite, mensonger et irresponsable de l’ambassadeur français à l’ONU, Gérard Araud, qui ose qualifier la situation syrienne d’”épouvantable” et d’”effroyable” m’a fait bondir. A-t-on le droit de se plaindre ainsi du fonctionnement de cette institution ? Probablement non, quand on connait la règle du droit de veto. Ces gens veulent que tout le monde suive leur propagande. Non, en Syrie, ils veulent créer une guerre civile.

Dans un contexte international de plus en plus chahuté, dans le vide sidéral d’idées novatrices, dans une course effrénée vers le profit, les sociétés occidentales ont repris l’idée surannée, voire ancestrale, de domination des autres. On ne s’embarrasse plus de gants, encore moins de la ruse, pour mettre au pas, les autres, ceux qu’on estime différents de soi. Pour 5000 Syriens tués, des chiffres tirés de faux rapports, on aboie et critique le Conseil de sécurité alors qu’on se tait sur les massacres de l’OTAN en Libye (70 000 tués), que le même Conseil a permis, en laissant violer la résolution 1973. Cette fois-ci, Russes et Chinois ne veulent pas se faire avoir avec le dossier syrien. C’est tout.

C’est ainsi que ces prédateurs, par des voltiges mensongères (paraboles du vide) et mortifères (dialectique morbide), se permettent même d’aller assassiner un chef d’Etat dans son propre pays en violant toutes les règles internationales, Mouammar Kadhafi. A ceux qui appuient ces agissements, notamment en Libye avec un coup d’état violent, le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité, par méconnaissance et par racisme  sans doute, je leur demande parfois si un tel cas de figure se présentait en France, avec une armée étrangère qui attaquait l’Elysée, quel serait leur attitude. Ils me répondent que “Sarkozy a été élu et non Kadhafi”. Hors-sujet bien sûr. Et le CNT qu’ils ont imposé par la force a été élu, leur rétorque-je ? Là, ils bloquent, n’ont plus d’argument à faire valoir. Marre de ces gens qui veulent un monde unipolaire ! Non au diktat !

C’est sans doute par ce mot d’ordre que les Kongolais (Congolais) se sont jetés à l’assaut des Champs-Elysées, estimant que la France et l’ensemble des pays occidentaux peuvent leur restituer -selon eux-, leur victoire volée.  Pour ces milliers de Congolais, supporters de l’opposant Etienne Tshisekedi wa Mulumba, qui défient les autorités occidentales, à travers leurs capitales. C’est probablement ça que les Africains, tous unis, devaient faire quand ces nazillons attaquaient, pillaient et tuaient en toute impunité les Libyens…en Libye même.

Depuis la nuit des temps, ils mentent. Aujourd’hui, de l’Irak en Syrie, en passant par la Libye ou l’Iran, ils continuent. Le cas le plus flagrant est l’assassinat extrajudiciaire du colonel Mouammar Kadhafi, leur pire cauchemar qu’ils veulent faire disparaître de la mémoire collective.

Mais, quand vous les mettez face à leurs mensonges et leurs contradictions, ils se précipitent pour vous traiter de tous les noms d’oiseaux, allant jusqu’à dire que vous incitez à la haine. Au juste, les “qui” diabolisent, font la guerre, tuent et pillent, partout où ils vont ? Ils ont tous les droits, semble-t-il, d’où cette sortie de cet ambassadeur. Mais pour qui se prend-il ?

La “communauté internationale” c’est quoi au juste ? Parce que c’est au nom de ces deux vocables tortueux que ces gens s’imposent à travers le monde. Alors, que Gerard Araud, qui croit qu’il a raison, s’exprime pour condamner le Conseil de sécurité, en l’occurrence ce machin qu’est l’ONU, c’est vraiment le monde à l’envers.

 

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,