Aller à…
RSS Feed

30 novembre 2020

Libye – Barack Obama poursuit Kadhafi et ses proches…par Allain Jules


Libye – Barack Obama poursuit Kadhafi et ses proches…
Publié le17 décembre 2011
Comme ça, même mort, Mouammar Kadhafi est poursuivi jusqu’à sa tombe par Obama, ce ludion qui promène d’un pays à l’autre, ses espoirs et ses promesses non-tenues. Le président américain traque les proches du frère guide jusqu’aux chiottes.

En effet, les Etats-Unis ont levé la plupart des sanctions contre la Libye mais laissé les mesures concernant les membres de la famille Kadhafi et de leurs amis. Sans vergogne, Cela a été annoncé hier, vendredi, par le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.
Dans leur dynamique donc, les Etats-Unis dégèlent tous les comptes du gouvernement et de la Banque centrale de Libye. En revanche, comme nous l’avons annoncé, les actifs américains réels ou supposés des membres de la famille Kadhafi ou des proches de son régime restent gelés. Selon le porte parole ce la Maison Blanche:«Ces mesures, ainsi que les actions du Conseil de sécurité de l’ONU, permettront au gouvernement libyen d’avoir accès à la plupart des outils et l’aideront à mener à bien la lourde tâche qui consistera à transformer et à reconstruire le pays”. Les Etats-Unis vont aussi “fournir une assistance technique aux autorités libyennes pour obtenir un accès rapide à ces actifs.” a conclut le porte parole américain.
Par la voix de Susan Rice, Représentante permanente des Etats-Unis auprès de l’ONU, juste après que le Conseil de sécurité lève les sanctions financières en vigueur à l’égard de la Banque centrale de Libye et de ses branches, notamment, la Banque Arabe Libyenne des Affaires étrangères, c’est la joie. Elle a déclaré (Rice) que ceci: «permet aux Etats-Unis et d’autres pays de débloquer des milliards de dollars afin d’aider les Libyens à construire leur nouvelle démocratie.”
Les Britanniques ont emboîté le pas aux Ricains. Dans une déclaration du ministre des Affaires étrangères William Hague, il a exprimé l’espoir que l’UE réponde immédiatement à la décision de l’ONU et de prendre les mesures nécessaires pour dégeler les avoirs libyens dont le montant est estimé à 6,5 milliards de livres sterling, soit près de 8,2 milliards d’euros au Royaume-Uni . Quant à la France, elle a indiqué qu’elle débloquera dans les prochains jours, 230 000 000 €, pour le CNT.
Ceux qui croient que l’argent est un aspirateur à idées se trompent. Un âne ne peut jamais se transformer en cheval. Scander urbi et orbi et solennellement sur tous les toits que l’argent peut transformer l’état de décrépitude avancée du CNT, agrégat de félons et de renégats déconsidérés, c’st l’hôpital qui se fout de la charité.

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,