Aller à…
RSS Feed

28 octobre 2020

Grand Inga : L’Union Européenne veut faire de l’Afrique son  » Bougnoulistan énergétique « .


Grand Inga : L’Union Européenne veut faire de l’Afrique son  » Bougnoulistan énergétique « .

Dimanche 18 mars 2012

Si les états de l’Union Européenne , et l’ UE en tant qu’institution , sont toujours prompts à critiquer un projet de  » grand barrage  » en Amérique Latine et particulièrement au Brésil [ Belo-Monte ] , en Asie et particulièrement en Chine , en Inde et au Vietnam , en Russie [ Evenkia NPP ]  , et ceci au nom de la défense des  » populations indigènes  » ces états Européens et l’Union Européenne sont beaucoup moins actifs dans la défense environnementale en Afrique sur ce même dossier .

Si les états Européens financent les organisations environnementalistes s’opposant aux projets hydroélectriques au Brésil , en Russie , au Vietnam et en Chine , ils sont beaucoup plus regardants sur leurs finances lorsqu’il s’agit de l’Afrique et plus particulièrement de la République Démocratique du Congo .

Curieusement aussi des institutions comme le Congrés Etasunien qui s’émeuvent sur ces projets hydroélectriques , soutiennent ce  » projet de développement  » .

Ce  » projet de développement  » c’est le suréquipement du fleuve Congo avec les barrages de Inga III [ lien ] et Grand Inga [ lien ]  

 

Les projets Inga III et Grand Inga rentrent dans le projet de  » colonisation énergetique  » de l’Afrique par l’Europe afin d’en faire une  » source d’énergie stable  » garantissant  » l’indépendance énergétique  » de l’Europe . [ vis à vis des  » états-voyous  » ] . C’est une fusée à quatre  étages :

 

– Le premier étage c’est la mainmise sur les hydrocarbures d’Afrique du Nord en en chassant les opérateurs  » non Occidentaux  » , cad les sociétès pétrolières Chinoises ( Sinopec ) , Russes ( LuKoil , Gazprom )  , Brésiliennes ( Petroras ) ,  Indiennes ( Oil India Limited ) , Argentines  . Plusieurs projets d’oléoducs et de gazoducs trans-Mediterranéens sont en cours d’étude qui viendraient s’ajouter à ceux existants .

 

– Le deuxième étage c’est le projet DESERTEC de centrales solaires et éoliennes en Afrique du Nord qui seraient relièes au continent Européen par des câbles sous-marins.

 

– Le troisième étage c’est la mainmise sur les ressources pétrolières de l’Afrique de l’Ouest et dans le même schéma que pour l’Afrique du Nord l’éviction – au besoin par des  » révolutions  » – des sociétés non-Occidentales . Ces ressources doivent être acheminèes en Europe via un oléoduc Golfe de Guinée – Afrique du Nord .

 

– Le quatrrième étage c’est le suréquipement du fleuve Congo et l’interconnexion via l’Afrique du Nord ( voir supra ) avec l’Europe , Israel et la Turquie .

 

 

 

 

Comme me le soulignait cet après-midi un géographe universitaire Argentin rencontré au forum  » alternatif  » de l’eau :

 

  » Nous , les « émergents « , nous sommes entrés en compétiton et même en guerre avec l’Occident , cad l’Anglosphère et l’Union Européenne , pour l’une des plus grandes batailles géopolitiques de l’histoire . Nous devons à la fois défendre les ressources de notre continent contre les tentatives de prédation de la part de cet Occident mais aussi l’affronter sur d’autres terrains comme l’Afrique .Bien que je le regrette , la réalité des faits m’oblige à dire que notre modèle de développement va nécessiter des ressources extra-continentales et ceci dans moins d’une décennie.

 Ce clip raciste qui a été diffusé par l’Union Européenne ou elle s’oppose au BRICS  n’est que la partie émergée de l’iceberg , la  » guerre informationelle  » , qu’est cette guerre qui a déja commencé et qui se livre en Afrique. Les Occidentaux feront tout , à la fois pour entraver notre développement sur notre propre continent et nous empêcher d’avoir accés aux ressources d’autres continents . Ils viennent piller nos ressources en hydrocarbures aux Malouines mais en même temps ils essayent de nous chasser d’Afrique comme ce fut le cas en Libye ou des sociètés pétrolières Argentines avaient obtenus des concessions[ auprés du gvt du Colonel Khadafi- NDLR ] . Cette guerre se fait pour le moment sur un autre continent , l’Afrique , et ce n’est pas un affrontement direct mais elle pourrait rapidement se transformer en un affrontement direct sur notre continent . Je suis pacifiste et même anti-militariste , je pense que tu connais l’histoire contemporaine de l’Argentine pour comprendre ma position ,  mais quand j’analyse de manière objective les faits,  je ne peux que soutenir un réarmement massif de mon pays et de mon continent. 

Je sais que dans ce forum il y a encore beaucoup de * gauchistes * et d’environnementalistes sectaires mais je commence à rencontrer de plus en plus de personnes , surtout parmi  mes compatriotes Latino-Américains , qui pensent comme moi . « 

 

 

 

Inga0001

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,