Aller à…
RSS Feed

25 novembre 2020

Mokhtar Belmokhtar serait en Libye depuis « quelques semaines »


Mokhtar Belmokhtar serait en Libye depuis « quelques semaines »

Belmokhtar, un des émirs d’Aqmi au Sahel, avait déjà confié à un journal mauritanien qu’il avait profité de la guerre civile en Libye pour se procurer des armes.
Mokhtar Belmokhtar, trafiquant et un des chefs d’Aqmi au Sahel.
Un des chefs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, séjourne depuis « quelques semaines » en Libye, ont affirmé lundi à l’AFP deux sources sécuritaires régionales, l’une d’elles ayant précisé qu’il s’y est rendu « pour notamment se procurer des armes« .
« Mokhtar Belmokhtar, l’un des chefs d’Aqmi, est depuis quelques semaines en Libye pour notamment se procurer des armes« , a déclaré une source sécuritaire d’un pays voisin du Mali, jointe depuis Bamako et ayant requis l’anonymat. Cet émir avait déjà révélé il y a quelques mois s’être procurer des armes libyennes.
« C’est encore une fois la preuve que les terroristes cherchent absolument à faire un maillage total du Sahel et du Sahara« , a ajouté la source. Ces informations ont été confirmées à l’AFP par une source sécuritaire malienne, qui a également parlé d’un séjour depuis « quelques semaines » en précisant que le Mali en avait été informé « par des pays amis dans le cadre de la coopération en matière de sécurité« . « Belmokhtar est en Libye, ce qui confirme que Aqmi veut étendre sa toile« , a dit la source malienne. Aucun détail supplémentaire n’était disponible.
Trafiquant de tout acabit, bandit de grand chemin, Mokhtar Belmokhtar, surnommé « Lawar » (le Borgne), est un des vétérans au Sahel d’Aqmi qui opère dans une vaste zone englobant plusieurs pays du Sahel, dont le Niger, l’Algérie, la Mauritanie et le Mali. Il se livre avec ses hommes à des attentats, des enlèvements – notamment d’Occidentaux – et divers trafics : cigarettes, armes, drogues, voitures…

Précisions de Dj. B. :
J’ai rencontré Belmokhtar alors que j’effectuais une enquête (publié sous le titre « Le serpent du désert »( pour Le Matin sur Hadj Bettou suite à une fuite organisée du cabinet de Mohamed Boudiaf.
A l’époque, Belmokhtar était affublé, en dehors de Laâouar (parce qu’il était borgne) du surnom de Hadj Marboro car il importait clandestinement cette marque du Niger sans négliger pour autant l’exportation, tout aussi clandestine, de tonnes mensuels de lait Lahda.
Belmokhtar n’a rien à voir avec l’islamisme, encore moins avec l’Islam, mais c’est une couverture idéologique pour son trafic devenu gigantesque grâce  ses réseaux islamistes.

Une réponse “Mokhtar Belmokhtar serait en Libye depuis « quelques semaines »”

Plus d’histoires deLibye

About : Ginette Hess Skandrani

Écologiste, membre co-fondatrice des Verts, présidente de "La Pierre et l'Olivier" réseau de solidarité avec le peuple de Palestine, Co-fondatrice de la commission d'enquête non gouvernementale sur la vérité en Libye,